Venin : quel insecte vous a piqué ?

Déceler une réaction allegique à une piqûre d'insecte
10 avis

AÏE ! OUILLE ! Une bestiole à 6 pattes a fait mouche sur votre épiderme ? Ça pique, ça démange, ça gonfle… Que se passe-t-il ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2012

En Provence, assis à une table aux arômes chantants, vous vous êtes fait piquer par un insecte et la réaction de votre organisme est plus importante que d’ordinaire……Une large auréole rouge trône sur votre cuisse, elle est gonflée et vous démange à outrance.

Est-ce la piqûre caractéristique d’un insecte auquel vous n’avez jamais eu affaire ou cette réaction démesurée est-elle le fruit d’une allergie ?

 

De qui se méfier ?

Puces, punaises, blattes, araignées, acariens de l’automne, abeilles, guêpes... Bon nombre de petites bêtes sont pourvoyeuses d’allergies.

Certaines s’avèrent d’ailleurs particulièrement dangereuses : abeilles, guêpes, frelons et bourdons. Leur piqûre peut provoquer une réaction violente chez les individus allergiques à leur venin et entraîner la mort en moins de 30 minutes.

Chaque année, 3 à 5 Français en sont victimes.

 

Réaction normale ou allergie ?

Vous avez mis en rogne un insecte, il se défend envous injectant son venin. C’est la loi de la nature. L’incident n’induit heureusement qu’un effet irritant chez la plupart d’entre nous. À la clé, bouton, rougeur, chaleur et gonflement de la zone piquée.

Mais comment distinguer cette réaction normale d’une allergie ? Quelques symptômes doivent vous mettre la puce à l’oreille : votre peau se couvre de plaques rouges qui s’étendent bien au-delà de la zone piquée et chatouillent intensément, comme après un bain d’orties.

Ou pire : vous éprouvez des difficultés à respirer, votre visage et votre langue commencent à gonfler (oedème de Quincke) et vous ressentez un malaise généralisé, des nausées… …

Si vous présentez l’un de ces symptômes, appelez les secours au plus vite ! Dans les cas les plus graves, la réaction allergique peut se solder par un choc anaphylactique.

C’est-à-dire ? Une chute brutale de la tension artérielle pouvant causer la mort en quelques minutes

 

Des traitements efficaces

Pas de panique cependant ! Les réactions allergiques au venin d’insecte ne se soldent heureusement pas toutes par un choc anaphylactique.

En outre, un traitement efficace a été mis au point : la désensibilisation. Il consiste à se faire injecter pendant 3 à 5 ans des doses  croissantes de venin purifié afin d’habituer progressivement l’organisme.

Si vous constatez une réaction démesurée de votre organisme à une piqûre, consultez votre médecin !

 

Le conseil de votre pharmacien GIPHAR

  • Jamais sans mon kit !

Si vous êtes allergique aux piqûres d’insecte, veillez à toujours emporter avec vous un kit de premier secours lors de vos balades champêtres.

Celui-ci doit contenir :

  • un antihistaminique,

  • une crème corticoïde,

  • un auto-injecteur d’adrénaline,

  • un bracelet d’alerte médicale, mentionnant vos allergies.

  • Pensez à informer vos proches de votre allergie et précisez-leur les symptômes de la réaction.

 

À lire aussi

Immunité : halte aux allergies
Vacances et piqûres en tout genre
Piqûres et morsures

 

Source
Merci au Pr Gérard Guillet, dermatologue allergologue au CHU de Poitiers.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
10 avis

Voir aussi

Prévenir les allergies au soleil
Parfois, plutôt que de donner un beau teint hâlé, le soleil provoque d’atroces petites plaques qui g…
Eviter les méfaits du soleil
Bon pour la mine, le moral, faire le plein de vitamine D… Les bienfaits du soleil sont nombreux. Mai…
Déterminer l'origine d'une allergie pour mieux la traiter
Les yeux qui pleurent, le nez qui chatouille, des démangeaisons insupportables..., les allergies fra…