Enregistrement Holter : surveiller son cœur en continu

Surveiller le rythme cardiaque avec l'enregistrement Holter
0 avis

Lors de votre dernière consultation, votre cardiologue vous a demandé de réaliser un examen Holter. En quoi consiste cet examen ? À quoi sert-il ? Est-il douloureux ? Nous faisons le point !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/09/2016

Un Holter, c’est quoi ?

Le Holter est un dispositif portable qui enregistre en continu l’activité électrique du cœur d’une personne. Lors de chaque battement cardiaque, une impulsion électrique traverse le cœur, ce qui lui permet de se contracter pour expulser le sang. Grâce à des électrodes collées sur le thorax (comme lors de la réalisation d’un électrocardiogramme), le Holter enregistre cette activité électrique sur une période de 24 heures, durant laquelle le patient réalise ses activités quotidiennes habituelles et vit normalement.

 

À quoi sert le Holter ?

L’enregistrement Holter a comme principal objectif la détection et la surveillance des anomalies du rythme cardiaque. Il permet entre autres le diagnostic de la fibrillation auriculaire. En effet, certaines fibrillations auriculaires ne durent que quelques minutes ou quelques heures, pendant lesquelles le patient se trouve généralement hors du cabinet du médecin. C’est pourquoi il peut être nécessaire d’avoir recours au Holter, qui enregistre l’activité électrique du cœur sur une longue période (de 24 à 72 heures).

 

Holter : quelles indications ?

Le Holter est indiqué chez toutes les personnes présentant des symptômes (palpitations, souffle court…) pouvant être causés par une anomalie du rythme cardiaque, afin de mettre en relation ces symptômes avec une éventuelle pathologie.
Chez les personnes ne présentant pas de symptôme il peut être recommandé dans deux cas :

  • le patient est atteint d’une maladie qui pourrait causer des troubles du rythme,

  • le patient présente une anomalie lors d’un examen médical (échographie, électrocardiogramme…) et qui nécessite un bilan complémentaire.

Le Holter peut également être utile chez les porteurs de stimulateur cardiaque pour contrôler le bon fonctionnement de celui-ci. Il est aussi indiqué pour surveiller les effets secondaires potentiels de certains traitements sur le rythme cardiaque et leur efficacité sur les récidives des troubles du rythme.

 

Le Holter en pratique

Le Holter est mis en place chez le cardiologue. Après avoir effectué un petit nettoyage de la peau, il colle 5 à 6 électrodes sur votre poitrine. Celles-ci captent votre activité cardiaque et transmettent ces données à un boîtier enregistreur, relié aux électrodes par un câble. Ce boîtier est rangé dans une petite sacoche que vous pouvez porter en bandoulière ou à la taille.

La pose d’un Holter est très rapide, n’est absolument pas douloureuse et ne présente pas de risque Les électrodes sont généralement laissées en place durant 24 heures, mais une période plus longue peut parfois être requise. Durant ce temps, vous effectuerez vos activités quotidiennes, en notant dans un petit journal tous les éléments qui pourraient avoir une influence sur le rythme cardiaque (période de repos et d’effort, symptômes éventuels, repas, émotions…) ainsi que l’heure correspondante. Au bout de la période d’enregistrement, le cardiologue enlèvera simplement vos électrodes. L’interprétation de votre enregistrement vous sera rapidement communiquée.

À lire aussi
Halte à l’infarctus
L’insuffisance cardiaque


Source
Merci au Pr Milliez, cardiologue au CHU de Caen.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/09/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment prendre en charge au quotidien la fibrillation auriculaire ?
La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Il est tout à fait …
A quoi faut-il faire attention lors que l'on est sous AVK ?
Un traitement par anti-vitamines K (anticoagulants) nécessite une surveillance régulière afin d’évit…
Les symptômes et les traitements de la fibrillation auriculaire
La fibrillation auriculaire (ou atriale) est un trouble du rythme cardiaque. Elle peut être à l’orig…