Parkinson : quelques recommandations d'hygiène et de diététique

Hygiène de vie en cas de maladie de Parkinson
6 avis

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative. Elle toucherait 150 000 français1. Voici quelques conseils et recommandations d'hygiène de vie à suivre au quotidien.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2015

Poursuivez une "vie normale" le plus longtemps possible

  • Pratiquez une activité physique régulière et adaptée, de manière à maintenir votre capital musculaire : la marche est la plus facile et la plus efficace (golf, vélo , natation... sont tout aussi indiqués).
  • Lisez à voix haute, chantez pour combattre les difficultés d'élocution et faites travailler les muscles du visage (grimaces, mimes, rire...).

 

Concernant votre alimentation

  • En l'absence de certaines pathologies associées, ne faites pas de régime, au contraire, alimentez-vous d'une manière variée en privilégiant les fruits, les légumes et les fibres, afin de combattre la constipation souvent présente.
  • Hydratez-vous suffisamment, tout en évitant l'alcool.
  • En cas de difficulté à avaler, préférez une alimentation semi-liquide ou améliorez votre déglutition en buvant en début de repas un peu d'eau glacée (ou si vous êtes gourmand, un peu de glace).

 

Et pour votre traitement ?

  • Pour obtenir l'effet maximal du traitement et en minimiser les effets secondaires, respectez les paliers successifs de doses, indiqués par votre médecin. En cas d'arrêt ou de réduction du traitement, il faudra de la même manière diminuer les doses progressivement.
  • Soyez très précis dans l'horaire de prises de vos médicaments, afin d'obtenir un effet continu d'activité et d'éviter les effets contrariants de fin de dose.
  • En cas d'oubli (au delà d'une heure) prenez une moitié de dose de suite ou avancez la prochaine prise, sans jamais la doubler.
  • Certains médicaments provoquent une sècheresse de la bouche. Mâchez du chewing-gum, sucez des bonbons acides (à l'orange, au citron...). Il existe aujourd'hui en pharmacie des produits efficaces, sans sucre et adaptés à ce problème.
  • Pour éviter les interactions avec d'autres médicaments de prescription et/ou d'automédication, ne prenez pas de médicaments nouveaux sans avoir signalé votre traitement à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

À lire aussi

La maladie de parkinson : un tremblant handicap !

Les médicaments contre la maladie de Parkinson

 

Sources

1 Estimation de la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés), diffusée par l’association France Parkinson.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
6 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est l'une des affections neurodégénératives les plus fréquentes.Caractérisée…
Neuroleptiques : les effets extrapyramidaux
La prise de neuroleptiques peut avoir comme effet secondaire d'induire des symptômes extrapyramidaux…
Des conseils pour mieux vivre la maladie de Parkinson
Une bonne hygiène de vie et de bonnes habitudes au quotidien peuvent permettre au parkinsonien de ra…