Cancer et diabète : quels liens ?

Diabète de type 2 et survenue de certains cancers
4 avis

Le diabète de type 2 est associé à un risque légèrement accru de survenue de certains cancers, notamment de l’appareil digestif.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/02/2017

Cancer et diabète : une association démontrée

De nombreuses études ont mis en évidence une association entre le diabète et la survenue de plusieurs types de cancers, principalement de la sphère digestive : pancréatique, hépatique, colorectal. D’autres cancers montrent une association moins marquée : c’est le cas du cancer de l’endomètre et du cancer du sein, dont la fréquence est légèrement plus élevée chez les femmes diabétiques. Les cancers de la vessie sont également légèrement plus fréquents chez les diabétiques de type 2. En revanche, les études montrent que le diabète a un effet protecteur dans la survenue du cancer de la prostate.

 

Des liens complexes entre diabète et cancer

Plusieurs mécanismes pourraient être impliqués dans l’apparition de cancers chez les diabétiques de type 2. L’insuline semble ici jouer un rôle primordial tout comme une autre hormone, l’insulin-like growth factor 1 (IGF-1). Dans le diabète de type 2, l’élévation des taux circulants de ces hormones pourrait en effet stimuler la prolifération cellulaire de certains organes.
L’obésité ou le surpoids, souvent présents en cas de diabète de type 2, participent également au risque accru de survenue de cancer, de même que certaines mauvaises habitudes alimentaires. En outre, l’hyperglycémie pourrait aussi favoriser la progression tumorale.
La diminution du risque de cancer de la prostate semble quant à elle liée à la réduction du taux d’androgènes observé chez les hommes diabétiques. Un taux élevé d’androgènes est en effet associé à un risque accru de cancer de la prostate.

 

Cancer : mortalité plus élevée en cas de diabète ?

La mortalité des patients diabétiques avec un cancer est légèrement plus élevée que les personnes non diabétiques souffrant d’un cancer. Les mécanismes favorisant la prolifération cellulaire propres au diabète pourraient expliquer en partie ce phénomène, de même que l’existence plus fréquente de comorbidités (maladies associées) chez les patients diabétiques. Ces comorbidités, notamment cardiovasculaires ou rénales, peuvent conduire à opter pour des traitements oncologiques moins agressifs ou entraîner des complications post-traitement.

 

Diabète et cancer : priorité au risque cardiovasculaire

Si le diabète augmente légèrement le risque de survenue de plusieurs cancers, une intensification du dépistage n’est pour l’heure pas recommandée. Les patients diabétiques bénéficient d’ailleurs globalement d’un suivi médical plus régulier que le reste de la population. Il n’est donc pas exclu que certains cancers soient déjà dépistés chez eux plus précocement.
La priorité est de réduire les risques cardiovasculaires, responsables de 60 % des décès chez ces patients. Une prévention qui passe par l’adaptation du mode de vie et de l’alimentation…, des paramètres qui permettent également de réduire le risque de cancers.

À lire aussi
Zoom sur le diabète
Diabète : une prise en charge responsable


Source
Merci au Pr Dominique Simon, diabétologue (Assistance Publique Hôpitaux de Paris).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/02/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements des neuropathies diabétiques
Fourmillements, perte de sensation, douleurs : les neuropathies diabétiques touchent des centaines d…
Mesurer votre glycémie avec un glucomètre connecté
La mesure de la glycémie fait partie du quotidien des personnes diabétiques. Parfois contraignant, c…
La greffe de microbiote pour soigner des maladies
Diabète, obésité, cancer colorectal… Et si une partie de la solution face à ces maladies se trouvait…