Exposition au soleil et vieillissement oculaire

Préserver vos yeux du vieillissement oculaire
0 avis

Pour protéger ses yeux contre les effets du vieillissement, il est important d'éviter une exposition excessive au soleil.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Il est recommandé de porter des lunettes de soleil, un chapeau à larges bords et d'éviter les expositions entre 12h et 16h en été. On peut également conseiller une alimentation riche en fruits et légumes, permettant de garantir un apport suffisant en lutéine et autres antioxydants...

 

L'oeil : un organe sensible aux radiations solaires

Après la peau, l'oeil est l'organe le plus sensible aux radiations solaires. L'absorption de la lumière par les tissus oculaires est accompagnée d'un transfert d'énergie qui initie des réactions photochimiques.

En présence d'oxygène, celles-ci vont entraîner la production d'espèces oxygénées réactives, souvent appelés « radicaux libres ». Ces radicaux libres accélèrent le vieillissement de l'oeil, en oxydant les composants fondamentaux de la cellule (ADN, protéines, lipides).

Il y a une relation inverse entre la longueur d'onde et l'énergie des photons : plus la longueur d'onde est petite, plus la réaction phototoxique sera importante.

Dans le cas de la lumière solaire, les radiations les plus énergétiques sont les ultraviolets (200-400 nm). Les radiations les plus énergétiques, de longueur d'onde inférieure à 280 nm, sont généralement filtrées par la couche d'ozone. Les ultraviolets sont filtrés en dessous de 295 nm par la cornée, en dessous de 400 nm par le cristallin. Seule la lumière visible atteint la rétine. C'est surtout la lumière bleue (400-500 nm) qui peut provoquer des dommages sur la rétine.
Tous les tissus oculaires peuvent être lésés par les radiations solaires : cornée, conjonctive, cristallin, vitré et rétine.

Mais la cornée et le cristallin sont les tissus les plus touchés, car ce sont eux qui absorbent les rayons ultraviolets. En particulier, l'exposition aux ultraviolets est maintenant reconnue comme l'une des principales causes de la cataracte.

 

Les principales atteintes oculaires liées au vieillissement

  • Le vitré

C'est une substance translucide qui remplit la majorité de l'oeil, petit à petit celui-ci perd son homogénéité et peut donner des visions de "mouches volantes" agaçantes mais sans danger pour la vue, sous réserve de l'avis de votre médecin ophtalmologiste.

  • La macula

C'est la zone la plus sensible de la rétine. Avec l'âge cette zone peut se fragiliser et la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) peut alors faire son apparition sous la forme d'une perte de la vision centrale.

  • Le trabéculum

C'est un filtre participant à l'élimination de l'humeur aqueuse secrétée en permanence dans l'oeil. avec le temps, ce filtre a tendance à se boucher, la pression intra-oculaire augmente et provoque une altération progressive, indolore et irréversible de la vision, c'est le glaucome chronique.

  • Le cristallin

Il permet la vision de près par l'accommodation.

  • Quand il perd sa souplesse, la vision de près diminue, c'est la presbytie.
  • Quand il s'opacifie, la vision diminue progressivement, c'est la cataracte.
  • Les glandes lacrymales

Leur vieillissement se traduit par une production insuffisante de larmes et donc une sécheresse oculaire qui peut être plus ou moins gênante tout en restant bénigne.

 

La lutéine : un anti-oxydant clé pour l'oeil

Les effets nocifs de la lumière sont contrés par les anti-oxydants (vitamine C, vitamine E,caroténoïdes, et enzymes anti-oxydantes).

Dans ce domaine, la lutéine présente un intérêt particulier. Elle appartient à la famille des caroténoïdes, pigments colorés présents dans les fruits et les légumes. De couleur jaune, elle se concentre au centre de la rétine (macula) où elle forme le pigment maculaire.

Ce pigment a pour fonction d'absorber la lumière bleue et ainsi de neutraliser les radicaux libres produits. Il joue un rôle important dans la défense de la rétine contre les effets nocifs de la lumière.

Plusieurs études épidémiologiques ont montré qu'un apport alimentaire élevé en lutéine et zéaxanthine (autre caroténoïde de fonction similaire) pourrait protéger contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette maladie, liée au vieillissement de la rétine, représente actuellement la première cause de cécité dans les pays développés. La lutéine est également présente dans le cristallin et pourrait aider à lutter contre la cataracte.

 

À lire aussi

Les pathologies oculaires les plus courantes

Le vieillissement oculaire


Source

Cécile Delcourt, Chercheur épidémiologiste à l'Inserm
CONTACT PRESSE : Nathalie D'AMICO, NDRP CONSEIL


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de l'uvéite
L’uvéite est une maladie inflammatoire de l’œil qui constitue l’une des principales causes de cécité…
Les différentes de la cause de cécité
La cécité peut être liée à des facteurs d’origine génétique, à un accident ou à une maladie infectie…
Lentilles de contact
La contactologie permet  de corriger les problèmes de vue via le port de lentilles de contact. Quels…