Acné : le soleil ami ou ennemi ?

Les conseils pour les peaux acnéiques au soleil
0 avis

Vous l'avez constaté l'année passée : les rayons du soleil font disparaître vos boutons comme par magie ! Voilà de quoi vous inciter à faire la crêpe cet été… Et pourtant, acné et soleil ne font pas bon ménage !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2013

Alors que votre peau avait une texture proche de celle d’un clavier d’ordinateur, quelques jours de vacances ensoleillés ont suffi à vous faire retrouver une peau beaucoup plus présentable. C’est indéniable, le soleil améliore l’état de votre épiderme !

En cause ? Il l’assèche et le rend donc moins propice aux éruptions d’acné.
Sans parler de votre teint hâlé, qui aide à masquer les vilaines traces des boutons en voie de disparition. Vous avez donc toutes les raisons de compter le soleil parmi vos alliés contre l’acné ! Et pourtant… il s’agit en fait d’un leurre. Une fois loin de ses agréables rayons, votre peau risque de subir un sérieux retour de flamme !

 

Le soleil, un faux bienfaiteur contre l’acné

Si le teint hâlé vous va à ravir, il faut savoir que le bronzage n’est en fait qu’une réaction de protection naturelle de votre peau, qui est agressée par les ultraviolets. Pour se protéger, elle brunit... mais elle s’épaissit aussi ! À la clé, plus de comédons, c’est-à-dire des pores bouchés par une accumulation de sébum et de kératine, une protéine caractéristique de l’épiderme. Les bactéries risquent alors de s’y accumuler, provoquant une inflammation et à terme un bouton peu esthétique.
Une fois que vous quitterez le soleil pour le ciel gris, vous vous retrouverez avec une poussée d’acné carabinée ! Entre outre, vos cicatrices brunies par le soleil seront plus visibles qu’avant…

 

Acné : bien choisir son écran !

Certaines personnes sont sujettes à l’effet inverse : leur acné s’aggrave au soleil. Dans ce cas, il faut éviter les expositions et se protéger un maximum.
Parfois, l’écran solaire peut-être en cause ! S’il est trop gras, il stimule l’acné. Il faut donc choisir un produit conçu pour peaux grasses acnéiques et non comédogène, c’est-à-dire qui ne bouche pas les pores de la peau.

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar :

  • Optez pour des écrans à vaporiser, généralement moins gras. Surtout, évitez les huiles.

  • Vous avez une peau à tendance grasse mais elle est sèche à cause de votre traitement contre l’acné ? Veillez à utiliser des produits pour « peaux grasses en traitement » et non pas pour « peaux sèches ».

 

Traitement contre l’acné : gare au soleil !

Certains traitements contre l’acné rendent la peau ultrasensible au soleil (tétracyclines et isotrétinoïne). Veillez donc à bien vous protéger.

Même si une crème moins forte vous suffit d’habitude, il vous faut prendre une protection maximale, le temps de votre traitement.
 

Le conseil de votre pharmacien Giphar : Pour un teint halé en toute sécurité, pensez aux produits autobronzants !

 

À lire aussi

Soleil et peau : pensez aux barrières protectrices
Photosensibilisation médicamenteuse
L’acné sans les cicatrices !


Source
Interview du Dr Françoise Poot, dermatologue


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 10/06/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quiz sur l'acné
Elle empoisonne la vie de nombreuses personnes. Si elle est courante et bien connue, une multitude d…
Conseils pour adolescent à peau acnéique
Des boutons disgracieux minent le moral de votre ado ? Voici quelques astuces pour l’aider à arborer…
Les traitements et les médicaments contre l'acné
Un problème de peau ? L’acné n’est pas une fatalité ! Différents traitements peuvent permettre de la…