Les dangers du soleil

Les risques des rayons UV
1 avis

Vieillissement prématuré, cancers de la peau…, les rayons UV peuvent être redoutables ! Entretien avec le Pr Jean-Luc Schmutz, président de la Société Française de Photodermatologie.  

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/07/2015

Les rayons ultraviolets

Giphar : Il existe trois types de rayons ultraviolets : les UVA, les UVB et les UVC. Lesquels sont à l’origine des cancers de la peau ?

Jean-Luc Schmutz : Les trois sont potentiellement cancérigènes. Les plus dangereux sont les UVC mais, heureusement, ils sont complètement arrêtés par la couche d’ozone. Les UVB sont également filtrés, mais en partie seulement. Ces rayons-là sont très énergétiques et bien qu’ils restent à la superficie de notre peau, ce sont eux qui sont responsables des coups de soleil et de la majorité des cancers cutanés, notamment des mélanomes. En effet, non seulement ils peuvent provoquer des mutations dans l’ADN des cellules épidermiques (couche superficielle de la peau) – ce qui, à terme, peut les rendre cancéreuses – mais les UVB altèrent les mécanismes antitumoraux naturels qui, via notre système immunitaire, sont censés nous débarrasser des « ratés » de la division cellulaire(1)

 

Les rayons UVA

Et les UVA ? Ils sont inoffensifs ? 

JLS : Oh non ! Ils peuvent aussi provoquer des cancers. La preuve : les personnes qui fréquentent les cabines de bronzage augmentent considérablement leur risque d’en développer un. Or, elles ne délivrent que des UVA… 

Ces derniers sont surtout responsables du vieillissement prématuré de la peau. Contrairement aux UVB qui restent en surface, les UVA traversent l’épiderme, pénètrent profondément dans le derme et détruisent l’élastine et le collagène. Ce sont ces substances qui assurent l’élasticité et l’aspect lisse et rebondi d’une peau jeune. Elles s’amenuisent naturellement avec le l'âge, provoquant l’apparition des rides, mais les rayons UVA accélèrent le processus, notamment en stimulant la production de radicaux libres(2).  

 

Les peaux acnéiques et le soleil

Quel effet le soleil a-t-il sur l’acné ?

JLS : Pour les peaux acnéiques, le soleil est une arme à double tranchant. Dans un premier temps, il assèche la peau et diminue la production de sébum(3)… et donc le nombre de boutons. Mais dans un second temps, les rayons UV demeurant une agression pour la peau, celle-ci réagit en épaississant la cornée, la couche superficielle de l’épiderme. Ce qui va diminuer le diamètre des pores, voire les boucher. N’étant plus évacué normalement, le sébum s’accumule, macère avec quelques bactéries et les boutons réapparaissent de plus belle, environ trois semaines après l’exposition au soleil. Voilà pourquoi nombre d’adolescents reviennent en septembre à l’école avec de grosses poussées d’acné !  

 

Les couches de la peau

La peau est composée de trois couches :

  • L’épiderme, la couche superficielle de la peau, se renouvelle constamment. Elle contient notamment les mélanocytes. Ces cellules produisent la mélanine, un pigment qui teinte les cellules épidermiques lorsque nous bronzons.

  • Le derme, composé de fibres d’élastine et de collagène, contient les terminaisons nerveuses, de nombreux petits vaisseaux sanguins, les poils, les glandes sébacées et sudoripares (qui produisent la sueur)

  • L’hypoderme est le tissu sous-cutané. Il est principalement composé de cellules graisseuses (adipocytes).   

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Après-soleil : un geste utile ?

Le soleil asséchant la peau, il est indispensable de l’hydrater après s’être exposé. C’est la raison d’être des après-solaire.

 

À lire aussi

Le soleil : ami ou ennemi ?

Quand le soleil démange
Soleil et peau : pensez aux barrières protectrices
Bronzer en toute sécurité

 

Notes

(1) Pour rappel, à chaque seconde, des millions de cellules de notre corps se renouvellent en se divisant. 

(2) Les radicaux libres sont des déchets naturellement produits par l’utilisation de l’oxygène par nos cellules. 

(3) Produit par les glandes sébacées, le sébum est une substance huileuse qui lubrifie et protège la peau.  


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/07/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Prévenir les allergies au soleil
Parfois, plutôt que de donner un beau teint hâlé, le soleil provoque d’atroces petites plaques qui g…
Eviter les méfaits du soleil
Bon pour la mine, le moral, faire le plein de vitamine D… Les bienfaits du soleil sont nombreux. Mai…
Déterminer l'origine d'une allergie pour mieux la traiter
Les yeux qui pleurent, le nez qui chatouille, des démangeaisons insupportables..., les allergies fra…