Comment soigner l’ostéoporose ?

Les traitements contre l'ostéoporose
5 avis

Une fois l’ostéoporose diagnostiquée, que se passe-t-il ? Peut-on limiter le risque de fracture ? Le point avec le Dr Florence Levy-Weil, chef du service de rhumatologie au CHR d’Argenteuil.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

Peut-on guérir de l’ostéoporose ?

Malheureusement, non. On ne peut pas reconstituer la masse osseuse perdue chez l’adulte. La seule exception, c’est lorsque l’ostéoporose a été favorisée par un traitement médicamenteux, par exemple les corticoïdes. Si on les arrête, on peut espérer une relative réversibilité. Mais en général, ce qui est perdu est perdu. Tout le défi consiste alors à stabiliser ou, au moins, freiner la perte osseuse ultérieure, et surtout limiter le risque de fracture.

 

Comment agissent les médicaments contre l'ostéoporose ?

Quels bénéfices peut-on en attendre ? Il existe plusieurs molécules qui agissent sur le remodelage osseux et sur les cellules osseuses : certaines stimulent l’activité des ostéoblastes (les petits «maçons» qui construisent l’os) et d’autres freinent celle des ostéoclastes (les cellules qui le détruisent). Pris correctement, ces médicaments diminuent de moitié le risque de fracture des vertèbres et de hanche et d’environ 20 à 30% celui de fracture du col du fémur. Mais les médicaments ne font pas tout.

 

Que peut-on faire d’autre ?

Une bonne hygiène de vie est fondamentale. Il faut appliquer les mêmes mesures que dans la prévention de la maladie : consommer suffisamment de calcium, contrôler son taux de vitamine D et faire de l’exercice physique régulièrement.

C’est indispensable et tout aussi important que les médicaments. Le recours à un kinésithérapeute spécialisé peut être bénéfique pour les personnes âgées.

 

Perte osseuse : les traitements hormonaux substitutifs

Pour prévenir et/ou limiter la perte osseuse, on parle beaucoup des traitements hormonaux substitutifs (THS), prescrits aux femmes à la ménopause. Qu’en pensez-vous ?
Les THS sont efficaces pour préserver la masse osseuse, c’est vrai. Cependant, nous ne les considérons pas comme des traitements de première ligne contre l’ostéoporose. D’abord parce que, pour avoir un véritable effet protecteur sur les os, ils doivent être pris dès le début de la ménopause et ce, pendant plusieurs années. Mais on ne peut pas prescrire ces traitements à toutes les femmes : les diabétiques en surpoids et les hypertendues mal équilibrées, par exemple, ne peuvent pas les suivre parce qu’ils peuvent augmenter leur risque d’accident cardiovasculaire.

En revanche, une bonne hygiène de vie profitera à tout le monde et aura un effet bénéfique tant sur l’ostéoporose que sur l’état de santé en général.

 

Qu’est-ce que l’ostéodensitométrie ?

L’ostéodensitométrie est un examen radiologique qui permet de mesurer la densité osseuse et la teneur en calcium des os. La machine envoie des rayons X sur des zones bien précises (partie inférieure de la colonne vertébrale et extrémité supérieure du fémur). En fonction de courbes de référence, cet examen permet de déterminer si la densité osseuse d’une personne est normale ou pas.

Depuis juin 2006, la Sécurité sociale sous certaines conditions et sur la base de 40 € (prix moyen de l’examen).

 

À lire aussi

Halte à l'ostéoporose !
Ostéoporose : Un expert répond à vos questions


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis

Voir aussi

Les traitements de l'ostéoporose
On vous a diagnostiqué une ostéoporose, voici les traitements possibles et leur mode d'action.
Dépistage de l'ostéoporose
Certains signes vous font penser que vous faites de l'ostéoporose... Quels sont les signes et commen…
Tout savoir sur l'ostéoporose
A quoi est dû l'ostéoporose ? Quelles en sont les conséquences ? Qui peut être atteint d'ostéoporose…