Le Soleil à la montagne : Oui, mais attention aux UV !

Se protéger du soleil à la montagne
1 avis

Que l'on soit en haut des cimes, aux terrasses dans la vallée...les rayons nous frôlent.
On ne le répètera jamais assez, l'un ne va pas sans l'autre : Exposition = Protection ! Pour apprivoiser le soleil d'hiver en toute sécurité, voici les questions indispensables à se poser.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Doit-on se protéger de la même façon aux sports d'hiver que sur une plage ?

Non. D'abord à cause de l'altitude, puisque la quantité d'UV augmente de 4 % tous les 300 m (à 3 000 m d'altitude, elle est supérieure de 40 % à celle du niveau de la mer ! ).
Ensuite, à cause de la réverbération du soleil sur la neige qui intensifie le rayonnement jusqu'à 90 %, contre seulement 20 % sur le sable et 4 % sur une pelouse.
Enfin parce que le froid fait oublier la présence du soleil.
Donc, oui, en montagne, il est important de se protéger encore mieux, avec des indices plus élevés que sur la plage.

 

Peut-on utiliser les mêmes produits solaires ?

Oui, si l'indice de protection est compris entre 30 et 50+.
Mais attention, en montagne, il est conseillé d'appliquer ces produits en couches plus épaisses, pour se rapprocher au mieux de l'indice indiqué sur le tube.

 

A quelle fréquence faut-il ré-appliquer sa crème solaire ?

Toutes les 2 heures au minimum, sur l'ensemble du visage, et surtout sur les zones sensibles, comme les oreilles, le nez et les lèvres.

 

A la montagne, quand le temps n'est pas au beau fixe, est-il nécessaire de se protéger quand même ?

Oui, car les nuages laissent passer les UV.
D'autant plus que la sensation de chaleur liée au soleil disparaît, ce qui favorise les surexpositions et donc les coups de soleil.

 

Comment préparer sa peau au soleil quand on ne l'a pas vu depuis des mois ?

L'idéal est de prévoir une cure de compléments alimentaires solaires.
Ce conseil est d'autant plus valable à la montagne où il est difficile de s'exposer progressivement.
Pas question de se priver de ski les premiers jours !

 

" L' après soleil " s'avère t-il indispensable ?

Oui, il compense les agressions subies pendant la journée, d'autant plus violentes à la montagne.
Avec ses actifs apaisants, hydratants et anti-radicalaires, il restaure la peau.

 

Quelques conseils « en plus » pour une protection efficace :

  • utiliser un produit d'indice élevé supérieur ou égal à 30), protégeant contre les UV A et les UV B.
  • renouveler les crèmes solaires d'une année sur l'autre.
  • en mettre en quantité suffisante.
  • bien étaler le produit.
  • ne pas oublier les lunettes de soleil couvrantes sur les côtés.
  • ne pas oublier les lèvres : bien les protéger des UV et les hydrater.


Idéal et indispensable pour attaquer les sports d'hiver en toute confiance et bronzer en toute sécurité, le duo solaire DERMACTIVE : Crème Protection Extrême IP 50+ / Stick écran labial IP 30 vous assure une protection maximale et adaptée.
Pratique, la crème et le stick sont faciles à glisser dans la poche du blouson pour être appliqués tout au long de la journée. Crème en tube de 50 ml - Stick de 7.5 gr.

 

À lire aussi

Apprivoisez le soleil à la montagne

Au ski : jamais sans mes lunettes !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Prévenir les allergies au soleil
Parfois, plutôt que de donner un beau teint hâlé, le soleil provoque d’atroces petites plaques qui g…
Eviter les méfaits du soleil
Bon pour la mine, le moral, faire le plein de vitamine D… Les bienfaits du soleil sont nombreux. Mai…
Déterminer l'origine d'une allergie pour mieux la traiter
Les yeux qui pleurent, le nez qui chatouille, des démangeaisons insupportables..., les allergies fra…