Don de sang, don de soi

Don de sang, don de soi
0 avis

La 9e Journée mondiale des donneurs de sang se déroulera ce 14 juin. L’occasion de rappeler que le don de sang sauve chaque jour des vies... et ne vous demande que peu de temps.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/06/2012

Le sang, c’est la vie ! Cette maxime prendra encore une fois tout son sens ce 14 juin à l’occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang. Une occasion de plus pour l’Établissement Français du Sang de remercier les donneurs mais aussi – et surtout – de sensibiliser le grand public au don de sang et de recruter de nouveaux volontaires.

 

Donner régulièrement, c’est mieux !

En 2011, 3 millions de dons de sang ont été effectués en France. Un nombre a priori suffisant pour répondre à la demande. Il n’y a donc pas de pénurie de sang. « Il y a par contre des tensions très fortes sur les stocks de sang disponibles à certaines périodes de l’année, et notamment en été », explique François Charpentier, Directeur de la Collecte pour l’Établissement Français du Sang (ESF). La raison ? « Le sang une fois prélevé ne peut être conservé indéfiniment. Les plaquettes par exemple ont une durée de vie de 5 jours. Or, les besoins des malades sont quotidiens. C’est pourquoi il est important de recruter de nouveaux donneurs mais aussi et surtout d’avoir des donneurs qui donnent régulièrement ! » Il est en effet possible de donner son sang jusqu’à 4 fois par an pour une femme, et jusqu’à 6 fois pour un homme.

 

Don de sang : et vous ?

Êtes-vous un donneur de sang potentiel ? Deux conditions :

  • vous devez avoir entre 18 et 70 ans

  • et être en bonne santé physique, un entretien médical est réalisé avant chaque don afin de s’en assurer.

Le prélèvement sera par exemple ajourné si vous avez eu de la fièvre dans les 15 jours précédents ou si vous avez dû subir une intervention chirurgicale. Votre sang sera également testé afin de s’assurer de l’absence de maladies transmissibles : HIV, hépatite B et C...

 

À quoi sert votre don ?

Tout est ok ? Comptez 15 minutes pour effectuer le prélèvement, qui la précision en vaut la peine est totalement indolore, et 45 minutes pour l’ensemble du parcours. Le sang collecté est ensuite envoyé en laboratoire pour y être traité afin de séparer les différents éléments sanguins : globules rouges, plasma, plaquettes... Ceux-ci seront ensuite utilisés pour soigner hémorragies en tous genres, anémies ou même pour mettre au point des médicaments pour certaines maladies rares... En bref, donner son sang, c’est redonner un peu de vie à ceux qui souffrent et en ont besoin.Intéressé ? Il vous suffit de vous rendre dans un point de collecte (muni d’une pièce d’identité s’il s’agit de votre premier don). Plus d’informations : www.dondusang.net.

 

À lire aussi

Du don... à la greffe
Le don de moelle osseuse

 

Source

Article réalisé par ViVio, en collaboration avec François Charpentier, Directeur de la Collecte pour l’Établissement Français du Sang (ESF), et validé par les pharmaciens du comité Giphar.
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thomas Coucq
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/06/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Que savez-vous sur le don de sang ?
Chaque jour en France, 10.000 dons de sang sont réalisés. Faites-vous partie des donneurs de sang ré…
Recherche : les alternatives possibles à la greffe
Pour pallier le manque chronique d’organes à greffer, les scientifiques mettent au point des techniq…
La législation sur le don d'organes
Peut-on refuser de donner ses organes ? La famille a-t-elle son mot à dire ? Comment exprimer son ac…