Prévenir et traiter : je veux des pieds en parfaite santé !

Les conseils pour des pieds en pleine santé
3 avis

Chaussures mal adaptées, champignons, virus : nos pieds peuvent être la cible de multiples agressions. Zoom sur les bons réflexes pour y faire face !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/05/2016

Pied d'athlète : une mycose entre les orteils

LA MYCOSE est une infection provoquée par des champignons. Le terme « pied d’athlète » désigne plus spécifiquement une mycose qui vient se loger entre les orteils. La peau infectée rougit, démange, pèle, voire se fissure. De petites cloques peuvent apparaître. Si la mycose n’est pas traitée, elle peut atteindre les ongles.

  • Mycoses : comment les traiter ?

À l’aide d’antifongiques à usage externe (pommades, crèmes, poudres…). Le traitement doit être le plus précoce possible.
Les bons gestes de votre pharmacien Giphar :

  • éviter de marcher pieds nus aux abords de piscines, dans les douches collectives… ;

  • se laver quotidiennement les pieds et prendre le temps de bien les essuyer avec une serviette réservée au séchage des pieds;

  • traiter les problèmes de transpiration excessive (chaussures et pieds) ;

  • ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de tea tree dans la lessive et les produits de toilette ;

  • laver le linge à 60° et/ou le traiter à l'aide de sprays préventifs et traitants utilisables aussi dans les chaussures et pantoufles.

 

Des verrues sur les pieds...

LES VERRUES sont causées par un virus de la famille des papillomavirus humains. Sur le pied, elles forment de petites zones grisâtres ou jaunâtres légèrement plus dures que le reste de la voûte plantaire. Les verrues peuvent être tachetées de points noirs et les lignes naturelles de la peau sont interrompues sur les lésions, ce qui aide à les distinguer des durillons. Elles sont parfois douloureuses, notamment si on les pinces.

  • Verrues : comment les traiter ?

Différents traitements sont disponibles. Ils permettent de détruire la verrue par le froid (cryothérapie), la dégradent petit à petit grâce à leur effet décapant (produits à base d’acide salicylique) ou l’éliminent en empêchant les cellules de se multiplier (antimitotiques). Un traitement homéopathique à base de thuya peut être proposé en complément.
Les bons gestes de votre pharmacien Giphar :

  • ne pas porter les chaussettes, chaussures ou serviettes d’une personne contaminée par des verrues ;

  • éviter de marcher pieds nus sur les sols des piscine et douches publiques.

 

Halte aux cors, aux callosités et aux durillons !

LES CORS, CALLOSITÉS ET DURILLONS sont des zones où la peau est plus épaisse et plus dure. Ils sont généralement liés à des pressions et frottements répétés durant la marche.

  • Les cors se trouvent sur ou entre les orteils.

  • Les callosités apparaissent surtout au niveau du talon.

  • Les durillons se développent généralement sur l’avant de la plante du pied suite à des micro-traumatisme répétitifs comme des frottements.

L’ensemble de ces atteintes entraîne des douleurs à la marche et au port de chaussures.

  • Cors, callosités et durillons : comment les traiter ?

  • Les soins chez le podologue consistent en un traitement, des conseils en matière de chaussures et, si nécessaire, la prescription de semelles orthopédiques.

  • Il existe également en pharmacie des pansements à base d'hydrocolloïdes formant une double peau pour ramollir les zones atteintes et soulager la douleur ainsi que des produits « décapants » à base d’acide salicylique mais leur utilisation requiert la plus grande prudence. Demandez conseil à votre pharmacien.

Les bons gestes de votre pharmacien Giphar :

  • porter des chaussures larges, souples et adaptées à la forme du pied et en changer chaque jour ; éviter les hauts talons;

  • consultez un médecin si le durillon est rouge, chaud et très douloureux;

  • bien hydrater ses pieds.

 

Pied diabétique : une attention particulière

Chez les personnes diabétiques, il existe un risque accru de développer des lésions au niveau des pieds, susceptibles de s’infecter…

  • Comment le diabète fragilise-t-il les pieds ?

Un diabète peut entraîner une atteinte des nerfs des jambes qui diminue et altère la sensibilité au niveau des pieds. Résultat: chez certains patients diabétiques, les atteintes sont indolores. Des lésions ou plaies des pieds peuvent alors se développer à leur insu.
De plus, il peut arriver que les vaisseaux sanguins des personnes diabétiques irriguent moins bien les membres inférieurs, ce qui favorise le risque de complications. Non traitées, les lésions peuvent rapidement s’aggraver, s’infecter et aller jusqu’à provoquer une gangrène… dont le seul traitement est parfois l’amputation !
Les conseils de votre pharmacien Giphar

  • Opter pour des chaussures qui respectent la morphologie du pied.

  • Se laver les pieds quotidiennement avec du savon doux et de l’eau, prendre le temps de bien les essuyer et les hydrater tous les soirs avec une crème adaptée aux pieds diabétiques.

  • Examiner quotidiennement ses pieds, à l'aide d'un miroir si besoin, et signaler à son médecin tout signe d’infection (rougeur, gonflement…) et/ou la moindre petite plaie.

  • Éviter l’auto-médication : certains produits comme les corricides (contre les cors au pied) sont strictement interdits pour les personnes diabétiques. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien.

  • Faire régulièrement appel à un podologue. Les soins de prévention réalisés par le podologue sont remboursés une fois par an par l’Assurance Maladie pour les patients diabétiques les plus à risque de complications.

 

À lire aussi

Le sport : quel pied… ou pas !

Réflexologie plantaire : le bien-être est dans le pied

Comment prendre soin de vos pieds ?

Ampoules aux pieds : comment les éviter ?


Source
Merci à Djamel Bouhabib, podologue et président de l’Union Française pour la Santé du Pied (UFSP - http://www.sante-du-pied.org/ ).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/05/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Soigner les mycoses des pieds avec les médecines douces
La mycose du pied, aussi appelée « pied d’athlète », est une infection provoquée par des champignons…
Les symptômes et traitements d'une mycose vaginale
Les ¾ des femmes souffriront au moins d'une mycose vaginale dans leur vie. Cette pathologie bénigne …
Les symptômes et les traitements des mycoses
Contagieuses et gênantes, les mycoses sont très fréquentes ! Elles représentent ainsi 10 % des malad…