Le diabète

Comment gérer le diabète ?
1 avis

Le diabète correspond à un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Il est caractérisé par une augmentation de la glycémie (le taux de sucre dans le sang) qui va entraîner au fil des années, s'il n'est pas pris en charge, des complications au niveau de certains organes (yeux, reins, nerfs, pieds, coeur et artères, organes sexuels).

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 22/10/2018

Les types de diabète

Il existe deux types de diabète :

  • Le diabète de type I également diabète insulino-dépendant (DID) touche environ 10% des diabétiques. Il est généralement découvert chez les personnes jeunes (enfants, adolescents et jeunes adultes). Il existe une prédisposition génétique mais les autres causes sont mal connues. Il se traduit par une absence ou déficience de la sécrétion de l'insuline par les îlots de Langerhans (amas de cellules du pancréas). Le glucose ne peut donc pas pénétrer les cellules de l’organisme au niveau des muscles, tissus adipeux et du foie et provoque une augmentation du taux de sucre dans le sang. L’unique traitement actuellement est l’apport d’insuline..

  • Le diabète de type II affecte environ 92% des diabétiques, principalement des personnes âgées de plus de 40 ans. Deux anomalies provoquent cette hyperglycémie :

    • soit le pancréas fabrique de l’insuline mais en quantité insuffisante par rapport à la glycémie, c’est l’insulinopénie

    • soit l’insuline est bien produite mais agit mal, c’est l‘insulinorésistance.

De la même manière le glucose ne pénètre pas dans les cellules du corps et reste dans la circulation sanguine. Il est souvent causé par un excès de poids associé à une prédisposition familiale et/ou à une vie sédentaire.

 

Diabète : quels risques ?

Le diabète est assez fréquemment une cause de mortalité associée, surtout pour les maladies cardiovasculaires.
La gravité des pathologies associées tient surtout à ses complications à long terme, sources de handicaps, d'incapacités et d'une altération de la qualité de vie. Ces complications pourraient être en grande partie évitées.
 

Comment dépister le diabète ?

Le dépistage du diabète peut concerner un grand nombre de personnes :

  • en surpoids, avec une surcharge de graisse au niveau du haut du corps (tour de taille >88 pour une femme et >101 pour un homme),

  • ayant un membre de leur famille diabétique,

  • hypertendu,

  • les femmes qui ont eu un bébé de plus de 4,5 kg à la naissance.

 

Un dosage de la glycémie est pratiqué en laboratoire d’analyses médicales. On parle de diabète lorsque la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1.26 g/l à deux reprises ou, égale ou supérieure à 2g/l à n’importe quel moment de la journée.

 

Chez l'Homme, la glycémie doit varier en moyenne entre 0,80 et 1,40 g par litre de sang (entre 1 et 1,4 g/l deux heures après un repas et entre 0,80 et 1,10 g/l à jeun le matin).
On parle de diabète à partir d'une glycémie à jeun supérieure ou égale à 1.26 g/l.
Il est important de suivre ces résultats régulièrement par des prises de sang.

 

Comment diminuer l'impact du diabète ?

Il existe divers moyens pour diminuer l'impact du diabète et ses complications :

  • le traitement précoce de l'hypertension artérielle,

  • le contrôle de la glycémie,

  • la détection du taux de protéines dans les urines pour limiter les insuffisances rénales,

  • une lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme qui sont des facteurs aggravants du diabète...

 

Mais de manière générale, une bonne hygiène de vie ne peut qu'aider à bien gérer son diabète.
 

Comment bien gérer son diabète ?

  • Par une hygiène alimentaire : il est nécessaire de perdre les kilos en trop et faire un régime adapté et personnalisé par un diabétologue...

 

Les grands principes sont simples :

  • Une bonne répartition des repas : un bon petit-déjeuner, un déjeuner normal, un dîner plus léger, avec éventuellement une collation à 10h ou 17h.

  • Des repas équilibrés : des légumes verts à volonté et consommer du pain, pâtes, riz associés à de la viande, poisson, oeufs.

  • Les aliments à consommer avec prudence : les viandes grasses, les sucreries en dehors des repas, les fruits à consommer en fin de repas (absorption plus lente).

 

Il ne faut absolument pas :

  • Sauter un repas

  • Se contenter d'un sachet repas

  • Faire un régime très sévère

  • Consommer de l'alcool à jeun.

 

  • Par une activité physique : Il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière : marche, vélo, natation, des sports qui demandent un effort progressif et modéré.

Il est de même pour les activité de la vie courante : bricolage, jardinage...

 

  • Par une hygiène irréprochable : pour diminuer les risques d'infections, il faut savoir que les diabétiques cicatrisent plus lentement et s'infectent donc plus rapidement. Il est donc essentiel de traiter rapidement toute infection cutanée.

La maladie fragilise les dents et les gencives. Il est recommandé de consulter un dentiste régulièrement. Maladie longtemps silencieuse, elle est très souvent asymptomatique.
 

Quelles sont les complications du diabète ?

Les complications du diabète sont multiples et touchent différents organes :

  • Au niveau de l’œil : elles peuvent atteindre la rétine, c’est la 1ère cause de cécité chez l’adulte. 2% des diabétiques sont aveugles.

  •  Au niveau du rein : le risque de dialyse pour insuffisance rénale terminale est multipliée par 9.

  • Au niveau des nerfs : les atteintes nerveuses se traduisent par une perte de sensibilité des extrémités, favorisant plaies aux pieds et ulcères variqueux. En outre, le diabétique cicatrise mal et les risques d'infection sont accrus, pouvant conduire à des amputations. Le diabète est la 1ère cause d’amputation (hors accident) en France.

  • Au niveau du cœur et du cerveau : Les vaisseaux du cœur et du cerveau sont principalement leurs cibles. En multipliant par 8 le risque d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral, le diabète est la 2ème cause d’accidents cardio-vasculaires.

  • Également responsable d’hypertension artérielle.

 

À lire aussi

Le diabète, ses causes, ses traitements...
Diabète : une prise en charge responsable
Diabète : la recherche progresse !
Conseils diététiques pour les diabétiques

Une assiette contre le diabète

 

Source

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

http://ceed-diabete.org/fr/le-diabete/les-chiffres/


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 22/10/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les nouveautés en matière de suivi pour les diabétiques
Le diabète touche 3,7 millions de personnes environ (1), en France, dont 700 000(2) ignorent être at…
Dépister le diabète de grossesse
Certaines femmes développent un diabète durant leur grossesse. Mal contrôlé, ce diabète dit « gestat…
Les différents types de diabète
Le diabète peut engendrer de graves complications à long terme... Heureusement mieux connaître cette…