Comment soigner une extinction de voix ?

Guérir une exctinction de voix ?
124 avis

Vous êtes aphone ? Voici quelques trucs pour retrouver votre voix au plus vite !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/01/2015

Chaque fois que vous entamez une phrase, votre voix se brise ? Impossible de prononcer un mot ? À l’origine du problème : une inflammation du larynx (laryngite), cette partie de la gorge qui abrite les cordes vocales.

Si celles-ci sont mises à mal, elles ne vibrent plus convenablement et les sons ne sortent plus ; c’est l’extinction de voix !

 

Inflammation du larynx : à chaque maux son remède !

Cette inflammation du larynx peut avoir de multiples origines : une infection, une exposition à des produits irritants, une inflammation des cordes vocales consécutive à un reflux gastro-œsophagien ou une soirée passée à crier et à chanter à tue-tête...

Pour soigner une extinction de voix, il convient donc d’abord d’en soigner la cause !

  • Si elle est par exemple due à des produits irritants (comme le tabac, le café ou l’alcool), évitez-les le temps de récupérer votre voix.

  • De même, si l’extinction est due à un reflux gastro-œsophagien qui irrite les cordes vocales, évitez tout produit qui peut l’accentuer : café, tomates, épices, agrumes, etc.

 

Extinction de voix : quelques bons gestes

  • Le repos vocal est le meilleur remède face à une extinction de voix : essayez de parler le moins et le moins fort possible.
  • Un air trop sec peut également être délétère : utiliser un humidificateur d’air peut parfois être utile, en particulier chez les petits enfants ! Pensez également à boire beaucoup d’eau.
  • Évitez les boissons trop chaudes ou trop froides
  • Des anti-inflammatoires peuvent également aider à combattre l’inflammation et soulager la douleur.
  • Si votre perte de voix s'accompagne de douleurs dans la gorge, soulagez-les avec un spray ou des pastilles pour la gorge. Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Gare aux remèdes de grands-mères !

Boire du thé au miel, voilà le remède classique en cas d’aphonie. Et pourtant… C’est en fait une mauvaise idée !

Le miel, très sucré, stimule la production d’acide gastrique, qui va fragiliser vos cordes vocales en remontant par l’œsophage.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Pensez aux inhalations : 15 à 20 minutes à respirer les vapeurs au-dessus d’un bol d’eau chaude avec une serviette sur la tête. Par précaution, ne sortez pas dans l’heure qui suit.

  • De même, se gargariser plusieurs fois par jour avec des infusions à base de sauge, de thym et/ou de camomille (1) peut être utile.

 

Dans tous les cas, l’extinction de voix est en général bénigne et tout rentrera dans l’ordre en 2 à 3 jours. Si celle-ci plus d’une semaine ou s’accompagne de fièvre et de douleurs musculaires, n’hésitez pas à consulter !

 

À lire aussi

Soigner enrouements et aphonies par l’homéopathie

La laryngite

 

Sources

Merci au Dr Pierre Leich, ORL
 (1) Raphael Richard Ciuman. Phytotherapeutic and naturopathic adjuvant therapies in otorhinolaryngology. European Archives of Oto-Rhino-Laryngology. February, 2012; 269: 389–397.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
124 avis

Voir aussi

L’aromathérapie pour soulager les symptômes de la laryngite
Une toux sèche, une gêne respiratoire, un enrouement voire même une extinction de voix… Vous avez at…
Prévenir les maladies de l'hiver
L'hiver revient avec son cortège de maux qui enflamment le nez, la gorge et les bronches. Avec l'aid…
Les remèdes homéopathiques pour l'enrouement et l'aphonie
Vous avez la voix cassée à cause d'une laryngite ? Vous avez trop poussé la chansonnette ? Voici des…