Grains de beauté : comment les surveiller ?

Contrôler ses grains de beauté
22 avis

Sur l'épaule droite, dans le cou, sous l'orteil gauche,… Parsemant notre peau depuis l'enfance, nos grains de beauté font un peu partie de notre identité. Mais certains peuvent se développer sous forme de "mélanome", le cancer de la peau le plus dangereux. Comment les garder à l'œil ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec le Dr Françoise Poot
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/04/2016

Grain de beauté et cancer de la peau : quel rapport ?

Les grains de beauté (naevi) apparaissent dans l’enfance et au cours de l'adolescence, jusqu’à l’âge de 30 ans environ. Il s'agit d'un regroupement de mélanocytes, les cellules de l'épiderme qui sécrètent le pigment du bronzage : la mélanine.
Le mélanome est une tumeur maligne qui se développe à partir de ces mélanocytes.

  • Soit il résulte de la transformation d'un grain de beauté (20% des cas)

  • Soit il apparaît spontanément sur la peau, sous la forme d'une tache brune foncée ou noire. (80% des cas). C'est pourquoi il peut être facilement pris pour un grain de beauté.

Une double raison de surveiller votre peau !

 

Grains de beauté : inspectez votre peau !

L'idéal est de faire examiner vos grains de beauté par un dermatologue 1 fois par an, lors d'une consultation qui y sera consacrée. Mais également par vous... au quotidien ! Soyez particulièrement vigilant à l'apparition de nouveaux grains de beauté à l'âge adulte et au changement d'aspect des anciens.
2 à 3 fois par an, procédez à une inspection complète ! Placez-vous dans une pièce lumineuse et inspectez tous vos grains de beauté. Le but n'est pas de faire vous-même le diagnostic du mélanome, mais d'être en mesure de repérer un élément suspect afin de consulter votre dermatologue à temps.

Afin de n'oublier aucun endroit de votre peau, procédez en 8 étapes :
1. le visage
2. le cuir chevelu
3. La paume et le dos des mains, sans oublier les ongles, les avant-bras.
4. Les coudes, les bras, les aisselles.
5. Le cou, la poitrine (en regardant bien sous les seins chez les femmes) et le ventre.
Avec l'aide d'un miroir ou d'un proche :
6. la nuque, les épaules et le dos
7. Les fesses et la face postérieure des cuisses.
En vous asseyant :
8. la face antérieure des cuisses, les jambes, les pieds (sans oublier la dessous et les ongles), la région génitale (à l'aide d'un miroir).

 

Comment repérer un grain de beauté suspect ?

Pour retenir les signes à observer, rappelez-vous la règle ABCDE :

  • A comme asymétrique : les deux côtés du grain sont différents. Il a une forme irrégulière, au lieu d'être bien rond.

  • B comme bords irréguliers : le contour a un aspect déchiqueté au lieu d'être bien net.

  • C comme couleur non homogène : plusieurs couleurs sur un même grain de beauté.

  • D comme diamètre : le grain mesure plus de 5 mm de diamètre, la taille d'une gomme de crayon.

  • E comme extension : le grain se modifie en taille ou en forme.

 

Autres indices de danger : des grains de beauté qui vous font mal, vous démangent, suintent, saignent, s’épaississent ou s’encroûtent.
Si vous repérez l'un de ces éléments, prenez rendez-vous avec votre dermatologue pour qu'il examine le(s) grain(s) de beauté suspect(s). C'est lui qui évaluera s'il y a un risque de mélanome. Dans ce cas, il prélèvera le grain de beauté pour l'analyser (biopsie), afin de confirmer ou pas le diagnostic.

 

Cancers de la peau : un dépistage annuel gratuit

Chaque année courant mai, de nombreux dermatologues proposent un dépistage gratuit et sans rendez-vous à l'occasion de la Journée Nationale de Prévention et de Dépistage des cancers de la peau. Profitez-en !
Plus d'infos sur le site du Syndicat National des Dermatologues.

 

À lire aussi

Cancer de la peau : le détecter, c’est pouvoir le stopper !
Savez-vous tout sur la protection solaire ?
Bronzer en toute sécurité

 

Sources

Site du Syndicat National des Dermatologues


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec le Dr Françoise Poot
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/04/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
22 avis

Voir aussi

Quand aller chez le dermatologue pour faire examiner vos grains de beauté ?
Les grains de beauté parsèment votre corps de façon plus ou moins conséquente. Si la plupart du temp…
Eviter les méfaits du soleil
Bon pour la mine, le moral, faire le plein de vitamine D… Les bienfaits du soleil sont nombreux. Mai…
Prévention du cancer de la peau
Les cancers cutanés sont en constante augmentation. Le succès du "teint hâlé" n'y est pas étranger…