La Traumatologie du Genou

Les pathologies du genou
52 avis

Le genou est une articulation importante et régulièrement sollicitée. Il peut donc subir différemment traumatismes.

Quels sont-ils et quels sont les traitements ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/04/2013

La Constitution du Genou

Le genou a 4 ligaments principaux :

  • 2 ligaments latéraux : Ligament Latéral Interne (LLI) et Ligament Latéral Externe (LLE).

  • 2 ligaments croisés : (qui sont centraux et se croisent au milieu du genou et dont dépend essentiellement la stabilité du genou). Ligament Croisé Antérieur (LCA) et Ligament Croisé Postérieur (LCP).

 

Le genou est une articulation portante qui relie la cuisse à la jambe. Il est composé d'une articulation qui relie le fémur au tibia (renforcée par 2 ménisques) et une articulation qui relie le fémur à la rotule.

C'est une articulation extrêmement sollicitée et très complexe qui associe en dehors de la flexion et de l'extension des mouvements combinés tels que la rotation et le glissement.

 

Les Principales Lésions et Maladies du Genou

  • L'Arthrose du Genou ou Gonarthrose

C'est une usure progressive du cartilage articulaire. Les mouvements articulaires se font plus par le glissement entre les surfaces cartilagineuses de l'extrémité inférieure du fémur, l'extrémité supérieure du tibia et la face postérieure de la rotule.

L'arthrose peut entraîner des lésions méniscales.

L'usure est variable :

  • Elle peut être incomplète avec diminution de l'épaisseur du cartilage alors la surface devient irrégulière et procure une gêne du mouvement.

  • Elle peut être complète (disparition du cartilage) : le contact articulaire se fait os contre os.

 

Les Symptômes

  • La douleur (de type mécanique).

  • La raideur de l'articulation du genou arrive plus tard, elle est caractérisée par une limitation des mouvements que ce soit l'extension ou la flexion et elle peut être invalidante.

  • Déformation du genou qui arrive encore plus tard.

  • Douleur augmente lors d'activité physique et diminue au repos.

 

Les Causes

  • L'excès de poids.

  • L'âge (plus fréquente après 50 ans).

  • Traumatisme ancien du genou : fracture articulaire du fémur, du tibia, de la rotule, rupture ligamentaire, lésion d'un ménisque.

  • Maladies du genou : infections, rhumatismes, ostéonécrose.

  • Activité sportive intense ou encore surmenage professionnel.

 

Le Traitement

Le but essentiel du traitement est de soulager la douleur.

  • Anti-douleurs et Anti-inflammatoires.

  • Diminuer l'activité physique (certains sports sont déconseillés).

  • Repos.

  • Port d'une genouillère de contention et de maintien.

  • Rééducation fonctionnelle pour conserver la souplesse de l'articulation et la force musculaire.

 

Si il n'y aucune amélioration voire une aggravation, on peut envisager une intervention chirurgicale :

  • L'ostéotomie, pour les personnes de moins de 55 ans, redresse l'axe du membre inférieur pour rééquilibrer le fonctionnement du genou. Elle procure une amélioration généralement complète des douleurs pour une durée de 10 à 15 ans.

  • La prothèse qui a pour but de remplacer le cartilage usé car aucun traitement ou intervention, pour le moment, permet de régénérer le cartilage usé.

  • L'arthroscopie lavage. Elle ôte les débris d'usure et l'épanchement synovial qui gêne par le gonflement qu'il provoque. Elle permet parfois une amélioration de 1 à 2 ans chez 1/5ème des patients.

 

  • Douleurs Rotulienne

 

Les Symptômes

  • La Douleur (sensation de brûlures ou piqûres) : elle est ressentie lors d'accroupissements, en position à genoux ou assise ou encore en se relevant du fauteuil avec les accoudoirs. La douleur peut être aussi ressentie lors de la montée des escaliers et parfois à la descente donnant une impression d'instabilité.

  • Le blocage : Il se produit à la descente des escaliers ou après une position assise prolongée.

  • L'instabilité.

  • Les bruits articulaires (crissements, craquements, claquements et autres bruits dans le genou).

  • Le gonflement.

 

Les Causes

  • Prise de poids.

  • Reprise d'activité sportive après un long arrêt.

  • Les sports mal supportés par la rotule comme la course à pied et le ski.

  • Changements morphologiques à l'adolescence (12 - 18 ans) et il est plus fréquent chez la femme.

  • Changement d'activité sportive.

 

Le Traitement

  • La rééducation.

  • Anti-douleurs et anti-inflammatoires.

  • Antalgiques.

  • Compresses de froid.

  • La mésothérapie.

  • Genouillères aident à la réadaptation à l'effort.

  • Le massage permet de préparer au travail musculaire et aux étirements.

  • La physiothérapie (Ultrasons, ionisations, courants de tout type, laser, champs magnétiques...).

  • La cryothérapie : Elle doit être appliquée en fin de chaque séance de rééducation.

  • La balnéothérapie.

 

  • L'Entorse Du Genou

C'est une élongation et parfois une rupture d'un ligament, soit latéral (LLI et LLE) soit croisé (LCA et LCP) du genou lors d'un mouvement de torsion ou de tout autre mouvement. L'entorse peut être bénigne avec une élongation plus ou moins rupture du ligament. L'entorse peut être grave avec une déchirure ou rupture du ligament. Les entorses graves sont souvent des entorses avec rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA). Dans ce cas, la stabilité du genou est souvent compromise.

 

Les Symptômes

  • Douleurs

  • Une éventuelle marque bleutée de la zone touchée.

  • Légère inflammation.

  • Aptitude d'utilisation du membre touché : réduite.

Après une torsion du genou, cela entraîne :

  • Une douleur brutale.

  • Un claquement ou un craquement.

  • Une invalidité fonctionnelle plus ou moins importante.

 

Les Causes

  • Certains sports sont plus à risque comme les sports de glisse (surtout pour les ruptures des ligaments croisés antérieurs LCA), le football, le rugby, la gymnastique, le ski.

  • Autres causes :

    • La vulnérabilité des cartilages chez les adolescents en fin de courbe de croissance.

    • La fragilisation des cartilages chez les seniors mais en général, c'est la fracture qui prédomine.

 

Le Traitement

Il est différent selon la nature de l'entorse qu'elle soit bénigne ou grave.

Entorses Bénignes : Port d'une genouillère à visée antalgique et traitement fonctionnel par la rééducation.

Entorses Graves : Lésion partielle ou complète du ligament. Dans ce cas, on a soit recours à une attelle de genou rigide ou une genouillère articulée, soit à la chirurgie en cas de lésion complète (surtout pour le LCA) avec ensuite une immobilisation de type attelle de genou ou genouillère articulée.

 

Dans les 2 cas d'entorse :

  • La cryothérapie est conseillée avec des compresses de froid car elles permettent d'éviter la formation d'œdème, d'inflammation, de saignement.

  • Repos et arrêt de toute activité sportive.

  • Kinésithérapie.

 

  • Le Ménisque : Les Lésions Méniscales

La pathologie méniscale du genou est la raison de consultation la plus habituelle en chirurgie du genou. Le ménisque interne est le plus touché (4 à 5 ménisques internes pour 1 ménisque externe).

Ces lésions se retrouvent principalement chez le sportif ou chez le travailleur manuel qui est souvent accroupi (carreleur, charpentier).

 

Les Symptômes

  • Le blocage méniscal.

  • Douleur de l'interligne interne (pour le Ménisque Interne) ou externe (pour le Ménisque Externe).

  • Hydarthrose.

  • Kyste peut être le moyen de trouver une lésion méniscale

 

Le Traitement

  • Méniscectomie partielle par arthroscopie.

  • Dans certains cas exceptionnels, on peut avoir recours à une suture méniscale mais cela a surtout lieu dans le cas de laxité du genou avec réparation du Ligament Croisé Antérieur (LCA).

 

  • La Tendinite

C'est une inflammation des tendons, lors de surmenage ou de petits traumatismes (quelques fibres peuvent se rompre, il y a alors une réaction inflammatoire).

Les tendinites touchent particulièrement les sportifs comme les personnes qui ont des gestes répétitifs.

 

Le Traitement

  • Le traitement par le froid est vivement conseillé (application de compresse de froid).

  • Etirements.

  • Infiltrations locales.

  • Port d'une genouillère.

  • Repos.

 

  • La Maladie d'Osgood-Schlatter

La maladie d'Osgood-Schlatter touche essentiellement les jeunes sportifs (surtout les garçons) pendant la croissance (de 9 à 14 ans). L'enfant ressent une douleur au dessous de sa rotule (sur le tibia) et qui peut être accompagnée d'un gonflement à cet endroit.

C'est une maladie bénigne. Cette maladie concerne essentiellement les jeunes pratiquant un sport où les impulsions et la course sont fréquentes : basket, gymnastique, football, tennis, rugby...

 

Le Traitement

  • Repos (avec cessation de l'activité sportive) allant de 4 à 6 semaines.

  • Port de bande spéciale (Strap) est également préconisé afin d'exercer une compression sur le tendon rotulien afin de réduire les sollicitations (sur la tubérosité tibiale).

  • On peut également appliquer des compresses de froid pour soulager la douleur et en anti-inflammatoire.

 

Source

Dossier réalisé avec l'aimable collaboration d'Erwan Le Bars de la société Ezy Wrap.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/04/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
52 avis

Voir aussi

Les effets bénéfiques du froid sur le corps humain
Bien utilisé, le froid extrême a des effets bénéfiques sur le corps humain. Ces dernières années, de…
Comment traiter les traumatismes du cou ?
Le cou peut être atteint par différents traumatismes : entorse, torticolis, arthrose... Zoom sur ces…
Les symptômes et les traitements d'une entorse à la cheville
Nos chevilles sont très sollicitées : une chute ou un excès de zèle en sport et c'est l'entorse ! Qu…