Chimiothérapie : comment gérer la fatigue ?

Diminuer la fatigue due à la chimio
0 avis

Manque d'énergie, sensation d'épuisement, somnolence… La fatigue est fréquente en cas de chimiothérapie. A quoi est-elle due et comment mieux la gérer ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/09/2012

Si vous ressentez de la fatigue, parlez–en rapidement à votre médecin. Certains problèmes peuvent être réglés facilement. En outre, il est possible d'apprendre à mieux gérer sa fatigue.

 

Quelle fatigue ?

Première étape : arriver à décrire le type de fatigue dont vous souffrez. Celle-ci est en effet une sensation subjective qui peut prendre de nombreuses formes.

  • Perte d'énergie

  • Sensation d'épuisement

  • Sensation de faiblesse

  • Difficulté à se concentrer, à réfléchir

  • Lassitude, manque de motivation

  • Somnolence

  • ...

Il existe des questionnaires qui vous aideront à décrire plus spécifiquement votre fatigue. Demandez conseil à votre médecin.

 

Fatigue : de multiples causes

La description de vos symptômes permettra à votre médecin d'évaluer la ou les cause(s) de ce sentiment de fatigue, qui peuvent être diverses :

  • la maladie elle-même : l'organisme dépense beaucoup d'énergie pour la combattre

  • Le traitement de chimiothérapie

Celui-ci peut provoquer un manque d'appétit, des nausées, une infection, de la fièvre... A la clé, de la fatigue !

  • D'autres médicaments que vous prenez, qui provoquent une somnolence ou diminuent la qualité du sommeil

  • Un manque d'activité physique

  • Des troubles du sommeil, à cause du stress, des soucis ou de la prise de certains médicaments

  • Un changement de votre rythme de vie, les nombreux trajets à l'hôpital, l'attente des consultations,...

  • Dépression, stress, angoisse, liées à la maladie et ses traitements

 

Détecter l'anémie et la traiter

La chimiothérapie peut également provoquer une anémie, c'est-à-dire la diminution de la quantité de globules rouges dans le sang. Ceux-ci sont nécessaires pour le transport de l'oxygène dans l'organisme.
A la clé,

  • pâleur de la peau et des muqueuses,

  • difficultés à respirer, surtout à l'effort,

  • fatigue et vertiges

Face à ces symptômes, parlez-en à votre médecin. Si vos analyses sanguines confirment l'anémie, il vous prescrira une transfusion de globules rouges et/ou des médicaments stimulant la production de globules rouges. De quoi vous récupérer une bonne dose d'énergie !

 

Comment diminuer la fatigue ?

Une fois les causes de votre fatigue identifiées, certains changements dans votre mode de vie peuvent aider à mieux la gérer.

Conseil N°1 : Assurez-vous d'un bon sommeil

  • si vous faites de nombreux cauchemars, parlez-en à l'équipe médicale. Cela peut être un effet secondaire d'un médicament

  • réduisez votre consommation de boissons énergétiques, caféines et alcoolisées, surtout avant d'aller dormir

  • aérez votre chambre avant d'aller vous coucher

  • si vous éprouvez du mal à vous rendormir, sortez de votre lit pour réaliser une activité peu stimulante comme lire un livre (Evitez les romans à suspens !)


Conseil N°2 : Préservez votre énergie

  • maintenez une activité physique douce et régulière pendant le traitement

  • aménagez des plages de détente et de repos

  • privilégiez la position assise pour épargner vos forces

  • faites-vous aider (amis ; enfants ; services d'aide pour le ménage, les repas, les courses)


Conseil N°3 : Apprenez à mieux gérer la fatigue

  • Observez les variations de votre énergie sur la journée et fixez les activités ou rendez-vous aux moments de la journée où vous vous sentez d'habitude le plus en forme

  • tenez compte de possibles "coups de pompe" dans l'organisation de vos journées

  • privilégiez les activités qui vous tiennent à cœur

 

À lire aussi

Chimiothérapie : soins de la peau, de la bouche et des cheveux
Chimiothérapie : comment contrôler les diarrhées ?

 

Source

* Effets secondaires de la chimiothérapie – Espace Cancer du CHUV.
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Contrôler les effets indésirables des traitements anticancéreux
Les traitements anticancéreux sont susceptibles d’entraîner des effets indésirables. Certains produi…
Cours de cuisine pour les personnes traitées par chimiothérapie
Redonner du plaisir à table à ceux qui ont perdu l’envie de manger à cause de la chimiothérapie : c’…
En quoi consiste la chimiothérapie ?
La chimiothérapie est un traitement bien connu pour combattre le cancer. Mais il y a chimio... et ch…