Insuffisance cardiaque : puis-je faire du sport ?

4 avis

En cas d’insuffisance cardiaque, la pratique d’un véritable sport est dans la majorité des cas contre-indiquée. L’activité physique modérée (marche, musculation douce…) est par contre vivement conseillée, tant qu’elle est initialement encadrée par un spécialiste.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/04/2016

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique évolutive, caractérisée par l’incapacité du cœur à assurer le débit sanguin normal et donc à faire face aux besoins en énergie et en oxygène de l’organisme. Cette incapacité se traduit principalement par un essoufflement, d’abord à l’effort, puis également au repos.

 

De l’activité physique, oui ! Du sport, non !

L’activité physique est bénéfique chez un insuffisant cardiaque. Par contre, certains sports sont proscrits. Comment, dès lors, faire le tri ? Cela dépend de la sévérité de l’insuffisance cardiaque. Certains malades vont être gênés plus ou moins tôt dans l’effort. Toutefois, deux activités physiques sont conseillées, tant qu’elles sont adaptées aux symptômes du patient : la marche et la musculation douce (encadrée par une équipe médicale et un kinésithérapeute). Le vélo sur terrain peu accidenté ou la natation peuvent aussi  être envisagés, à condition que le seuil d’essoufflement ne soit jamais dépassé. Les sports de compétition, qui génèrent du stress et une demande cardiovasculaire intense, ou les sports violents sont quant à eux contre-indiqués.

 

Insuffisance cardiaque : les bienfaits d’une activité physique

Il y a une trentaine d’années, seul le repos était prescrit à l’insuffisant cardiaque. Désormais, l’activité physique fait partie du traitement car elle comporte de nombreux bienfaits :

  • Elle permet d’éviter le déconditionnement musculaire. L’insuffisance cardiaque entraîne des anomalies du métabolisme musculaire. Ce symptôme s’ajoutant au repos prescrit par les médecins induit une fonte musculaire. Le réentraînement segmentaire à l’effort permet de renforcer les groupes musculaires un par un en douceur.

  • Elle est bénéfique sur la fonction endothéliale (l’endothélium est la couche la plus interne des vaisseaux sanguins). Chez l’insuffisant cardiaque, il y a un dysfonctionnement des vaisseaux qui est responsable d’une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux). Or, l’activité physique a un effet vasodilatateur.

  • Elle améliore sensiblement la qualité de vie des insuffisants cardiaques, puisqu’au quotidien, nous avons besoin de nos muscles ! Et le moral du patient est meilleur puisqu’il est capable de pratiquer des exercices physiques.

 

Activité physique : quels risques pour l’insuffisant cardiaque ?

Dès que l’insuffisant cardiaque dépasse le seuil de fréquence cardiaque approprié et le seuil d’essoufflement, il y a des risques. L’effort inadapté peut par exemple favoriser un œdème pulmonaire (accumulation d’eau dans les poumons), des troubles du rythme (arythmie cardiaque), mais aussi aggraver l’insuffisance cardiaque.

 

Insuffisants cardiaques, faites un test à l’effort !

Pour éviter ces risques et connaître ses limites, l’insuffisant cardiaque doit être suivi médicalement et réaliser des tests à l’effort afin de déterminer la sévérité de sa pathologie et ses capacités. Une fois qu’il connaît ses limites, l’insuffisant cardiaque écoutera toujours ses sensations et restera en-dessous du seuil d’essoufflement.
Enfin, lors de l’activité physique prescrite par un cardiologue, il s’échauffera avant et après l’effort afin de préparer son cœur.

À lire aussi
L’insuffisance cardiaque

Sources
Merci au Professeur Etienne Aliot, chef du Pôle Cardio médico-chirurgical et cardiologue du sport au CHU de Nancy et au Dr Anne-Laure Laprerie, cardiologue du sport au CHU de Nantes.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/04/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de l'insuffisance cardiaque
Méconnue, l’insuffisance cardiaque est une maladie chronique liée à l’incapacité du cœur à assurer s…