Les angines

Soigner une angine
102 avis

Une angine est une inflammation aiguë de la gorge et des amygdales. Quels sont les symptômes et comment la soigner ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

A quoi reconnaît-on une angine ?

En cas d'angine, différents symptômes peuvent apparaître :

  • des picotements dans la gorge souvent présents au début,

  • une rougeur,

  • une déglutition douloureuse,

  • des difficultés à avaler,

  • des irradiations dans les oreilles.

 

À cela, peuvent également être associés :

  • une fièvre,

  • une fatigue,

  • une toux,

  • un rhume,

  • un enduit blanchâtre sur les amygdales (on parle d' « angine blanche »)

  • une inflammation, des ganglions

  • des vomissements...

 

Quelles sont les causes des angines ?

Devant ces symptômes, deux origines sont principalement évoquées :

  • Angine d'origine virale (80% des cas) : ce type d'angine est souvent dû au refroidissement (hiver, climatisation...) et peut être associé à une toux, un rhume... Elle se guérit en quelques jours et ne nécessite pas d'antibiotiques.

  • Angine bactérienne (principalement due au Streptocoque) : d'apparition brutale, elle n'est généralement pas associée à un rhume ou une toux. Elle nécessite une consultation chez le médecin et la prise d'antibiotiques.

Ces angines peuvent être aggravées par l'environnement : le tabac, l'air sec, la climatisation (souvent responsable d'angines en été)... Ce type d'angine est plus fréquent chez les enfants et les jeunes adultes.
 

Angine : quand faut-il consulter votre médecin ?

Il est nécessaire de consulter un médecin s'il y a :

  • une fièvre supérieure à 38°C,

  • un début brutal des symptômes,

  • présence de ganglions enflammés,

  • pas d'amélioration sous traitement au bout de 48 heures,

  • une fatigue importante,

  • présence d'une éruption cutanée.

 

Certains pharmaciens formés peuvent être amenés à vous faire un test de dépistage rapide permettant de définir l'origine de l'angine : virale ou bactérienne.

 

Comment traite-t-on les angines ?

Un traitement des symptômes pour une durée maximum de 5 jours pourra être proposé, associant :

  • Des pastilles et/ou un collutoire contenant un antiseptique (hexamidine, hexetidine, benzalkonium) et un anesthésique local (lidocaïne, tetracaïne) ayant un effet local notamment sur la douleur.

  • Du paracétamol de préférence contre la douleur et/ou la fièvre.

  • De l'alpha-amylase qui diminue l'inflammation de la gorge,

  • Un sirop en cas de toux

  • De la Vitamine C en prévention des récidives ou en cas de fatigue

  • Des suppositoires à base de bismuth


Consultez nos fiches pratiques médicaments


L'homéopathie peut apporter un plus dans le traitement en association ou non avec les traitements précédents.

 

En aromathérapie, l'utilisation d'huile essentielle d'origan agit sur les angines virales ou bactériennes.

Demandez conseil à votre pharmacien Giphar.

 

Cas des angines d'origine bactérienne

Attention les angines « blanches » d'origine bactérienne, si elles ne sont pas traitées, peuvent dans de rares cas déboucher sur des complications qui peuvent être sévères : phlegmon, rhumatisme articulaire aigu, insuffisance rénale ou insuffisance cardiaque.
Il est donc important de consulter votre médecin. Celui-ci vous prescrira des antibiotiques. Comme pour tout antibiotique, il est important de respecter les doses et la durée du traitement pour éviter les complications...

 

  • Notre conseil :

Ne pas arrêter le traitement même si les symptômes s'améliorent. Consultez votre médecin en cas de persistance des symptômes.

 

Les conseils du pharmacien Giphar

  • Il est important de se protéger du froid à l'aide d'écharpes, bonnets, gilets dans les endroits frais et pendant l'hiver ;

  • Limiter la contagion : attention aux nourrissons et enfants, éviter leur contact en cas d'infections ;

  • Préférer les aliments liquides moins douloureux à avaler (soupes...) ;

  • Boire beaucoup d'eau ou diverses boissons autres que l'alcool, les boissons froides soulagent l'inflammation ;

  • Eviter le tabac et les atmosphères enfumées qui aggravent l'irritation de la gorge ;

  • Humidifier l'air ambiant ;

  • Adapter la climatisation en fonction de la température extérieure (5 degrés d'écart) et l'orienter vers les pieds.

 

À lire aussi

Angine : tout savoir sur le test en pharmacie

Halte au mal de gorge !

Immunisez-vous contre les Maux de l'Hiver

Antibiotiques : en prendre ou pas ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
102 avis

Voir aussi

Prévenir les maladies hivernales
Nez qui coule, maux de gorge, fièvre…, comme chaque hiver, les symptômes du « coup de froid » sont l…
L'amygdalectomie en cas d'angines à répétition
Maladie très fréquente, l’angine se caractérise par une infection des amygdales. Lorsqu’elle survien…
Dépistage de l'angine en pharmacie
Votre gorge est douloureuse ? Déglutir vous fait très mal ? Tout porte à croire que vous souffrez d'…