Les douleurs articulaires

Atteintes musculaires et douleurs articulaires
3 avis

Premières "victimes" en cas de chute ou d'accident, sur-sollicités par toutes sortes d'activités quotidiennes, les muscles et les articulations trouvent cent occasions de se venger des mauvais traitements qui leur sont infligés... et de nous faire mal.

N'hésitez pas à consulter votre pharmacien : des solutions pour soulager rapidement l'inflammation existent !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/02/2016

Des douleurs au quotidien

Dans la vie privée, au travail, le week-end, nous sommes tous exposés à de petits accidents qui peuvent entraîner des contusions, des foulures...

Chez les personnes âgées, le vieillissement est responsable de l'usure de certaines articulations, les plus touchées étant les articulations des doigts, du genou, de la hanche et du dos.

 

Quelle que soit l'origine de ces lésions, on peut distinguer :

 

  • Des atteintes musculaires

Les contusions ou les foulures sont à l'origine de douleurs plus ou moins intenses.

Une contusion regroupe l'ensemble des lésions produites par un choc brutal sur une partie du corps sans qu'il y ait de plaie. L'inflammation liée à cette agression des tissus provoque une douleur et un œdème qui se manifeste par un gonflement. Si la douleur ou le gonflement sont trop importants, il apparaît un hématome ("bleu") très étendu.

Une foulure est une lésion causée par un étirement des ligaments qui maintiennent l'articulation. Il se produit une réaction inflammatoire responsable de la douleur et de l'œdème. La foulure de la cheville est la lésion la plus fréquemment rencontrée. L'activité sportive doit être arrêtée pendant deux semaines environ.

 

  • Des douleurs articulaires

Elles peuvent être d'origines très variées: elles sont souvent liées directement à l'articulation. Dans tous les cas, ces douleurs sont la conséquence d'une inflammation et gênent la mobilité de l'articulation. Dès les premiers symptômes, l'utilisation d'un gel anti-inflammatoire micro-émulsionné à base d'ibuprofène ou autre anti-inflammatoire non stéroïdien soulage la douleur.

On peut également utiliser des huiles essentielles anti-inflammations, exemple la gaulthérie (contre-indication : allergie aux salicytes).

 

Douleurs articulaires : conseils

  • La mise au repos des articulations ainsi que l'immobilisation soulagent les douleurs articulaires.

  • Pour lutter contre la douleur et l'œdème des contusions, appliquez une poche de glace directement sur la zone "coup". Ce qui a comme avantage :

    • un effet antalgique

    • une action anti-inflammatoire en atténuant la formation d’hématomes, œdèmes...

    • une action hémostatique en diminuant le saignement des fibres musculaires lésées (car il provoque le rétrécissement des capillaires sanguins).

  • En cas de foulure, une poche de glace posée sur l'articulation ou un spray froid fera baisser localement la température et réduira l'œdème.

 

À lire aussi

Douleurs musculaires, entorses : Que faire ?

Blessures : comment limiter douleurs et gonflements ?

Comment soigner les coups et les blessures avec l'homéopathie ?

Comprendre la cryothérapie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/02/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Les effets bénéfiques du froid sur le corps humain
Bien utilisé, le froid extrême a des effets bénéfiques sur le corps humain. Ces dernières années, de…
Comment traiter les traumatismes du cou ?
Le cou peut être atteint par différents traumatismes : entorse, torticolis, arthrose... Zoom sur ces…
Les symptômes et les traitements d'une entorse à la cheville
Nos chevilles sont très sollicitées : une chute ou un excès de zèle en sport et c'est l'entorse ! Qu…