Piqûre d'insecte : quand s'inquiéter ?

Que faire en cas de piqûre par une guêpe, un frelon, une abeille ou un bourdon ?
44 avis

Les guêpes, frelons et autres abeilles n'ont pas leurs pareils pour gâcher un pique-nique champêtre ! Mais faut-il vraiment s'en méfier ? Quand s'inquiéter ? Explications.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/06/2014

Vous avez tendance à sursauter dès qu'un insecte s'approche de vous ? Bonne nouvelle : tous ne vous veulent pas du mal ! « Ceux dont il faut se méfier sont de l'ordre des Hyménoptères. C'est-à-dire les guêpes, frelons, abeilles et bourdons dont le venin est toxique et pourvoyeur d'allergies », explique François Pirson, pneumo-allergologue. 

Seconde bonne nouvelle : chez la plupart d'entre nous, une piqûre d'Hyménoptère sera douloureuse sur le moment même mais restera bénigne. On estime, en effet, à 2 % le risque de développer une allergie suite à une piqûre par ce type d'insectes.

 

Piqûre : une réaction rapide ou lente ?

Ce sont les instants qui suivent la piqûre qui permettent de déterminer le type de réaction. 

  • Une réaction progressive

« Si la piqûre chatouille et gonfle progressivement au cours des heures qui suivent, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Cette réaction atteint son maximum au bout de 24 heures. Ensuite, tout rentre dans l'ordre. » 

 

  • Une réaction rapide

C'est lorsque la réaction se développe rapidement que ça se corse ! « Il existe différents degrés de réaction allergique et tous demandent l'intervention des secours. On parle d'allergie dès lors que des réactions à la piqûre se manifestent rapidement en dehors du site piqué. Il peut s'agir simplement d'urticaire, c’est-à-dire des lésions de la peau, rouges, qui chatouillent et peuvent couvrir l’ensemble du corps… Les réactions allergiques les plus sévères et potentiellement mortelles sont l’œdème de Quincke et le choc anaphylactique. »

 

Piqûre d'Hyménoptères : comment réagir ?

Si vous vous faites piquer par un insecte de l'ordre des Hyménoptères et que vous développez l'un des symptômes précités, appelez le 15 ou le 112 sans attendre. « Ne prenez pas le risque de conduire ou de vous faire conduire aux urgences, chaque minute compte et les services de secours vous y amèneront plus vite. » En attendant les secours, allongez-vous et suivez les directives du médecin urgentiste.

Une fois la phase aiguë traitée, consultez un allergologue. Celui-ci déterminera les mesures de prévention à mettre en place et prescrira si nécessaire une cure de désensibilisation.

 

  • Œdème de Quincke

L'œdème de Quincke se caractérise par le gonflement – de quelques minutes à quelques heures - des tissus au niveau du visage et des voies respiratoires. Ce gonflement est associé à une brûlure intense et parfois à de l'urticaire. Il est particulièrement dangereux lorsqu'il touche le pharynx et le larynx puisqu'il peut bloquer la respiration et provoquer un étouffement. 

 

  • Choc anaphylactique

Le choc anaphylactique est une réaction allergique très violente entraînant une perturbation grave de la circulation sanguine associée à une chute très brutale de la tension artérielle. Le choc anaphylactique débute généralement par une sensation de malaise, sueurs, difficultés respiratoires, urticaire, nausées… La chute de la tension artérielle et la défaillance du système circulatoire peuvent provoquer une perte de connaissance pouvant entraîner le décès.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Les premiers gestes

En cas de piqûre d'insecte, deux choses à retenir : 

  • Dans un premier temps, essayez de ne pas paniquer, cela augmente le flux sanguin. 

  • Dans un second temps, ne grattez pas la plaie. Et ce afin de ne pas propager l'infection. 

 

Le dard s'enlève à l'aide d'une pince à épiler préalablement désinfectée. N'oubliez pas de désinfecter le site après cette opération. Si vous n'avez pas d'antiseptique sous la main du vinaigre blanc peut faire l'affaire.

 

À lire aussi

Venin : quel insecte vous a piqué ?
Comment soigner les piqûres d'insectes avec l'homéopathie ?
Vacances et piqûres en tout genre


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/06/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
44 avis

Voir aussi

Prévenir les allergies au soleil
Parfois, plutôt que de donner un beau teint hâlé, le soleil provoque d’atroces petites plaques qui g…
Eviter les méfaits du soleil
Bon pour la mine, le moral, faire le plein de vitamine D… Les bienfaits du soleil sont nombreux. Mai…
Déterminer l'origine d'une allergie pour mieux la traiter
Les yeux qui pleurent, le nez qui chatouille, des démangeaisons insupportables..., les allergies fra…