Cures thermales et arthrose : quand l’eau soigne

Soigner l'arthrose en cures thermales
5 avis

Chaque année, près de 400.000 Français suivent une cure thermale pour traiter leurs problèmes d’arthrose. Quels sont les bénéfices de ces cures ? Comment se déroulent-elles concrètement ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2016

Cures thermales contre l’arthrose : ce qu’on y fait

Si vous souffrez d’arthrose, votre médecin peut vous prescrire une « crénothérapie », c’est-à-dire une cure dans laquelle des eaux minérales sont utilisées dans un but thérapeutique.
Après vous avoir ausculté, le médecin thermal de l’établissement vous invitera à suivre un programme de traitement personnalisé.
Les soins prodigués :

  • massages,

  • douches chaudes,

  • applications de boues,

  • bains hydromassants,

  • exercices en bassins remplis d’eau thermale,


La combinaison de ces soins permet d’atténuer les douleurs et d’améliorer les capacités fonctionnelles, c’est-à-dire l’aptitude à effectuer des actes de la vie courante comme monter et descendre les escaliers, faire son ménage ou encore s’habiller. Et l’effet est durable ! Ces bénéfices perdurent dans les 6 à 8 mois qui suivent la cure thermale.  
Attention, les cures ne se substituent pas aux traitements médicamenteux, elles les complètent.  

 

Soigner l’arthrose en cure thermale : quelles plus-values ?

  • Un travail en apesanteur

En piscine, les mouvements occasionnent moins de douleurs que sur la « terre ferme ».

  • Peu d’effets secondaires

Le traitement thermal est en général très bien toléré, au contraire de certains médicaments. Il constitue dès lors un complément thérapeutique de choix dans la prise en charge de l’arthrose.

  • Quand l’arthrose fait souffrir partout

Autre avantage de la cure thermale : elle permet de traiter simultanément toutes les localisations de l’arthrose.

  • Du temps

Lors d’une cure thermale, temps et disponibilité sont au rendez-vous. L’occasion rêvée de faire le plein de conseils pour mieux vivre avec la maladie.

 

La cure contre l’arthrose en pratique

La cure thermale s’étend sur 18 jours. Si vous exercez une activité professionnelle, c’est généralement pendant vos congés que vous pourrez suivre une telle cure.
Au total, ce sont 72 soins (4 par jour) qui vous seront prodigués.
Comptez entre 400 et 450 € pour les soins thermaux et 80 € pour les 3 consultations thermales, en début, milieu et fin de cure. Ces coûts sont partiellement pris en charge par la Sécurité sociale (à hauteur de 65 – 70 %). À la condition que la cure ait été prescrite par votre médecin et approuvée par votre Caisse d’Assurance Maladie.

À lire aussi
Rhumatismes : les traitements
Cryothérapie : soigner par le froid

Les cures thermales, un allié santé !

Source
Interview du Dr Romain Forestier, rhumatologue à Aix-les-Bains et investigateur de l’étude « Thermarthrose » (sur l’évaluation du traitement de l’arthrose du genou par la cure thermale).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis

Voir aussi

Maigrir pour soulager l'arthrose
Le surpoids est l’un des principaux facteurs de risque de l’arthrose. Pour ménager vos articulations…
Les maladies rhumatismales
Quand on dit "j'ai des rhumatismes", on ne fait pas forcément la différence entre rhumatisme inflamm…
Arthrose vs arthrite ?
L’arthrose et l’arthrite se traduisent par des douleurs et des gonflements au niveau des articulatio…