Hémophilie : faire face aux hémorragies

Comment reconnaitre une hémorragie en cas d'hémophilie ?
0 avis

Les personnes atteintes d’hémophilie peuvent présenter spontanément ou à la suite d’un traumatisme des hémorragies articulaires, musculaires ou internes. Comment les reconnaître et y faire face ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2016

Hémophilie : repérer les saignements dangereux

Les petites coupures ou les éraflures ne présentent que peu de risques de complication pour les personnes hémophiles. Elles doivent par contre apprendre à reconnaître et gérer d’autres types d’hémorragies :

  • Les saignements intra-articulaires (hémarthroses). Ils sont relativement fréquents, chez les hémophiles sévères ou modérés, et touchent particulièrement les genoux, les chevilles et les coudes. Différents signes peuvent être révélateurs : une sensation de compression dans l’articulation dans un premier temps ainsi qu’une limitation des mouvements, puis l’articulation peut devenir en quelques heures chaude et douloureuse.

  • Les saignements musculaires (hématomes). Ils peuvent limiter les mouvements et se manifestent par des douleurs et une sensation de gêne dans le muscle, qui peut par ailleurs paraître gonflé. Dans certains cas, l’hémorragie peut faire pression sur un nerf et provoquer des pertes de sensibilité ou de motricité dans un membre.

 

Saignement suspect : réagir rapidement

Si vous soupçonnez la présence de tels saignements, il est conseillé de procéder à une injection de facteurs de coagulation sans attendre, même si vous n’êtes pas absolument sûr de vous ! Les hémarthroses doivent par exemple être traitées au plus vite afin d’éviter les séquelles qui peuvent, en s’accumulant, entraîner une détérioration durable de l’articulation (arthropathie hémophilique).
Si vous n’êtes pas en mesure de réaliser l’injection vous-même, contactez l’infirmière libérale qui vous suit ou rendez-vous dans un service d’urgence – et utilisez la méthode RICE  pour ralentir le saignement.
Exception qui confirme la règle : les hématuries – des traces de sang dans les urines – ne nécessitent en général pas de traitement substitutif rapide. Si vous y êtes confronté, parlez-en à votre médecin. Et si les traces ne disparaissent pas après 48 heures, une demi-dose de facteurs de coagulation peut être administrée.

 

Signes d’hémorragie : aux urgences sans attendre !

Des difficultés à marcher associées à des douleurs dans le bas du ventre ou du dos ou au niveau de la hanche peuvent être un symptôme d’hémorragie interne. Des maux de tête, une vision trouble, des nausées ou des vomissements, une somnolence inhabituelle, des troubles de la coordination… peuvent être des signes évocateurs d’une hémorragie cérébrale. Attention, il s’agit d’urgences !
Dans ce cas, il est primordial d’administrer les facteurs de coagulation sans attendre, de vous rendre aux services d’urgence au plus vite et de contacter votre centre de traitement contre l’hémophilie. Pensez à emporter votre carte d’hémophile et votre traitement si vous ne vous l’êtes pas encore administré.

À lire aussi
Tout savoir sur l’hémophilie
Hémophilie : que faire en cas de saignements ?


Source
Merci à Jean-Marc Dien, Secrétaire général de l’Association française des hémophiles (AFH), au Dr Annie Harroche du Centre de Traitement de l'Hémophilie de l’Hôpital Necker Enfants Malades à Paris, au Dr Sandrine Meunier et au Dr Anne Lienhart de l’Unité d'Hémostase Clinique du Centre Régional de Traitement de l'Hémophilie du CHU de Lyon.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment réagir en cas de saignements chez un hémophile ?
L’hémophilie est une maladie rare de la coagulation qui touche environ 6.000 personnes en France. Co…
Les saignements de nez
L'épistaxis, ou saignement de nez, effraye souvent par son caractère soudain et impressionnant mais …
L'hémophilie
"Bleus" inexpliqués, saignements démesurés… L'hémophilie est une maladie caractérisée par une prédis…