Les leucémies aiguës

Les symptômes et les traitements des leucémies aiguës
0 avis

Les leucémies dites « aiguës » se distinguent des autres formes de leucémies par leur rapidité d'apparition et d'évolution. Grâce aux progrès médicaux, la prise en charge de ces cancers du sang s'est considérablement améliorée ces dernières années.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/05/2014

Qu’est-ce que la leucémie aiguë ?

À l'instar des autres types de leucémies, les formes aiguës trouvent leur origine dans la moelle osseuse, là où sont fabriqués les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.
En cas de leucémie aiguë, des cellules sanguines « jeunes » ou « immatures » deviennent anormales et se multiplient rapidement, envahissant la moelle osseuse de manière incontrôlée. En peu de temps, la prolifération des cellules cancéreuses interfère avec le bon fonctionnement de la moelle osseuse et la production des cellules sanguines normales.

À la différence des formes chroniques, qui se développent lentement et ne nécessitent parfois pas de traitement, les leucémies aiguës évoluent très vite et requièrent souvent une prise en charge urgente.

Les leucémies aiguës sont regroupées en deux grandes classes, en fonction du type de cellules sanguines touchées :

  • les leucémies aiguës lymphoplastiques (ou lymphoïdes)

  • les leucémies aiguës myéloïdes.

 

Leucémies aiguës : les personnes à risque

Les personnes à risque diffèrent selon le type de leucémie aiguë :

  • La leucémie aiguë lymphoblastique est la première forme de cancer chez les enfants. Elle peut cependant être contractée à n’importe quel âge. Chez les adultes, le risque augmente après 45 ans.

  • La leucémie aiguë myéloïde est la forme de leucémie aiguë la plus courante chez les adultes. Son incidence augmente progressivement avec l’âge.

 

Leucémies aiguës : les facteurs de risque

Les causes des leucémies aiguës ne sont souvent pas connues mais une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux peut en favoriser la survenue.
Parmi les facteurs de risque généralement incriminés :

  • La radiothérapie et certaines chimiothérapies, utilisées pour traiter un autre cancer par exemple

  • Certaines maladies du sang (myélodysplasies, maladie de Vaquez…)

  • L’exposition à des substances toxiques (benzène, solvants, pesticides…), surtout pour la leucémie aiguë myéloïde

  • Des maladies génétiques rares : trisomie 21 (Syndrome de Down), maladie de Fanconi…

 

Leucémies aiguës : des symptômes peu spécifiques

Dans les leucémies aiguës, les cellules cancéreuses entravent le bon fonctionnement de la moelle osseuse, inhibant la production des cellules sanguines normales.
Concrètement, cela peut se traduire par :

  • Une anémie : pâleur, essoufflements à l’effort, palpitations, vertiges…

  • Des infections graves et récidivantes, qui tendent à résister aux antibiotiques et/ou des plaies qui peuvent s’infecter et s'aggraver.

  • Des ecchymoses apparaissant sans raison apparente ou à la suite d’un choc mineur ; des saignements anormaux, notamment au niveau des muqueuses (les gencives, par exemple) ; des pétéchies (petits points rouges sur la peau)

 

Les leucémies aiguës peuvent aussi se manifester par:

  • un gonflement des ganglions

  • une perte de poids soudaine et inexpliquée

  • un fièvre et une fatigue persistantes

 

Diagnostiquer les leucémies aiguës

Le diagnostic des leucémies aiguës consiste en :

  • Une prise de sang, pour mesurer le taux de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes. En cas de leucémie aiguë, l'analyse sanguine met en évidence la présence des globules blancs anormaux et une diminution des cellules normales.

  • Une ponction et une analyse de la moelle osseuse

Objectif : identifier avec précision le type de cellules touchées, ce qui permet de déterminer la forme de leucémie aiguë et le type de traitement à entreprendre.

 

Traiter les leucémies aiguës: la chimiothérapie

Les leucémies aiguës évoluant très rapidement, le traitement doit être instauré le plus tôt possible après l'annonce du diagnostic.
Les médecins ont généralement recours à la chimiothérapie pour prendre en charge ce type de cancer. Il s'agit d'un traitement lourd et agressif, qui vise à obtenir un état de rémission complète (disparition des signes de la maladie), voire une guérison. Chez les enfants, le pronostic est particulièrement bon et 90% d'entre eux guérissent de la maladie.
Le traitement des leucémies aiguës par chimiothérapie se déroule en deux temps :

  • La phase d'induction, qui dure 5 à 6 semaines. Objectif : éliminer les cellules cancéreuses de la moelle osseuse pour qu'elle puisse à nouveau fonctionner normalement. C’est ce qu’on appelle la rémission complète.

  • La phase de consolidation, qui dure de 4 à 8 mois selon le type de leucémie. Objectif : éradiquer les cellules cancéreuses restantes et prévenir les rechutes.

Une phase d’entretien est proposée dans les leucémies aiguës lymphoblastiques pour renforcer la consolidation. Elle dure 2 ans et comporte essentiellement des traitements de chimiothérapie par la bouche.

Pour certaines leucémies dont le risque de rechute est trop important, la consolidation peut être associée à une greffe de cellules souches. Cette procédure lourde et non dénuée de risques vise à doter le patient d'un tout nouveau système immunitaire qui le défend contre la leucémie.
L’objectif de guérison est atteint quand la leucémie n’est pas revenue après 5 ans de rémission complète.

À lire aussi
La leucémie lymphoïde chronique
Traitement du cancer et fertilité : êtes-vous informé ?


Source
Interview du Pr Nicolas Boissel, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier, Unité d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes, Service des Maladies du Sang, Pôle d’Immuno-Hématologie Clinique, Hôpital Saint-Louis.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/05/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Lymphome hodgkinien et lymphome non hodgkinien
Le lymphome est une hémopathie (tumeur maligne des cellules du sang) touchant le système lymphatique…
Qu’est-ce que le myélome ?
Le myélome est un cancer du sang qui trouve son origine dans la moelle osseuse, là où sont fabriqués…
Les symptômes et les traitements de la leucémie myéloïde chronique
La leucémie myéloïde chronique est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui touche essentiellem…