Diabète : gardez-vos yeux à l’œil !

Diabète : quels risques pour les yeux ?
1 avis

À long terme, un diabète mal contrôlé peut entraîner de graves problèmes de vue. Or, un traitement précoce permettrait d’éviter bien des cas ! Il est donc primordial de faire surveiller vos yeux régulièrement.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/01/2015

Le contrôle du diabète, une nécessité

Lorsqu’on souffre de diabète, il est parfois très difficile de contrôler sa glycémie, même avec le traitement. Et pourtant, c’est primordial…

À long terme, l’excès chronique de glucose dans le sang est nocif pour votre organisme, notamment pour vos yeux !

Le diabète s’y attaque insidieusement pendant de longues années, sans que vous ne ressentiez aucun symptôme.

 

Mais il est important de s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard ! Un simple examen du fond de l’œil chez un ophtalmologue suffit à détecter si vos yeux sont en danger.

Le risque d’atteinte visuelle augmente avec l’ancienneté du diabète et l’importance du déséquilibre glycémique.

 

Rétinopathie diabétique : la rétine en danger

La principale complication oculaire du diabète (de type 1 et 2) est l’atteinte de la rétine (rétinopathie). 

En cause ? L’excès chronique de sucre dans le sang entraîne des altérations biochimiques de la paroi des capillaires rétiniens, de tout petits vaisseaux sanguins qui irriguent la rétine.


Après de longues années de déséquilibre glycémique, cela peut entraîner deux conséquences :

 

  • Une mauvaise irrigation de la rétine et une néovascularisation
    Au fil du temps, les capillaires rétiniens s’obstruent progressivement. À terme, la rétine finit par ne plus être bien irriguée. Ce qui en soit n’affecte pas beaucoup la vision car ce sont généralement les parties périphériques de la rétine qui sont touchées.
    Mais le problème est qu’en réaction la rétine stimule la production de nouveaux vaisseaux, pour suppléer au manque d’oxygénation. Or, ces vaisseaux anormaux sont susceptibles de se rompre et provoquent des hémorragies à répétition. À la clé, une fibrose qui tire sur la rétine et la décolle, ce qui peut provoquer la cécité complète.
     

  • Une hyperperméabilité de la paroi des capillaires et un œdème maculaire
    Les capillaires deviennent moins imperméables et les liquides qu’ils contiennent passent dans le tissu rétinien.
    L’accumulation de liquides dans la rétine provoque un dysfonctionnement des cellules qui touche le plus souvent la macula, au centre de la rétine. Cela trouble le centre du champ visuel qui nous permet de voir devant nous et fait baisser l’acuité visuelle.
    Cet « œdème maculaire » est aujourd’hui la principale cause de malvoyance chez les patients diabétiques.(1)

 

Traiter à temps

Il est important de prendre en charge ces problèmes le plus tôt possible, avant qu’ils n’affectent la vision de manière irréversible.

 

  • En cas de néovascularisation, un traitement au laser permet de brûler la rétine périphérique mal irriguée, afin de stopper la prolifération des vaisseaux sanguins anormaux et de les faire régresser. Le champ de vision périphérique est donc réduit mais cela a en fait peu d’impact sur la vision.

  • En cas d’œdème localisé, un traitement au laser permet d’assécher les fuites et de réduire l’œdème.

  • En cas d’œdème diffus, on propose un traitement par injection intraoculaire d’un produit qui va aider à réduire l’œdème.

 

Diabète : d’autres risques pour les yeux

Outre la rétinopathie, le diabète vous expose aussi à d’autres atteintes des yeux.
Vous avez notamment un risque plus élevé de cataracte (plus précoce) et de glaucome. Ces maladies sont également mieux traitées si elles sont prises à temps.

 

Comment protéger vos yeux ?

  • Tout faire pour équilibrer votre diabète
    Et ainsi limiter l’excès chronique de glucose, qui endommage vos yeux.
     

  • Garder votre pression artérielle sous contrôle
    L’hypertension augmente votre risque de souffrir de problèmes oculaires.
     

  • Vous rendre chez l’ophtalmologue au moins une fois par an
    Cela semble simple et pourtant… Des enquêtes de l’Assurance Maladie ont montré que moins de 50 % des diabétiques (2) réalisent un examen du fond de l’œil chaque année.
    Pensez-y, c’est votre vue qui est en jeu !

 

À lire aussi

Diabète : quels risques pour vos pieds ?

Diabète : l’importance de l’hémoglobyne glycée

 

Sources

Merci au Dr Dominique Baudet, ophtalmologue au CHU de Rennes

 

*(1)Œdème maculaire diabétique et anti VEGFs, Massin, Journal Français d'Ophtalmologie, 2009

*(2)Dépistage de la rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d’œil, Haute autorité de santé, décembre 2010


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements des neuropathies diabétiques
Fourmillements, perte de sensation, douleurs : les neuropathies diabétiques touchent des centaines d…
Diabète de type 2 et survenue de certains cancers
Le diabète de type 2 est associé à un risque légèrement accru de survenue de certains cancers, notam…
Mesurer votre glycémie avec un glucomètre connecté
La mesure de la glycémie fait partie du quotidien des personnes diabétiques. Parfois contraignant, c…