5 idées reçues sur l’hypertension artérielle

5 idées reçues sur l’hypertension artérielle
0 avis

L’hypertension touche aujourd’hui plus de 12 millions de Français. Bien que fréquente, elle reste cependant mal connue et véhicule de nombreuses idées reçues. Et si on faisait le point ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2015

L'hypertension artérielle : le tueur silencieux

« Si j’étais hypertendu, je le sentirais »

L’hypertension artérielle ne s’accompagne généralement d’aucun symptôme, ce qui explique que de nombreux hypertendus s’ignorent ! Surnommée « le tueur silencieux », la maladie évolue de manière insidieuse pendant plusieurs années et est trop souvent diagnostiquée lorsqu’une conséquence cardiovasculaire apparaît, un accident vasculaire cérébral par exemple.

 

Le stress : origine de l'hypertension ?

« L’hypertension artérielle ne touche que les personnes stressées »

Le stress n’est pas à l’origine de l’hypertension. Il peut provoquer une élévation de la tension, mais temporaire : une fois la situation stressante éliminée, les chiffres tensionnels devraient revenir à la normale. Chez les personnes hypertendues, par contre, la pression artérielle est en permanence trop élevée. L’élimination du stress ne supprime donc pas l’hypertension, bien que sa gestion soit, bien entendu, bénéfique pour les patients.

 

Des médicaments pour traiter l'hypertension

« Un traitement médicamenteux est inévitable et suffisant en cas d’hypertension artérielle »

Le plus souvent, le traitement médicamenteux est effectivement inévitable. Mais certaines règles d’hygiène de vie sont aussi indispensables : 

  • faire de l’exercice régulièrement (2h30 d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ou une combinaison équivalente d’activités d’intensité modérée et soutenue par semaine)

  • limiter sa consommation de sel (et donc aussi de charcuteries, de plats industriels riches en sel, etc.),

  • limiter sa consommation d’alcool, 

  • conserver un poids sain. 

Arrêter de fumer ne réduit pas la pression artérielle, mais est important pour limiter les risques cardiovasculaires.

 

Hypertendus : plus d'hommes touchés ?

« Les femmes sont moins concernées que les hommes »

Les femmes sont en général moins touchées que les hommes par l’hypertension… jusqu’à la ménopause ! En effet, autour de la cinquantaine, le pourcentage de femmes hypertendues rejoint celui des hommes et le dépasse même dans les tranches d’âges plus élevées.

 

Hypertension : un traitement à vie

« On peut faire des pauses dans le traitement contre l’hypertension »

Sauf dans de rares cas, l’hypertension ne se guérit pas. Le traitement a pour objectif de ramener la tension à des valeurs normales. Pour être efficace, il doit donc être pris tous les jours, à vie, sans interruption et aux bonnes doses. Et ce, même si les chiffres tensionnels redeviennent normaux ! 

 

Faites-vous dépister chez votre pharmacien Giphar.

Savez-vous qu’il est possible de faire contrôler votre tension chez votre pharmacien Giphar ? Votre pharmacien propose un test de dépistage gratuit de l’hypertension artérielle. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

 

Ma tension artérielle est-elle normale ?

La tension artérielle se décompose en deux valeurs :

  • la pression artérielle systolique, 

  • la pression artérielle diastolique.

La tension artérielle est optimale lorsqu’elle est inférieure à 120 mmHg (millimètres de mercure) quand le cœur se contracte (pression systolique) et à 80 mmHg lorsqu’il se relâche (pression diastolique). Si elle est égale ou supérieure à 140/90 mmHg, on parle de tension artérielle élevée.

 

À lire aussi

Bien manger contre l’hypertension

Quel sport pratiquer contre l’hypertension ?

Hypertension : dépistage pour tout le monde !

Dépistage : Moi, je me teste chez mon pharmacien !

 

Source

Merci au Pr Hamili, membre de la Société Française d’Hypertension Artérielle.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Aujourd’hui, de nouveaux outils connectés vous permettent, via tablette ou smartphone, de surveiller…
Les dépistages possibles chez votre pharmacien
Mieux vaut prévenir que guérir… Ce vieil adage reste plus vrai que jamais en ce qui concerne notre s…
Dépister les problèmes d'hypertension
Si vous êtes diabétique, candidat au cholestérol ou en surpoids, vous devez dépister l'hypertension …