Halte au mal de gorge !

Comment soigner le mal de gorge ?
6 avis

Picotements, douleur en avalant… S’il est généralement bénin, le mal de gorge peut être très désagréable. Quelles en sont les causes ? Comment le soulager ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/09/2014

Quand la gorge s’enflamme

La gorge est une partie du corps particulièrement exposée aux microbes et aux agressions extérieures. Cette exposition peut provoquer une réaction inflammatoire, provoquant de la douleur.

Le mal de gorge se manifeste sous différentes formes : rougeur, picotement, brûlure, douleur, démangeaisons, gêne à la déglutition...

Il peut être accompagné d’autres symptômes, comme de la fièvre, de la fatigue ou des maux de tête.

 

Maux de gorge : des causes multiples

Le mal de gorge n’est pas une maladie en soi. Il s’agit d’un symptôme, généralement lié à une infection virale ou bactérienne.

  • L’infection virale est la cause la plus courante des maux de gorge (environ 80 % des cas). Des centaines de virus peuvent être à l’origine du mal de gorge, comme celui responsable de la rhino-pharyngite, de la grippe, de l’angine, de la laryngite ou d’autres virus respiratoires.

  • Les maux de gorge d’origine bactérienne sont plus rares. C’est généralement le streptocoque A qui est pointé du doigt, mais d’autres bactéries peuvent également être à l’origine de maux de gorge.

La gorge peut aussi être irritée par d’autres facteurs, tels que la pollution, une allergie, le tabac, l’alcool, des vapeurs de substances chimiques, le reflux gastro-œsophagien (remontées acides dans l’œsophage)

 

Comment soulager le mal de gorge ?

Le traitement du mal de gorge dépend de sa cause. La plupart des infections virales guérissent spontanément en quelques jours. En cas d’infection bactérienne, le médecin peut être amené à prescrire un traitement antibiotique par voie orale. En attendant, plusieurs traitements permettent de soulager les maux de gorge :

  • Traitements locaux

  • Pastilles pour la gorge

  • Collutoires : sprays à utiliser en dehors des repas, qui peuvent avoir plusieurs propriétés :

    • anesthésiante : ils diminuent la douleur en anesthésiant légèrement les tissus de la gorge

    • antiseptique : ils éliminent les bactéries

    • anti-inflammatoire : ils diminuent la douleur en réduisant l’inflammation.

Lorsque la douleur est intense, on peut y associer un antidouleur contenant du paracétamol, voire un anti-inflammatoire non stéroïdien (par exemple, de l’Ibuprofène). Demandez conseil à votre pharmacien. Il pourra vous conseiller un traitement personnalisé, en tenant compte de vos éventuelles contre-indications.

  • Et les médecines douces ?

Remèdes homéopathiques :

  • En cas de gorge rouge et douloureuse : Belladonna 9 CH (5 granules toutes les 1 à 2 heures, puis espacer lorsque votre état s’améliore).

  • Mercurius solubilis 9 CH (5 granules toutes les 2 heures, puis espacer progressivement).

 

Huiles essentielles :

 

Phytothérapie :

Des extraits secs de plantes (propolis par exemple) sont disponible en officine, sous forme de gélules.

  • Les infusions de sarriette, d’arbre à thé, de fleurs de camomille ou de feuilles de sauge officinale peuvent être utilisées comme gargarismes.

  • L’échinacée, à prendre sous forme d’infusion ou de préparations orales (gélules, solution buvable…) est aussi réputée pour renforcer les défenses naturelles. Prudence cependant : l’échinacée est contre-indiquée dans certaines pathologies auto-immunes.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Les maux de gorge sont généralement sans gravité et disparaissent en quelques jours. En cas de fièvre élevée, d’aggravation des maux de gorge malgré le traitement ou de présence de ganglions au niveau du cou, consultez un médecin.

Face aux symptômes d’une angine, votre pharmacien peut aussi à présent vous proposer un test d’orientation diagnostique. Objectif : déterminer s’il s’agit d’une angine virale ou bactérienne. Et ainsi savoir rapidement si un traitement antibiotique sera nécessaire ou pas.

 

À lire aussi

La pharyngite

Immunisez-vous contre les maux de l’hiver

Comment soigner les maux de gorge par l'homéopathie ?

 

Source

Article réalisé en collaboration avec le Dr Laurence Mentrop, médecin généraliste


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/09/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
6 avis

Voir aussi

Prévenir les maladies hivernales
Nez qui coule, maux de gorge, fièvre…, comme chaque hiver, les symptômes du « coup de froid » sont l…
L'amygdalectomie en cas d'angines à répétition
Maladie très fréquente, l’angine se caractérise par une infection des amygdales. Lorsqu’elle survien…
Soigner une angine
Une angine est une inflammation aiguë de la gorge et des amygdales. Quels sont les symptômes et comm…