Comment dépister une Ostéoporose ?

Dépistage de l'ostéoporose
1 avis

Certains signes vous font penser que vous faites de l'ostéoporose... Quels sont les signes et comment la diagnostiquer ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/10/2015

Comment dépister une Ostéoporose ?

Une perte osseuse excessive aboutit à l'ostéoporose.

La perte osseuse est dépendante du niveau initial de densité osseuse (capital osseux de départ) et de la vitesse de perte osseuse (donc des facteurs de risque qui accélèrent la perte osseuse).

On peut penser à une ostéoporose :

  • en cas de fracture : fracture du poignet (Pouteau-Colles), fracture vertébrale, fracture du col du fémur, après un traumatisme minime

  • en cas de perte de taille importante, de douleurs ou de déformations de la colonne vertébrale ; lorsqu'il y a des facteurs de risque d'ostéoporose en particulier au moment de la ménopause ; chez la personne âgée souvent carencée en calcium et vitamine D, dont l'activité physique est très réduite et qui risque de chuter

  • en cas de "pâleur" des os sur les radiographies (les radiologues utilisent souvent le terme "déminéralisation osseuse")

  • en cas de maladie ou de médicaments favorisant l'ostéoporose

 

Comment faire le diagnostic d'ostéoporose ?

Le diagnostic d'ostéoporose, suspecté devant la présence de facteurs de risque, d'une perte de taille ou de douleurs de la colonne vertébrale, est fait par l'ostéodensitométrie qui précise l'importance de la perte osseuse et sert de repère pour le traitement.

  • Appareil d'ostéodensitométrie

La densitométrie est la mesure de la densité des os, c'est-à-dire de leur contenu minéral.
Depuis le 1er juillet 2006, cet examen est remboursé sous certaines conditions.
Des examens sanguins et urinaires sont cependant indispensables pour chercher une cause à l'ostéoporose.

 

Quelles sont les causes d'ostéoporose ?

Principales causes d'ostéoporoses

Ostéoporose dites "primitives" :

  • Juvénile (jusqu'à l'âge de 25 ans)

  • Homme jeune (facteurs génétiques)

  • Grossesse

  • Ménopause (ménopause naturelle ou chirurgicale, absence prolongée de règles)

  • Vieillissement (après 70 ans)

  • Causes héréditaires très rares : ostéogénèse imparfaite (maladie de Lobstein)

 

Ostéoporoses secondaires :

  • Traitement prolongé par des doses fortes de cortisone (>7,5 mg/j d'équivalent prednisone et/ou plus de 6 mois)

  • Rhumatismes : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite, arthrite chronique juvénile

  • Maladies endocriniennes : excès de fonctionnement d'une glande parathyroïde ou de la thyroïde, insuffisance des glandes sexuelles

  • Maladies digestives : atteintes sévères du foie, maladies chroniques de l'intestin

  • Autres causes : anorexie mentale, intoxication

 

À lire aussi

Toutes les questions sur l'ostéoporose

Ostéoporose : mécanismes d'action des traitements


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/10/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les traitements de l'ostéoporose
On vous a diagnostiqué une ostéoporose, voici les traitements possibles et leur mode d'action.
Les traitements contre l'ostéoporose
Une fois l’ostéoporose diagnostiquée, que se passe-t-il ? Peut-on limiter le risque de fracture ? Le…
Tout savoir sur l'ostéoporose
A quoi est dû l'ostéoporose ? Quelles en sont les conséquences ? Qui peut être atteint d'ostéoporose…