La Varicelle

Les symptômes et les traitements de la varicelle
30 avis

Maladie infectieuse très contagieuse, la varicelle évolue par vagues d'épidémies. Chaque année, on dénombre plus de 500 000 cas. Elle touche plus particulièrement les enfants de moins de 14 ans (91 % des cas) et à 4 ans 61 % des enfants ont déjà contracté la maladie.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Considérée le plus souvent comme bénigne, elle peut cependant présenter des complications quand elle se déclare chez les enfants de moins de 1 an, les personnes adultes, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées (Sida, greffées...).

 

Qui est responsable de la varicelle ?

La varicelle résulte de la contamination d'un virus de la famille des Herpès.
Ce même virus peut également être responsable du Zona chez les personnes fragilisées.

 

Comment attrape-t-on la varicelle ?

Le virus de la varicelle est extrêmement contagieux.
Il s'attrape lors de contact avec les personnes contaminées, soit par voie respiratoire, soit par contact avec les lésions cutanées (vésicules).

  • La période de contagion

L'enfant est contagieux 2 à 3 jours avant l'apparition des papules et reste contagieux jusqu'à la disparition des croûtes. Une fois la varicelle guérie, l'immunité est acquise pour de nombreuses années.
Néanmoins, le virus reste en sommeil dans les ganglions nerveux sensitifs et au fil du temps, l'immunité acquise contre la varicelle diminue. Il peut alors se réveiller à la faveur d'une maladie infectieuse ou d'une baisse des défenses immunitaires (stress, traumatisme, fatigue...).
Le virus développe alors un zona. Il s'agit d'une éruption de vésicules en grappes suivant le parcours des nerfs sur un territoire bien précis du corps. (Le zona peut être ophtalmique). Cette maladie contagieuse entraîne parfois des douleurs névralgiques intenses qui peuvent durer plusieurs mois.

 

Les symptômes de la varicelle

La période d'incubation, c'est-à-dire la période entre laquelle l'enfant est en contact avec la personne malade et le moment où la maladie se déclare, est assez longue, de 2 à 3 semaines.

  • La phase éruptive

Le début de la maladie correspond à la phase éruptive d'apparition des boutons. Elle se caractérise par une fièvre supérieure à 38° C et l'apparition de rougeurs sur la peau appelées papules.
L'apparition des papules est généralement localisée sur le torse et évolue par poussées pour s'étendre à l'ensemble du corps. Ces poussées sont accompagnées de montées de fièvre à plus de 38,5 ° C.
Pendant cette phase, la présence du virus dans la sphère ORL peut entraîner également des maux de gorge.
La seconde phase voit la transformation des papules en vésicules remplies de virus avec un liquide clair au centre.

  • Evolution

La transformation des vésicules en croûtes sèches qui vont disparaître au bout de 8 jours avec la guérison correspond à l'évolution normale de la maladie.

  • Les complications

La complication la plus courante est l'apparition de marques permanentes et disgracieuses occasionnées par le grattage de l'enfant.

  • La mauvaise varicelle

Dans un petit nombre de cas (environ 3000 par an), l'hospitalisation s'impose à la vue des signes de complications de la maladie. La fièvre peut être élevée avec des lésions douloureuses. Les lésions de grattage peuvent également se surinfecter et demander des soins antibiotiques.
ATTENTION : Les personnes immuno-déprimées (SIDA, transplantées...) sont exposées à des complications graves de la maladie

 

Le traitement de la varicelle

  • Pour la fièvre, seul le paracétamol s'impose et surtout pas d'aspirine, d'ibuprofène ou autres anti-inflammatoires.

ATTENTION : L'aspirine et les anti-inflammatoires peuvent entraîner des effets secondaires graves (œdème du cerveau, hémorragie...)

  • Pour diminuer les démangeaisons, votre médecin ou votre pharmacien pourra vous dispenser un anti histaminique.

  • Pour prévenir les infections cutanées, désinfectez également les plaies avec un antiseptique du genre chlorhexidine.


Pour les personnes fragilisées ou dans les formes aiguës de la maladie, des traitements antiviraux peuvent être également prescrits.
Pour la prévention, il existe un vaccin anti-varicelleux. Il n'est pas obligatoire.

 

Les conseils de votre pharmacien

  • Eloignez-vous des femmes enceintes ; en effet les femmes enceintes n'ayant jamais contracté la varicelle doivent être protégées contre le virus de la varicelle qui peut être responsable de lésions chez le bébé pendant les 24 premières semaines de la grossesse (varicelle congénitale). Certaines femmes peuvent également contracter la varicelle lors de l'accouchement ou dans les cinq jours qui le précèdent ; le nouveau-né n'a alors pas encore reçu suffisamment d' anticorps protecteurs de la part de sa maman et il risque donc de présenter une varicelle avec des lésions graves de la peau et des poumons.

  • Évitez de mettre vos enfants à la crèche ou à l'école tant qu'il y a des boutons avec des sérosités.

  • Ne soignez pas la fièvre avec de l'aspirine ou de l'ibuprofène (ou autres anti-inflammatoires)

  • Évitez les bains car les croûtes vont se ramollir et laisser des marques

  • Ne pas utiliser de talc (nisapulvol®), susceptible de provoquer une surinfection

  • Tamponnez doucement les croûtes avec l'antiseptique pour éviter les marques

  • Évitez à votre enfant la chaleur (transpiration). Cela augmente les démangeaisons et les surinfections

  • Évitez les aliments susceptibles d'irriter les vésicules localisées dans la bouche.

  • Coupez les ongles ras pour éviter les dégâts du grattage.

 

À lire aussi

Varicelle : quels risques à l’âge adulte ?

Le vaccin contre le zona : pour qui ?

L'herpès labial


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
30 avis

Voir aussi

Votre bout de chou est couvert de boutons qui le démangent ? Pas de panique ! L’aromathérapie et l’h…
Soulager les démangeaisons dues à la varicelle
Les démangeaisons liées à la varicelle sont pénibles et il existe un risque de cicatrices. Comment s…
Les risques de la varicelle à l'âge adulte
Le plus souvent bénigne chez l’enfant, la varicelle peut être à l’origine de complications graves à …