La Tuberculose

Traitement de la tuberculose
0 avis

La tuberculose est la première cause de mortalité dans le monde. Elle touche surtout les pays défavorisés. On estime que 85% des cas de tuberculose se retrouvent en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud-est. Cette maladie est également fréquente dans les prisons avec environ 100 fois plus de cas.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Qu'est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une infection bactérienne due à Mycobacterium tuberculosis plus couramment appelé bacille de Koch. Elle se transmet par voie aérienne car cette mycobactérie se retrouve dans la salive et les expectorations des patients infectés.

L’incidence de cette maladie a nettement diminué en France à ce jour. C’est la raison pour laquelle la vaccination contre la tuberculose n’est plus obligatoire chez les enfants avant l’entrée en collectivité depuis juillet 2007. Elle est néanmoins recommandée chez les sujets à risque.

 

Les signes cliniques de la tuberculose

Après contamination par voie aérienne, la tuberculose passe par plusieurs phases :

  • La primo-infection : lors d’un contact avec un sujet atteint, le patient sain va inhaler des mycobactéries qui vont se loger au niveau pulmonaire. Cette phase est souvent silencieuse, sans signes cliniques et peut durer plusieurs mois. Cependant, une légère fièvre et une altération de l’état général peuvent être présentes. Dans 90% des cas, le sujet va guérir spontanément mais dans 10% des cas, la maladie évoluera vers un deuxième stade.
  • La tuberculose maladie : la bactérie va se développer au niveau des poumons. Dans des cas plus rares, elle peut passer au niveau systémique et atteindre de nombreux organes tels que les reins, le cerveau, les os...

 

Il existe des facteurs de risques de cette maladie :

  • L’alcoolisme
  • L’état général du patient : les sujets immunodéprimés sont très sensibles (sujets atteints du VIH, cancer, diabète...)
  • Certains traitements : chimiothérapie, corticoïdes...
  • L’environnement : cette maladie se développe plus souvent dans les milieux défavorisés où les conditions sanitaires et médicales sont défaillantes.
  • La malnutrition ou dénutrition

 

Le diagnostic de la tuberculose

Le diagnostic repose sur les signes cliniques :

  • Toux grasse avec présence de sang dans les expectorations
  • Douleurs thoraciques
  • Perte d’appétit et amaigrissement-
  • Fièvre
  • Fatigue
  • Sueurs nocturnes

Associés à des examens :

  • Test cutané : l’IDR ou intradermoréaction positive
  • Examen radiographique du thorax : présence de nodules
  • Examen biologique : vitesse de sédimentation, Protéine C réactive, et formule sanguine, les résultats montrent un syndrome inflammatoire non spécifique de la maladie
  • Examen bactériologique : recherche du bacille de Koch dans les expectorations

 

Les traitements de la tuberculose

La tuberculose est une maladie à déclaration obligatoire qui entraine l’isolement du patient pendant au moins deux semaines.

Il existe un moyen de prévenir cette maladie : la vaccination, aujourd’hui recommandée chez les enfants de moins de 15 ans :

  • Nés dans un pays de forte endémie ou dont l’un des parents est originaire de ces pays
  • Devant séjourner au moins un mois dans un pays de forte endémie
  • Ayant des antécédents familiaux de tuberculose
  • Résidant en ile de France ou en Guyane

Pour la vaccination, on utilise le BCG (Bacille de Calmette et Guérin) par voie intradermique.

Si la maladie s’est déclarée, une prise en charge est primordiale et nécessite l’association de plusieurs antibiotiques pour éviter la résistance de certains bacilles de Koch aux traitements.

 

Pour traiter la maladie, on associe :

  • L’isoniazide RIMIFON: elle doit être prise à distance des repas
  • La rifampicine RIFADINE: elle est responsable d’une coloration orangé-rouge de l’urine, des larmes, de la salive, de la sueur... Elle doit être prise à distance des repas
  • L’ethambutol MYAMBUTOL : il est responsable parfois d’effets indésirables au niveau oculaire, un suivi ophtalmologique est donc nécessaire pendant le traitement.
  • Le pyrazinamide PIRILENE : il peut être responsable de crise de goutte.On recommandera de prendre le traitement le matin à jeûn.

 

Le traitement est long et varie suivant le stade de la maladie :

  • Si le sujet atteint est au stade de primo-infection on aura recours à l’association de l’isoniazide et de la rifampicine pendant trois mois.
  • Si le sujet atteint est au stade de tuberculose-maladie, le traitement associera les quatre molécules et durera au moins six mois.

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

La tuberculose est une maladie contagieuse dont le traitement doit être pris dans sa totalité (3 à 6 mois suivant le stade de la maladie). La non-observance du traitement peut entraîner le développement de résistances. Il est donc important de respecter les doses, la durée du traitement et les modalités de prises des médicaments. Réalisez également les bilans biologiques, cliniques et radiologiques recommandés par votre médecin. Evitez la consommation d’alcool pendant le traitement car les médicaments prescrits sont hépatotoxiques.

Il est important de prendre des précautions pour éviter la contamination :

  • Port de masques pour le sujet atteint et les personnes en contact
  • Lavage des mains plus fréquemment
  • Avoir une ventilation adéquate des pièces où le sujet atteint est présent.

La rifampicine est responsable d’une coloration des liquides biologiques notamment les sécrétions lacrymales : éviter donc le port de lentilles pendant le traitement.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Si la vaccination contre la tuberculose n’est plus obligatoire depuis plusieurs années, elle est viv…