Seniors, méfiez-vous de la grippe !

Attention à la grippe chez les séniors
1 avis

La grippe est toujours un mauvais moment à passer… Mais pour les seniors, elle peut être source de complications sévères ! Quand faut-il s’inquiéter ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/02/2013

La grippe, dangereuse pour les seniors

La grippe saisonnière touche chaque année entre 3 et 8 % de la population française. Généralement sans danger chez les enfants et les adultes en bonne santé, la grippe peut entraîner des complications sévères chez les personnes âgées. Ainsi, dans les pays industrialisés, la grippe est la première cause de mortalité par maladie infectieuse. En France, elle cause chaque année quelque 2000 décès, principalement chez les plus de 65 ans (90 % des décès).

 

Les symptômes de la grippe

Le virus de la grippe s’attaque principalement aux voies respiratoires supérieures. Les symptômes apparaissent souvent de manière brutale et durent une à deux semaines.

  • Toux,

  • éternuements,

  • frissons,

  • fièvre,

  • maux de tête,

  • fatigue,

  • douleurs musculaires ou abdominales,

  • courbatures

  • …  

Chez les personnes âgées, le virus « descend » plus fréquemment dans les voies respiratoires inférieures. Il peut alors entraîner une broncho-pneumonie ou une pneumonie à pneumocoque, avec un risque de septicémie (infection généralisée).

 

Quand consulter ?

En cas de symptômes évoquant la grippe, consultez votre médecin sans attendre. Pensez-y même si vous êtes vacciné car le vaccin ne protège pas à 100 % contre la grippe. L’examen clinique permettra de déterminer s’il n’existe pas de complications pulmonaires.
Soyez particulièrement vigilant en cas d’évolution en « v » caractérisée par une amélioration des symptômes et rechute soudaine. Ce schéma témoigne souvent d’une surinfection.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar : pensez à la vaccination !

La grippe est une maladie très contagieuse. En raison des complications possibles, le vaccin est donc vivement recommandé aux seniors. Il est aujourd’hui entièrement gratuit pour les plus de 65 ans. Rappelons que le vaccin contre la grippe n’est efficace que 15 jours après l’injection : c’est pourquoi la vaccination commence généralement entre octobre et novembre. Néanmoins, une vaccination plus tardive reste utile : parlez-en à votre médecin ! Car si le vaccin contre la grippe ne protège pas totalement de la maladie, les études montrent qu’une personne vaccinée aura des symptômes moins sévères et un risque de mortalité moins élevé. Alors, pourquoi s’en priver ?

À lire aussi
Soigner la grippe par l’homéopathie
Le vaccin contre la grippe


Source
Dossier d’information sur la grippe, Inserm
Interview du Dr Vanhalewyn, médecin généraliste


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/02/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Prévenir les maladies hivernales
Nez qui coule, maux de gorge, fièvre…, comme chaque hiver, les symptômes du « coup de froid » sont l…
Prévenir les maladies en se lavant les mains
Saviez-vous que bien se laver les mains à l’eau et au savon permet de vous protéger des bactéries et…
Comment différencier un rhume d'une grippe ?
Frissons, mal de tête, nez bouché… - « Je suis grippé ! »-  « Mais non, tu as juste un gros rhume… »…