L’acné sans les cicatrices !

Eviter les cicatrices des boutons d'acné
13 avis

Les boutons d’acné disgracieux sont déjà désagréables... Quant aux cicatrices indélébiles qui peuvent en résulter, elles sont bien pires encore. Bonne nouvelle : elles ne sont pas une fatalité ! Suivez nos conseils pour faire peau nette.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2012

L’acné, cette agaçante manifestation de la puberté, touche environ 80 % des ados. Pour 20 % d’entre eux, elle est modérée à sévère, nécessitant dès lors une prise en charge médicale…et constitue un calvaire au quotidien.

Heureusement, des solutions permettent d’éviter que des cicatrices ne trahissent toute leur vie les anciens boutonneux.

 

Acné : bas les pattes...

Percer ces petits points blancs disgracieux… C’est notre premier réflexe à tous. « 90 % des patients qui passent dans mon cabinet le font », témoigne le Pr Brigitte Dreno, dermatologue au CHU de Nantes. Pourtant, c’est une bien mauvaise idée.
En effet, presser un bouton entre ses doigts agresse la peau en profondeur. Et augmente le risque de le voir laisser une cicatrice. En outre, ce geste favorise la dissémination des bactéries du bouton.

 

Traitez l’acné tôt et bien

La solution contre les cicatrices est en fait simple : il faut prendre en charge l’acné le plus tôt possible, c’est-à-dire dès les premiers boutons ou points noirs.

C’est particulièrement important en cas d’acné inflammatoire, que l’on reconnaît à l’apparition de boutons rouges à tête blanche. En effet, cette forme cause plus de cicatrices que l’acné dite rétentionnelle qui se caractérise plutôt par des points noirs et des microkystes (petites boules blanches sous la peau). Notez que ces deux formes peuvent cependant être présentes en même temps.
Dans les deux cas la solution est la même : une consultation chez le dermatologue. « Il existe un traitement médicamenteux à appliquer directement sur la peau qui est déjà efficace après 15 jours », explique le Pr Dreno.

 

Soignez votre peau, pas les boutons

En dehors des traitements, il faut bien entendu offrir à votre peau un traitement de faveur. Et il commence par de la simplicité.

En effet, masques et gommages irritent la peau et augmentent le risque de boutons. De même, les jeunes filles qui changent souvent de produits cosmétiques ont tendance à souffrir d’une acné plus prononcée.

Si vous avez une peau acnéique, mieux vaut donc en faire le moins possible :

  • le matin, une crème hydratante non comédogène et éventuellement un maquillage adapté aux peaux « à problème » ;

  • le soir, un produit nettoyant (gel, crème ou pain lavant, la texture n’a pas d’importance) dont le pH est identique à celui de la peau ;

  • une fois votre peau toute propre, appliquez le traitement prescrit par le médecin.

 

Comment faire le bon choix en matière de crème ou de démaquillant quand on a une peau sensible ?

« Certaines gammes vendues en pharmacie forment un bon complément à un traitement de fond », conseille le Pr Dreno. Votre pharmacien saura vous conseiller !

 

Boutons d'acné : ayez le réflexe patch

En complément de cette approche globale, il reste possible de combattre directement les boutons pour qu’ils disparaissent plus vite et avec eux l’envie de vous en mêler.
Ainsi, misez sur les patchs anti-boutons ! Collés sur la lésion, ils la font sécher rapidement grâce à leurs principes actifs (généralement de l’acide salicylique).

Ils ont, en outre, beaucoup d’avantages :

  • ils agissent rapidement ;

  • comme leur action est très localisée, vous ne risquez pas d’agresser votre peau et donc d’encourager la formation de boutons ailleurs ;

  • ils restent en place plusieurs heures et vous dissuaderont ainsi de percer vos boutons…

 

Peau acnéique : protégez-vous du soleil

C’est l’un des conseils les plus importants. En effet, une cicatrice exposée au soleil ne va pas bronzer de la même manière que le reste de la peau : elle deviendra plus foncée, et donc plus visible.

Une bonne protection solaire à la fois anti-UVA et -UVB est donc nécessaire, même si vous n’êtes pas en plein bain de soleil. Il existe aujourd’hui beaucoup de crèmes solaires qui ne sont pas comédogènes.
Votre pharmacien ou votre médecin pourra vous renseigner.

 

Le conseil de mon pharmacien Giphar

Du bon usage des soins !

  • Que ce soit pour l’hydratation, le nettoyage ou le soin, les peaux acnéiques demandent des produits bien spécifiques... mais encore faut-il les appliquer correctement !

  • N’imaginez pas qu’en augmentant la dose, vous augmentez l’efficacité. Vous risquez au contraire d’agresser votre peau.

  • Ne frottez pas trop en appliquant les produits. Une peau acnéique est une peau fragile.

  • Pour vous sécher le visage, tamponnez avec une serviette plutôt que de frotter, le geste est moins brutal.

 

À lire aussi

Acné : le soleil ami ou ennemi ?

Acné : quand passer aux médicaments ?

Acné : déclarez la guerre aux boutons


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
13 avis

Voir aussi

Quiz sur l'acné
Elle empoisonne la vie de nombreuses personnes. Si elle est courante et bien connue, une multitude d…
Conseils pour adolescent à peau acnéique
Des boutons disgracieux minent le moral de votre ado ? Voici quelques astuces pour l’aider à arborer…
Les traitements et les médicaments contre l'acné
Un problème de peau ? L’acné n’est pas une fatalité ! Différents traitements peuvent permettre de la…