Otite de l’enfant : comment la prévenir ?

Otite de l’enfant : comment la prévenir ?
1 avis

L’otite est une infection de l’oreille particulièrement fréquente chez l’enfant. Que pouvez-vous faire pour que votre chérubin passe entre les mailles du filet ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/08/2015

L’otite est une infection virale ou bactérienne de l’oreille à l’origine de douleurs, d’une sensation d’oreille bouchée et de fièvre. Chez les petits enfants qui ne peuvent communiquer, elle peut se manifester par des signes plus atypiques, comme des modifications du comportement et des pleurs inhabituels par exemple.

 

L'otite, une maladie fréquente

L’otite est l’une des maladies infantiles les plus courantes. Il s’agit de la première cause de visite chez le médecin et de prescription d’antibiotiques chez l’enfant. Particulièrement fréquente entre 6 et 12 mois, elle touche 80% des enfants avant 3 ans. Attention, des otites séreuses(1) ou à répétition peuvent dans des cas plus rares et en l’absence de traitements provoquer une perte d’audition et un retard d’apprentissage du langage. Elles ne sont donc pas à prendre à la légère !

 

Otite : gare à la surinfection

Heureusement, des gestes simples peuvent vous permettre de réduire le risque pour votre enfant de développer une otite. Celle-ci apparaît en général 3 à 4 jours après l’apparition des symptômes consécutifs à une autre infection des voies aériennes supérieures, un simple rhume par exemple. Si votre enfant souffre de ce type d’infection, l’aider à se moucher ou lui laver les cavités nasales à l’aide d’une solution physiologique peut empêcher la surinfection et l’apparition d’une otite.

Vous pouvez limiter le risque d’infections des voies aériennes – et donc d’otites consécutives à celles-ci – en respectant certains bons gestes :

  • se laver les mains régulièrement ;

  • tousser et éternuer dans un mouchoir (sinon se laver les mains) ;

  • utiliser des mouchoirs en papier et les jeter après usage ;

  • éviter les atmosphères trop chaudes ou trop sèches, et aérer régulièrement.

 

Quelques conseils pour réduire le risque d’otite 

  • L’exposition à la fumée de tabac peut favoriser chez les enfants l’apparition d’infections ORL, y compris d’otites. Évitez donc de les y exposer !

  • Nourrir son enfant au sein durant la petite enfance permettrait notamment de bénéficier des bienfaits immunologiques et antibactériens de l’allaitement maternel, et de diminuer à plus long terme le risque qu’il ne développe une otite.

  • Traiter les allergies grâce à des antihistaminiques en sirop ou en prenant quelques mesures – dépoussiérer la chambre par exemple – peut limiter le risque de développer une otite.

  • Chez un enfant sujet à des otites à répétitions, l’ablation des végétations – des tissus situés à l’arrière des fosses nasales et impliqués dans l’immunité – peut être utile si celles-ci sont trop volumineuses.

 

À lire aussi

Les otites 

Les bouchons d’oreille

 

Sources

Coticchia J.M., Chen M., Sachdeva L., Mutchnick S. New paradigms in the pathogenesis of otitis media in children. Frontiers in Pediatrics. 2013, vol. 1: 52.

Merci au Dr Sandrine Machiels, chef du service ORL au CHR Citadelle à Liège.

 

(1) Une forme d’otite qui touche l’oreille moyenne.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/08/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les implants cochléaires contre la surdité
Quand l’appareil auditif ne suffit pas ou plus, l’implant cochléaire peut permettre d’entendre (à no…
Les appareils auditifs contre les problèmes d'audition
En France, 1 personne sur 10 souffre de problèmes d’audition. Heureusement, les appareils auditifs f…
La surdité de l'enfant
En France, un enfant sur 1.000 naît avec une surdité. La déficience auditive est d'ailleurs le défic…