La sclérose en plaques

Traitement de la sclérose en plaques
0 avis

La sclérose en plaques affecte 60 000 personnes en France avec environ 2 000 nouveaux cas par an.

Quels sont les symptômes et les traitements de maladie ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Les symptômes de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques ou SEP est une affection inflammatoire chronique qui évolue par poussées. Elle est responsable d’un handicap fonctionnel modéré à sévère suite à la destruction de la myéline qui permet la conduction d’informations au niveau des nerfs.

Généralement, l’évolution de la maladie est lente mais il existe des formes d’évolution rapide. En général, on diagnostique cette maladie entre 20 et 40 ans mais il existe des diagnostics plus tardifs.

Elle se manifeste par :

  • Des douleurs musculaires avec une sensation de faiblesse, de vertiges, de difficultés à la marche, voir dans les cas les graves une hémiplégie.

  • Une vision floue

  • Des symptômes urinaires : rétention, fuites jusqu’à l’incontinence, troubles sexuels.

  • Des décharges électriques dans les bras, les jambes ou le dos, et des fourmillements.

  • Une fatigue.

 

On ne connait pas l’origine de la sclérose en plaques mais il existe des facteurs de risque :

  • Le sexe : les femmes sont plus touchées que les hommes, en moyenne 2/3 des personnes atteintes sont de sexe féminin.

  • L’environnement : le nombre de cas de SEP est plus élevé au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur.

  • Des facteurs génétiques

 

Sclérose en plaques : le diagnostic

Le diagnostic se fait grâce aux symptômes cliniques mais il est surtout confirmé par la réalisation d’un IRM qui permet de visualiser les lésions au niveau des nerfs avec la destruction des gaines de myéline.

Une ponction lombaire permet de confirmer cela.

 

Les traitements de la sclérose en plaques

Les traitements de la sclérose en plaques visent à :

  • prévenir les poussées dans les formes récurrentes-rémittentes de la maladie ;

  • soulager les symptômes existants ;

  • améliorer la qualité de vie au quotidien.

Les traitements actuellement disponibles ne permettent pas de guérir la maladie.

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

  • Face à la maladie, il est parfois utile de se tourner vers des associations pour pouvoir discuter ou obtenir de l’aide si nécessaire. Une aide psychologique peut également aider le patient à accepter sa maladie ou le soulager en cas de syndromes dépressifs.

  • Adapter l’environnement à la vie quotidienne : éviter le risque de chutes, utiliser des pinces pour attraper les objets, installer des rampes dans les escaliers, toilettes, salle de bains...

  • Il est important d’être observant sur son traitement en évitant les oublis. Suivant les médicaments, l’injection peut ou doit être réalisée par un infirmier.

  • Attention à la conservation des médicaments qui doivent dans certains cas être conservés au frigo.

  • En cas de voyage à l’étranger, demandez à votre médecin une lettre pour pouvoir transporter vos injections dans l’avion.

 

À lire aussi

SEP et médicaments : Lesquels ? Pour traiter quoi ?

Sclérose en plaques : pourquoi cette fatigue ?

Sclérose en plaques : un combat plein d'espoir(s)


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Réagencer sa maison en cas de sclérose en plaques
Dans les stades les plus sévères, la sclérose en plaques (SEP) peut compliquer les petits gestes du …
SEP : comment gérer les troubles de la marche ?
Les troubles de la marche sont l’un des symptômes les plus fréquents de la sclérose en plaques (SEP)…
Les traitements médicamenteux de la sclérose en plaques
À l’heure actuelle, les traitements de la sclérose en plaques ne permettent pas de guérir la maladie…