Alzheimer

La maladie d'Alzheimer
0 avis

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui touche le système nerveux central avec à terme une altération de la mémoire et une démence. La maladie d’Alzheimer fait partie des maladies croissantes de nos jours : elle touche environ 5% des plus de 65 ans et 20% des plus de 80%.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Alzheimer : les symptômes

La prévalence de la maladie d’Alzheimer augmente avec l’âge notamment à partir de 70 ans mais elle peut dans de rares cas survenir plus tôt (à partir de 40ans)
Cette pathologie est due à la formation de lésions appelées plaques séniles au niveau cérébral. Avec le temps, une atrophie cérébrale s’installe touchant principalement les zones responsables de la mémoire.

On diagnostique la maladie en se basant principalement sur les signes cliniques qui témoignent d’une démence :

  • Perte de mémoire : au départ perte de la mémoire récente puis avec le temps altération de la mémoire à long terme

  • Désorientation spatio-temporelle avec un risque de chutes

  • Difficultés voire incapacités à réaliser des tâches quotidiennes habituelles

  • Changement de comportement (dépression, agressivité...)

  • Perte d’initiative

  • Impression de persécution

  • Troubles du langage

  • Au stade sévère de la maladie : incapacité à manger, incontinence, dépendance....

 

Cependant cette maladie est souvent silencieuse et les signes n’apparaissent qu’au bout de plusieurs années.
A côté des signes cliniques, le diagnostic reposera également sur des tests pour évaluer les fonctions cognitives et des bilans neurologiques et biologiques.

 

Comment traiter la maladie d'Alzheimer ?

Il n’existe pas de traitements permettant de guérir cette pathologie mais ils permettent de limiter son avancée. Plusieurs médicaments existent, ils doivent être prescrits initialement par des spécialistes : neurologues, gériatres...

On retrouve donc les médicaments suivants :

 

Les posologies varient suivants les patients mais elles doivent être augmentées progressivement. Il est important que ces médicaments soient pris régulièrement c’est pourquoi il est nécessaire d’avoir une personne qui vérifie la bonne prise des médicaments : un proche ou une auxiliaire de vie.

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

  • Il est important que le patient prenne régulièrement son traitement : l’utilisation de pilulier permet de préparer les médicaments à l’avance et favorise l’observance. L’idéal reste la présence d’un proche ou d’une auxiliaire de vie qui vérifie leurs bonnes prises.

  • La famille est souvent au cœur de la prise en charge du patient souffrant de la maladie d’Alzheimer. Il est important de savoir déléguer et prendre du temps pour soi pour éviter de s’enfermer et de subir la maladie. Ne culpabilisez pas si vous prenez du temps pour vous ! Des associations existent pour partager vos expériences mais aussi pour vous soutenir dans la vie quotidienne.

  • Avec le temps, un patient souffrant de la maladie d’Alzheimer sera désorienté, le risque de chutes augmentera : il est alors important d’aménager la maison pour minimiser ces risques : utiliser un système de téléalarme pour être alerté en cas de chutes, éviter les tapis sur le sol, protéger le patient des endroits à risque (cuisine, gaz...), mettre sous clés les produits dangereux...

  • Peu à peu, le patient peut présenter des difficultés à s’alimenter, le risque de dénutrition est alors important : penser à faire livrer des repas souvent proposés dans les villes, demander l’aide d’une auxiliaire de vie pour préparer les repas voire aider à les prendre, utiliser des compléments alimentaires si nécessaire...

 

À lire aussi

Comment réagir face à la maladie d’Alzheimer ?

Simple oubli ou maladie d’Alzheimer ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les robots humanoïdes pour aider des patients
Les robots humanoïdes intéressent de près le monde médical, notamment pour leur rôle de médiateurs d…
Les bienfaits des jardins thérapeutiques pour les malades d'Alzheimer
Stimuler, apaiser, apporter du bien-être…, un peu de verdure ne manque pas d’attraits dans la prise …
Comment déceler les premiers signes d'Alzheimer ?
Comment distinguer un simple oubli de véritables troubles de la mémoire liés à la maladie d’Alzheime…