Arthrose : les bienfaits des cures thermales

Cures thermales contre l'arthrose
2 avis

Vous souffrez d’arthrose ? Les cures thermales peuvent vous aider à soulager la douleur et à retrouver un maximum de mobilité. Mais quels sont les atouts de ces thérapies par l’eau minérale ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/07/2014

Difficultés à s’accroupir, à se baisser ou tout simplement à se déplacer…, lombalgies chroniques, raideurs et déformations des articulations des doigts…, les douleurs articulaires liées à l’arthrose compliquent la vie de millions de Français. Cette maladie dégénérative des articulations, particulièrement fréquente passé un certain âge – elle toucherait 80 % des plus de 70 ans – constitue d’ailleurs une cause majeure de handicap chez les seniors.

Lorsque ni le repos ni les antidouleurs et ni les anti-inflammatoires ne suffisent à retrouver une vie sereine ou un peu de mobilité, des approches complémentaires peuvent s’avérer bénéfiques. Les vertus de certaines eaux thermales sont par exemple réputées depuis l’antiquité… 

 

Arthrose : les bienfaits des cures thermales

Mais la médecine thermale a beau être connue depuis des millénaires est-elle pour autant efficace ? « Sans aucun doute ! », confirme le Dr Gisèle Briancon, Directeur médical chez Valvital, Compagnie européenne des Bains. Une étude visant à évaluer scientifiquement son efficacité sur l’arthrose du genou a par exemple permis d’établir que les cures apportaient un bénéfice significatif sur la douleur et la mobilité jusqu’à 9 mois après la cure (1). « Les cures thermales sont une réelle approche complémentaire aux autres options de traitements utilisées contre l’arthrose. On constate d’ailleurs que les personnes ont tendance à diminuer leur consommation d’antidouleurs après une cure. »

 

La cure contre l'arthrose, en pratique

En quoi consiste la cure ? Massage sous douche d’eau thermale, application de boue, bains hydromassants, séances de piscine (libres ou supervisées par un kiné)… Au programme : 4 à 6 soins quotidiens de 1 à 2 heures pendant 18 jours consécutifs. « Les soins thermaux soulagent l’arthrose par différents biais », explique le Dr Briancon. « La chaleur est par exemple relaxante et a un effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux sanguins permettant une meilleure irrigation des tissus), la gymnastique dans l’eau permet de soulager les contractures musculaires et de faire de l’exercice sans surcharger les articulations… »

 

De l’éducation à la santé

Trois semaines donc pour prendre soin de soi, loin des petits soucis quotidiens. La cure peut également être l’occasion d’apprendre à mieux gérer sa maladie ! « Nous proposons des programmes complémentaires d’éducation à la santé », explique Marianne Estève, kinésithérapeute aux thermes d’Aix-les-Bains. « Nous réalisons dans ce cadre un bilan complet, ce qui nous permet de proposer au curiste des cours de gym adaptés où il apprend à mieux gérer certains mouvements, à travailler sur les étirements et le renforcement musculaire… » Autant de soins et de conseils utiles pour préserver les articulations et conserver un maximum de mobilité.

 

Quel remboursement ?

Bonne nouvelle : les soins et les consultations effectués en cure thermale sont pris en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 65 %. Une partie des frais de déplacement et de séjour peuvent également être couverts pour les personnes disposant d’un revenu limité. 

Intéressé ? Parlez-en à votre rhumatologue qui peut, s’il l’estime nécessaire, vous prescrire une cure.

 

Arthrite ou arthrose ? À ne pas confondre !

  • L’arthrite désigne une inflammation articulaire et peut être la manifestation d’une maladie inflammatoire rhumatismale comme la polyarthrite rhumatoïde ou d’une infection de l’articulation. Elle peut donc toucher les personnes jeunes. L’articulation touchée peut être gonflée, rouge et chaude.

  • L’arthrose par contre est un phénomène dégénératif articulaire lié à l’âge ou à une utilisation répétée des articulations. Elle touche donc les seniors et se manifeste par des douleurs de certaines articulations et une perte de mobilité progressive. Elle concerne en particulier la hanche, le genou, la colonne lombaire et les doigts.

 

À lire aussi

Cures thermales et arthrose : quand l’eau soigne
Arthrose : rien de tel que le sport !

 

(1) Forestier R, Desfour H, Tessier J-M, Françon A, Foote AM, Genty C, Rolland C, Roques C-F, Bosson J-L. Spa therapy in the treatment of knee osteoarthritis : a large randomised multicentre trial. Annals of Rheumatic Diseases, 2010 ; 69 : 660-665.

 

Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/07/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Maigrir pour soulager l'arthrose
Le surpoids est l’un des principaux facteurs de risque de l’arthrose. Pour ménager vos articulations…
Soigner l'arthrose en cures thermales
Chaque année, près de 400.000 Français suivent une cure thermale pour traiter leurs problèmes d’arth…
Les maladies rhumatismales
Quand on dit "j'ai des rhumatismes", on ne fait pas forcément la différence entre rhumatisme inflamm…