Zoom : le glaucome en 4 questions

Zoom sur le glaucome
0 avis

Caractérisé par une augmentation de la tension de l’œil, le glaucome s’installe silencieusement. Raison pour laquelle il est important de se faire dépister !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

Qu’est-ce que le glaucome ?

Le glaucome est une maladie du nerf optique associée à une augmentation anormale de la pression au sein de l’œil. Or, lorsque le nerf optique est soumis à une pression trop importante, les fibres nerveuses qui le composent s’abîment de manière irréversible. Résultat : ce qu’on regarde n’est plus transmis correctement au cerveau.

 

Quelles sont les conséquences du glaucome ?

La destruction du nerf optique se fait de manière progressive : dans un premier temps, c’est la vision latérale qui est altérée, et sans traitement, la vision centrale sera également touchée. Le glaucome est la première cause de cécité absolue. L’évolution de la maladie étant très lente, une personne qui souffre de glaucome ne s’en rend généralement compte que lorsque les dégâts sont déjà importants.

 

Quels sont les traitements du glaucome ?

Classiquement, le traitement du glaucome consiste à faire baisser la pression oculaire à l’aide de gouttes (collyre) à instiller dans l’œil une à deux fois par jour à vie. Notez qu’il existe aussi un traitement chirurgical qui consiste à placer un petit stent dans la paroi de l’œil, mais il est plutôt envisagé lorsque le patient n’adhère pas au traitement classique.

 

Glaucome : quand se faire dépister ?

Comme la pression oculaire augmente très progressivement, une personne atteinte de glaucome ne ressent généralement aucun symptôme. Il est donc conseillé de se faire dépister de manière systématique dès l’âge de 45 ans tous les deux ans. L’examen réalisé par un ophtalmologiste consiste en une mesure de la tension de l’œil et un examen du nerf optique. Ces deux tests sont tout à fait indolores.

 

Le glaucome aigu

Il existe une forme plus rare du glaucome baptisée glaucome aigu. Dans ce cas, la pression oculaire monte brutalement et s’accompagne d’une vive douleur, d’une rougeur oculaire, voire de nausées. Cette atteinte de l’œil est à prendre en charge très rapidement puisque le nerf optique ne peut supporter une telle pression plus de 24 heures. Un simple traitement laser permet de régler le problème.

 

À lire aussi

Glaucome : comment vivre avec ?

Les principaux troubles de la vue

Source
Merci au Pr Philippe Denis, ophtalmologiste et président de la Société Française du Glaucome.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment se traite un glaucome ?
Le glaucome est une atteinte du nerf optique par augmentation de la pression intraoculaire. Il touch…
Les conséquences du glaucome sur la vie quotidienne
Le diagnostic est tombé : vous souffrez d’un glaucome ! Outre le suivi de votre traitement, qu’est-c…