Insuffisance veineuse

Problèmes de circulation sanguine
0 avis

Sensation de jambes lourdes, chevilles enflées (oedèmes) en fin de journée, fourmillements en sont les premiers signes. Des mesures hygiéno-diététiques et la contention veineuse évitent ou limitent l'évolution vers les varices, les phlébites ou les ulcères.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Pourquoi l'insuffisance veineuse ?

L'insuffisance veineuse est une maladie qui résulte d'une mauvaise circulation ; elle provoque une stase veineuse due soit à un obstacle au retour veineux (caillot), c'est le cas de la phlébite, soit à un dysfonctionnement des valvules veineuses antireflux.
La contention élastique constitue un traitement mécanique qui exerce une pression dégressive régulière de la cheville (où elle est maximale) vers la cuisse. Elle soulage les douleurs, accélère le retour du sang vers le cœur.
 

Bas, collants et chaussettes de contention

Il existe aujourd'hui une grande variété de produits de qualité qui allient efficacité, confort et esthétique.

  • Les bas-jarrets (chaussettes) : leur fonction est de relancer la pompe sanguine et musculaire au niveau de la cheville et du mollet.
  • Les bas-cuisses sont conseillés lorsque l'insuffisance veineuse atteint tout le membre inférieur.
  • Les collants médicaux assurent la contention des veines du haut de la cuisse grâce à leur culotte gainante.
     

Choix et mode d'emploi :

Il existe plusieurs degrés de contention : légère (classe 1), moyenne (classe 2), forte (classe 3). Le médecin détermine le type de contention adapté selon la pathologie.
Votre pharmacien prendra vos mesures et vous conseillera un produit adapté à votre morphologie et pathologie.

 

La contention préventive

Vous trouverez également des modèles de contention plus légère en voile élastique, très élégants et dont l'unité de référence est le denier (40 et 70, proche de la contention 1).

Ils exercent un massage doux et permanent. Ils assurent une contention préventive de confort.

 

Une bonne hygiène de vie

Evitez la station debout ou assise prolongée, les jambes croisées, le surpoids, le tabagisme, la sédentarité, le port de vêtements trop serrés, de talons hauts, les bains très chauds et les expositions solaires.
Vous pouvez compléter ces précautions par la prise de veinotoniques qui apportent confort et soulagement.
Demandez conseil à votre Pharmacien Giphar : il saura vous dispenser le médicament dont vous avez besoin, selon vos symptômes, selon vos traitements en cours et selon les précautions d'emploi de chaque médicament.
Ils sont souvent à base de plantes (fragon, vigne rouge, marron d'Inde, hamamélis, petit houx).

Localement le massage de bas en haut avec des gels non gras, même à travers un collant ou des chaussettes apporte un soulagement.
Pensez à surélever les pieds de votre lit, à réhydrater votre épiderme des jambes lorsque vous portez une contention veineuse.

 

À lire aussi

L'insuffisance veineuse

Soulager la circulation et l'insuffisance veineuse par l'homéopathie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les conseils contre l'insuffisance veineuse chronique
L’été et la chaleur sont propices aux sensations de jambes lourdes et aux chevilles gonflées. Loin d…
Phlébite : un « bug » dans la jambe
La thrombose veineuse superficielle, plus connue sous le nom de paraphlébite ou phlébite superficiel…
Traiter les jambes lourdes
À défaut de la guérir, des traitements existent pour freiner l’évolution de l’insuffisance veineuse …