La leucémie lymphoïde chronique

Les symptômes et les traitements de la leucémie lymphoïde chronique
3 avis

Peu connue du grand public, la leucémie lymphoïde chronique est pourtant la forme de leucémie la plus répandue chez nous. Zoom sur ce cancer du sang.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/01/2014

Leucémies : quatre maladies différentes

Que ce soit dans les livres, les films ou les reportages télévisés, nous avons déjà tous entendu parler de leucémie. Ce que l’on sait moins, c’est que ce terme renvoie en fait à une série de maladies très différentes les unes des autres. Leur point commun : elles se caractérisent toutes par un excès de globules blancs dans le sang.

 

Les leucémies peuvent être classées en fonction :

  • de la rapidité d’évolution de la maladie : leucémies aiguës et chroniques

Les leucémies aiguës se développent rapidement et nécessitent un traitement d’urgence et des hospitalisations au long cours.
Les leucémies chroniques se développent beaucoup plus lentement et ne nécessitent parfois pas de traitement pendant des années.

  • du type de cellules sanguines touchées : leucémies myéloïdes et lymphoïdes

Les leucémies myéloïdes affectent les cellules souches à l’origine des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.
Dans les leucémies lymphoïdes, ce sont certains globules blancs, les lymphocytes, qui sont atteints.

Il existe ainsi quatre catégories de leucémies :
-    la leucémie lymphoïde aiguë,
-    la leucémie lymphoïde chronique,
-    la leucémie myéloïde aiguë,
-    la leucémie myéloïde chronique.

 

La forme la plus fréquente : la leucémie lymphoïde chronique

La leucémie lymphoïde chronique est un cancer qui touche principalement les personnes âgées. Elle survient en moyenne vers 60 ans.
À l’origine de cette maladie : l’apparition d’une anomalie dans le processus complexe de formation des lymphocytes B, des globules blancs programmés pour nous défendre tout au long de notre vie, en produisant des anticorps.
Les lymphocytes anormaux prolifèrent dans la moelle osseuse avant d’être largués dans le sang. Ils envahissent ensuite les ganglions, le foie et la rate.

 

Les symptômes de la leucémie lymphoïde chronique

Plus de la moitié des personnes atteintes de leucémie lymphoïde chronique ne présentent que peu, voire pas de symptômes. La maladie peut donc passer inaperçue pendant des années.
Quand les symptômes sont présents, la leucémie lymphoïde chronique peut se manifester par :

  • un gonflement des ganglions et, parfois, de la rate et du foie

  • une fatigue persistante

  • de la fièvre

  • une sudation (transpiration) excessive

  • une perte de poids

  • de l’anémie (essoufflements, pâleurs, palpitations, étourdissements…)

  • des infections fréquentes

 

Le diagnostic de la leucémie lymphoïde chronique

Dans 70 % des cas, la leucémie lymphoïde chronique est découverte fortuitement, à l’occasion d’une banale prise de sang dans laquelle on observe un taux de lymphocytes anormalement élevé.
Le diagnostic doit ensuite être confirmé par des analyses plus poussées, permettant notamment de caractériser avec précision le type de cellules présentes en excès dans le sang.

 

Évolution de la leucémie lymphoïde chronique

La leucémie lymphoïde chronique évolue très lentement. Chez beaucoup de patients, elle ne nécessite qu’un suivi médical étroit.
Si la maladie progresse, il arrive cependant qu’un traitement médicamenteux soit instauré. Une série de paramètres influence la décision de débuter un tel traitement :

  • le nombre de ganglions enflés

  • la baisse du taux de globules rouges, de plaquettes de de globules blancs suite au dysfonctionnement de la moelle osseuse

  • l’augmentation rapide du taux de lymphocytes dans le sang

  • l’apparition de symptômes cliniques invalidants (perte de poids importante, fièvre persistante, infections répétées…)

 

Traiter la leucémie lymphoïde chronique

Il existe deux grandes classes de traitement médicamenteux pour la leucémie lymphoïde chronique :

  • la chimiothérapie , par voie orale ou par voie intraveineuse

  • les anticorps monoclonaux, des molécules qui ressemblent aux anticorps que nous produisons lorsque nous sommes exposés à un agent infectieux. Ces anticorps monoclonaux sont programmés pour reconnaître et éliminer les cellules cancéreuses.

L’objectif de ces traitements est d’obtenir un état de rémission (période où la maladie est inactive) de plusieurs années. Ces médicaments ne guérissent donc pas la leucémie lymphoïde chronique mais ils permettent d’allonger l’espérance de vie de la personne atteinte.

 

Prévenir les infections en cas de leucémie lymphoïde chronique

Le risque d’infection constitue la principale complication de la leucémie lymphoïde chronique. En cause : la baisse des défenses immunitaires, entraînée par la maladie elle-même (qui réprime les globules blancs normaux) mais aussi par la chimiothérapie (qui a pour but de supprimer les lymphocytes cancéreux mais s’attaque aussi aux lymphocytes normaux).

  • Tout signe d’infection (fièvre…) doit donc être considéré comme une urgence et certaines vaccinations sont conseillées.

  • La prise systématique de médicaments prévenant certaines infections peut aussi être proposée.

  • Enfin, l’immunité peut être renforcée par des injections d’immunoglobulines (anticorps).


À lire aussi
Cancer, la recherche avance !
Les lymphomes


Source
Interview du Pr Nicolas Boissel, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier, Unité d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes, Service des Maladies du Sang, Pôle d’Immuno-Hématologie Clinique, Hôpital Saint-Louis.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/01/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Lymphome hodgkinien et lymphome non hodgkinien
Le lymphome est une hémopathie (tumeur maligne des cellules du sang) touchant le système lymphatique…
Qu’est-ce que le myélome ?
Le myélome est un cancer du sang qui trouve son origine dans la moelle osseuse, là où sont fabriqués…
Les symptômes et les traitements de la leucémie myéloïde chronique
La leucémie myéloïde chronique est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui touche essentiellem…