Thyroïde : petite glande, grands effets !

Les effets de la glande thyroïde
1 avis

La thyroïde est le moteur de l’organisme, une sorte de chaudière qui, quand elle ne fonctionne pas bien, dérègle toute la machine ! mais elle fait quoi exactement, la thyroïde ? Comment fonctionne-t-elle ? A quoi carbure-t-elle ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/05/2013

Une vraie cascade d’hormones !

La thyroïde est contrôlée par l’hypophyse, une petite glande située dans le cerveau, qui elle-même est dominée par l’hypothalamus, une zone du cerveau.

Chacune de ces trois structures produit des hormones, c’est-à-dire des substances chimiques qui agissent comme des messagers.

 

  • L’hypothalamus, ce chef d’orchestre

En pratique, l’hypothalamus sécrète de la TRH qui ordonne à l’hypophyse de produire de la TSH qui va « dire » à la thyroïde de freiner ou d’augmenter la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4 (dite aussi thyroxine).

En cas de fonctionnement insuffisant ou d’ablation de la thyroïde, c’est la thyroxine que l’on donne en supplément.

 

La thyroïde

La thyroïde est une petite glande endocrine(1) en forme de papillon, située à la base du cou, qui pèse une vingtaine de grammes. Elle n’a l’air de rien comme ça, et pourtant, elle joue un rôle capital dans l’organisme ! En effet, les hormones qu’elle produit régulent notre métabolisme, c’est-à-dire l’activité (et donc les dépenses d’énergie) de notre corps, de nos organes et de nos cellules.

La thyroïde agit donc sur la température corporelle, le coeur, le système nerveux, le tube digestif, l’appareil génital, la peau, les cheveux… Ce qui signifie que, en cas de dysfonctionnement, c’est l’ensemble de notre corps qui trinque.

 

Le carburant de la thyroïde

Comme tout moteur, la thyroïde fonctionne grâce à un carburant et ce carburant, c’est l’iode. Elle en a besoin pour produire les hormones thyroïdiennes.

L’iode est un oligo-élément que l’on trouve essentiellement dans les produits de la mer : poissons, crustacés, algues, sel marin, etc. Dans les régions éloignées de la côte (les montagnes, par exemple), les populations locales peuvent en manquer.

Pour prévenir les carences, les pouvoirs publics de la plupart des pays industrialisés ont fait enrichir en iode certains aliments de base comme le sel de cuisine (sel iodé). Le manque comme l’excès d’iode peuvent fortement perturber le fonctionnement de la thyroïde. Toutefois, dans nos régions, ils sont loin d’être les plus importantes causes d’hyperthyroïdie et d’hypothyroïdie

 

(1) Une glande est dite endocrine lorsqu’elle produit des hormones.

 

Source

Dossier réalisé en collaboration avec le Pr Jean-Louis Peix, professeur des universités et chef du service de chirurgie générale digestive et endocrinienne au Centre hospitalier Lyon Sud.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/05/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Maladie de la thyroïde : l’hypothyroïdie
La thyroïde est une glande qui sécrète des hormones utiles au bon fonctionnement de l'organisme. Une…
Conseils en cas de maladie de la thyroïde
Si vous êtes sujet à des problèmes de thyroïde, voici quelques conseils...
Maladie de la thyroïde : l’hyperthyroïdie
L'hyperthyroïdie correspond à un emballement de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. Quels en sont…