Que manger quand on a les jambes lourdes ?

Quelle alimentation en cas de jambes lourdes ?
31 avis

Les jambes lourdes et autres chevilles gonflées touchent principalement les femmes. Cela est dû aux hormones, et tout bouleversement hormonal (puberté, grossesse, ménopause) n'arrange rien. Voici donc quelques conseils pour limiter cet état désagréable.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/04/2015

Jambes lourdes : les facteurs aggravants

  • Le surpoids ou l'obésité.
  • Le piétinement (au travail par exemple).
  • Les longs trajets en avion.


Pour le premier facteur, il suffit de manger équilibré, soit pour éviter une prise de poids, soit pour perdre le surpoids existant. Au niveau des conseils diététiques, reportez-vous à la rubrique : l'alimentation de la personne adulte. Seule une alimentation variée et équilibrée permet de perdre du poids durablement (attention aux régimes de l'été, tous autant farfelus les uns que les autres et surtout, parfois, très dangereux).
En ce qui concerne le second facteur, essayez de marcher le plus possible : évitez de prendre l'ascenseur, arrêtez-vous un arrêt de bus, de tramway, de métro...avant l'arrêt habituel, garez la voiture au fond du parking quand vous allez faire les courses (c'est là où il y a le plus de place),...
Pour les longs trajets en avion, il existe des bas de contention vendus en pharmacie qui soulagent vos jambes. De plus, il faut marcher ou faire un peu d'exercice dans l'avion dès que possible (pour cela, les hôtesses vous le diront).

 

Les facteurs limitants la sensation de jambes lourdes

  • Les activités d'endurance : marche, vélo, natation. Attention aux activités brèves et intenses (tennis, squash,...) qui augmentent la sensation de jambes lourdes. Il faut faire l'équivalent de 30 minutes de marche par jour. Dès que l'occasion de marcher ou de bouger se présente, ne la laissez pas passer.
  • Une alimentation riche et variée (encore une fois !) avec beaucoup de fruits et de légumes. Privilégiez les fruits rouges (très riches en antioxydants qui renforcent la paroi des vaisseaux sanguins) comme les fraises, les tomates, les framboises,...etc.
  • Une très bonne hydratation : au moins 1 litre d'eau par jour pour bien fluidifier le sang et faciliter la circulation.

N.B : il faut ajouter 1 litre d'eau par heure de sport effectuée.

 

Autres conseils pour les jambes lourdes

  • Passez un jet d'eau froide sur les jambes le soir.
  • Surélevez le pied du lit de 10 cm environ.
  • Evitez les sources de chaleurs telles que les radiateurs, le soleil, les bains trop chauds, le sauna, le hammam,...
  • Utilisation éventuellement de traitements veinotomiques oraux
  • Gel à base de menthol et vigne rouge (attention=contre-indiqué chez la femme enceinte)

 

À lire aussi

Jambes lourdes, ne les prenez pas à la légère !

5 règles d’or pour des jambes légères


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
31 avis

Voir aussi

Les conseils contre l'insuffisance veineuse chronique
L’été et la chaleur sont propices aux sensations de jambes lourdes et aux chevilles gonflées. Loin d…
Phlébite : un « bug » dans la jambe
La thrombose veineuse superficielle, plus connue sous le nom de paraphlébite ou phlébite superficiel…
Traiter les jambes lourdes
À défaut de la guérir, des traitements existent pour freiner l’évolution de l’insuffisance veineuse …