Halte à l'infarctus !

L'infarctus du myocarde
0 avis

Prévenir et réagir vite, les meilleures armes face à l'infarctus.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Mon cœur, je le soigne !

90 % des infarctus du myocarde peuvent être évité grâce à la prévention des facteurs de risques.La survenue d'un infarctus est souvent le point de chute d'une accumulation de facteurs de risques non surveillés (60 % des cas). Ces facteurs sont très connus et méritent d'être identifiés et de contrôlés très régulièrement chez les sujets à risques

 

Quels sont les facteurs de risques ?

  • TABAC : l'ennemi numéro 1 du cœur est bien connu de tous et facilement évitable avec un peu de volonté. Voir aussi nos articles : Tabac, ce fléau, Arrêt du tabac
  • Le cholestérol : le cholestérol associé au tabac est un véritable fléau pour les artères car ils favorisent la formation de plaques d'athérome qui bouchent les artères amenant petit à petit à l'infarctus. Voir aussi : Bon ou mauvais cholestérol
  • Le diabète : est un facteurs de risque important. Surveiller son taux de sucre et le maintenir dans les normes recommandées est une précaution indispensable pour éviter les nombreuses complications du diabète dont l'infarctus du myocarde.
  • L'hypertension : une hypertension non décelée ou non soignée entraîne à long terme un risque important d'infarctus. Contrôler sa tension et la traiter est une sage précaution pour éviter l'infarctus. Voir aussi : Quand la pression monte !
  • La sédentarité : Bouger, faire de l'exercice 3 fois par semaine contribue à améliorer le bon fonctionnement de l'organisme et donc du cœur.
     

Avoir les bons réflexes !

Face à l'infarctus, la rapidité d'intervention multiplie les chances de survie.

C'est pour cela qu'avoir le bon réflexe rapidement permet de sauver des vies.
 

Les symptômes de l'infarctus

Il se manifeste par une douleur intense dans la poitrine qui peut se déplacer vers le bras, le cou ou encore l'estomac et peut s'accompagner de sueurs, d'essoufflements, d'angoisses et de nausées. Un seul numéro à faire et il est gratuit, le 15Même en cas de doute, il est toujours préférable d'appeler le SAMU (15) car la rapidité d'intervention représente le facteur de pronostic le plus favorable.
 

Infarctus : quelques Chiffres

  • 120 000 personnes victimes en France d'infarctus du myocarde
  • 40 000 en meurent
  • 80 % des victimes avant 45 ans sont fumeuses
  • Seules 30 % des victimes d'infarctus composent le 15

 

À lire aussi

L’infarctus du myocarde

Vos risques d'infarctus


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quelle alimentation pour réduire le risque d'infarctus ?
Saviez-vous que bien manger permet de réduire le risque d’infarctus ? Pour ce faire, il vous suffit …
Les symptômes et les traitements de l'infarctus du myocarde
Lorsqu’une personne est victime d’un infarctus du myocarde, une partie de son muscle cardiaque est d…
Prenez soin de votre coeur pour éviter les risques cardiovasculaires
Première cause de décès en France, les maladies cardiovasculaires sont pourtant évitables. Comment ?…