Angine : quand faut-il penser à l’ablation des amygdales ?

L'amygdalectomie en cas d'angines à répétition
3 avis

Maladie très fréquente, l’angine se caractérise par une infection des amygdales. Lorsqu’elle survient à répétition, une ablation des amygdales peut s’avérer nécessaire.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2016

Que sont les amygdales ?

Les amygdales sont deux petites masses semblables à des amandes, qui se situent au fond de la gorge de chaque côté de la luette. Elles sont composées de tissus lymphoïdes comprenant des globules blancs, et jouent un rôle immunitaire en produisant des anticorps spécifiques aux virus et bactéries qu’elles rencontrent. Etant situées à l’entrée des voies respiratoires et digestives, elles constituent donc la première barrière contre les microbes.

 

Une inflammation des amygdales

L’angine est une infection au niveau de la gorge et plus particulièrement des amygdales. L’angine peut être causée soit par un virus, soit par une bactérie.
On parle d’angine rouge lorsque les amygdales prennent cette couleur. Moins fréquentes, les angines blanches sont caractérisées par des amygdales recouvertes d’un enduit blanc. Le patient se plaint essentiellement d’une douleur dans la gorge, majorée lors de la déglutition, qui s’étend parfois jusqu’aux oreilles. L’angine peut souvent être accompagnée de ganglions douleureux dans le cou.

 

Quand l’angine se répète…

En général, les angines guérissent spontanément en quelques jours. Lorsqu’elles sont d’origine bactérienne, la prise d’un antibiotique peut s’avérer nécessaire (un frottis peut être réalisé par le médecin afin d’identifier le germe responsable, souvent de la famille des Streptocoques).
Si la plupart d’entre nous n’avons d’angine que quelques fois au cours de notre vie, certaines personnes font des angines à répétition. On parle d’angine récidivante à partir de 4 angines par an ou si le patient a développé plus de 10 angines au cours des deux ou trois dernières années.

 

Quand faut-il opérer des amygdales ?

Lorsqu’un enfant ou un adulte souffre d’angines à répétition, l’ablation des amygdales – aussi appelée amygdalectomie ou tonsillectomie – est souvent conseillée. Les amygdales ne remplissent alors plus leur rôle au niveau immunitaire, causant au contraire les infections plutôt que de s’en défendre, ce qui nécessite parfois une prise répétée d’antibiotiques.
Il existe également d’autres indications à l’amygdalectomie, comme:

  • Une angine compliquée par la survenue d’un abcès de voisinage

  • Des amygdales devenant trop volumineuses et entraînant des problèmes de respiration, notamment la nuit (par exemple, des ronflements ou un syndrome d’apnées du sommeil) ou des problèmes de déglutition.


L’amygdalectomie est réalisée sous anesthésie générale et est une des interventions les plus pratiquées dans le monde. En France, environ 15000 ablations des amygdales sont réalisées par an.

 

Quels résultats après une ablation des amygdales ?

L’amydalectomie est une opération curative : en effet, après celle-ci, le patient ne peut plus développer d’angine. Les suites de l’opération sont en général marquées par une douleur semblable à une angine durant une dizaine de jours. Le médecin vous precrira les antidouleurs nécessaires. Il est indispensable de se nourrir d’une alimentation molle le temps de la cicatrisation des plaies pour éviter les saignements post-opératoires. Manger des glaces est même recommandé !
Les complications surviennent dans 5 à 10 % des cas et consistent essentiellement en un saignement à la suite d’escarres (croûtes) ou une surinfection. Une hémorragie importante peut survenir dans de rares cas, c’est pourquoi il faudra bien peser la nécessité de l’intervention.
Au niveau de l’immunité, aucun problème n’est rencontré. La région de la gorge est tapissée de bourgeons lymphoïdes prenant le relais sur les amygdales lorsqu’elles ne sont plus là.

À lire aussi
Les angines
Immunisez-vous contre les maux de l’hiver


Source
Merci au Dr Chloé Boute, ORL
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Prévenir les maladies hivernales
Nez qui coule, maux de gorge, fièvre…, comme chaque hiver, les symptômes du « coup de froid » sont l…
Soigner une angine
Une angine est une inflammation aiguë de la gorge et des amygdales. Quels sont les symptômes et comm…
Dépistage de l'angine en pharmacie
Votre gorge est douloureuse ? Déglutir vous fait très mal ? Tout porte à croire que vous souffrez d'…