Arrêt cardiaque : les trois gestes qui sauvent !

Arrêt cardiaque : les trois gestes qui sauvent !
0 avis

Face à un arrêt cardiaque, chaque seconde compte. Pour éviter que celui-ci ne soit fatal, il faut agir et très vite. Chacun de nous doit être prêt à réagir. Mais quelle réaction adopter ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

1. Arrêt cardiaque : appeler

Une personne s'est effondrée devant vous, elle ne répond pas à vos questions et ne respire plus ? Appelez le 15 immédiatement en précisant « arrêt cardiaque ».

 

2. Arrêt cardiaque : masser

En attendant l'arrivée d'un défibrillateur et/ou des secours, commencez le massage cardiaque afin de faire circuler le sang dans tout le corps. Ce geste permet d'approvisionner les organes en oxygène et retarde l'altération du cerveau.

 

Le massage cardiaque

  1. Placez-vous à genoux près de la victime allongée sur le dos.

  2. Placez la paume d'une main au centre de la poitrine sur la ligne médiane du corps, pas sur les côtés.

  3. Placez votre seconde main sur la première et appuyez, bras non fléchis, pour que vos mains s'enfoncent d'environ 4 cm.

  4. Relâchez immédiatement pour que la poitrine reprenne sa dimension initiale.

  5. Recommencez le cycle de compression-décompression 100 fois par minute.

 

3. Arrêt cardiaque : Défibriller

Pendant que vous effectuez le massage cardiaque, envoyez un témoin chercher un défibrillateur. Cet appareil permet de relancer le cœur et est présent dans de nombreux lieux publics. Il est très simple d'utilisation.

 

Comment utiliser un défibrillateur ?

  • Ouvrez le défibrillateur. 

  • Collez une électrode sous la clavicule et l'autre sous le sein gauche.

  • Connectez le câble.

  • Une fois connecté, le défibrillateur analyse le rythme cardiaque de la victime. Pendant cette étape, ne touchez surtout pas la victime afin de ne pas perturber la mesure.

  • Après l'analyse, le défibrillateur indique

  • Choc recommandé : dans ce cas appuyez sur le bouton qui clignote. Il ne faut pas toucher la victime pendant le choc.

  • Choc non recommandé : retirez les électrodes et reprenez le massage cardiaque.

 

À lire aussi

Malaise, Arrêt cardiaque

Vos risques d'infarctus


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quelle alimentation pour réduire le risque d'infarctus ?
Saviez-vous que bien manger permet de réduire le risque d’infarctus ? Pour ce faire, il vous suffit …
Les symptômes et les traitements de l'infarctus du myocarde
Lorsqu’une personne est victime d’un infarctus du myocarde, une partie de son muscle cardiaque est d…
Prenez soin de votre coeur pour éviter les risques cardiovasculaires
Première cause de décès en France, les maladies cardiovasculaires sont pourtant évitables. Comment ?…