Comment bien utiliser un autotensiomètre ?

Prendre sa tension avec un autotensiomètre
0 avis

Vous devez surveiller votre tension artérielle ? Voici tous les conseils pour utiliser votre autotensiomètre...

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Comment bien prendre sa tension avec un autotensiomètre ?

Ce qu’il faut respecter pour bien prendre sa tension.

La tension doit être prise

  • après avoir lu la notice de l’appareil

  • en position assise, jamais debout

  • après 5 minutes de repos dans la même position que pour le repos

  • après avoir enlevé tout ce qui peut gêner sur le bras (tee-shirt trop serré, montre…)

  • avec le même bras car la tension varie d’un bras à l’autre, et de préférence, le bras gauche pour les droitiers et droit pour les gauchers.

 

Comment positionner son tensiomètre électronique pour la mesure ?

Le tensiomètre s’adapte au bras

  • Enfiler le brassard gonflable (bras gauche pour un droitier),

  • Ajuster le brassard grâce au rabat sans trop serrer le scratch. Le tuyau doit être dirigé vers la main dans le creux du bras. Pour que la taille soit bonne, la ligne de rappel doit se plier sur elle-même,

  • Poser l’avant bras sur la table, paume de main vers le haut, coude légèrement plié et sans serrer le poing.


Le tensiomètre s’adapte au poignet

  • Le placer à deux doigts du poignet, avec l'écran à l'intérieur du bras

  • Poser le coude sur la table

  • Mettre le poignet à la hauteur du cœur c'est-à-dire au niveau de la poitrine à la hauteur du sein, le bout des doigts touche l’épaule (épaule opposée au bras mesuré).


Attention : le positionnement de l’appareil est essentiel pour des mesures fiables.

Une fois bien installé, commencer la mesure.
Pendant le gonflage et dégonflage, ne pas bouger, ne pas parler, ne pas fumer, demander à l’entourage de se taire et rester bien détendu !

 

Quand prendre sa tension ?

Pour avoir des mesures correctes, il est important de suivre la Règle de 3

  • 3 mesures le matin

  • 3 mesures le soir

  • 3 jours de suite (ou mieux 5 jours)


(recommandation du CFLHTA : comité français de lutte contre l’hypertension artérielle)

Le recueil des mesures se fait soit par la mémoire de votre appareil ou par un relevé scrupuleux des valeurs constatées. Pour vous aider à collecter les informations et optimiser le suivi, vous pouvez présenter vos mesures sur le tableau.

Ce tableau est à remplir après chaque mesure puis à présenter à votre médecin ou votre pharmacien pour analyse.

 

Les conseils de votre pharmacien GIPHAR

  • Il est important de prendre votre tension avant la prise de vos médicaments.

  • Ces appareils ne doivent pas inciter à l’automédication ni à adapter votre traitement.

  • Ne prenez pas l'initiative d'arrêter votre traitement même si vos mesures semblent bonnes et que vous pensez devoir l'arrêter. Seul votre médecin peut l’envisager.

  • Ne pas éliminer les mesures hors normes. Elles sont une bonne indication de l’instabilité de votre tension et doivent être signalées.

  • L’utilisation d’autotensiomètre est contre-indiquée pour certains malades cardiaques, les personnes qui ont des tours de bras supérieurs à 33 cm et les personnes anxieuses. Ne pas prendre la mesure sur le bras correspondant au sein qui aurait eu une tumeur (chez la femme).

  • La prise de sa tension par tensiomètre électronique ne doit pas être obsessionnel. Il faut se limiter aux recommandations de ce dossier.

 

À lire aussi

L'Hypertension, quelques explications

L'hypertension artérielle


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Aujourd’hui, de nouveaux outils connectés vous permettent, via tablette ou smartphone, de surveiller…
Les dépistages possibles chez votre pharmacien
Mieux vaut prévenir que guérir… Ce vieil adage reste plus vrai que jamais en ce qui concerne notre s…
5 idées reçues sur l’hypertension artérielle
L’hypertension touche aujourd’hui plus de 12 millions de Français. Bien que fréquente, elle reste ce…