Tabac, alcool et papillomavirus, un cocktail potentiellement cancérigène !

Les responsables des cancer de la bouche
0 avis

Quand on parle de santé buccodentaire, il est rare de penser aux cancers de la bouche. Et pour cause, ceux-ci restent très méconnus et sous-estimés. Les principaux responsables de ces cancers : le tabac, l’alcool et le sexe oral non protégé.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

Tout comme les tissus des poumons, du sein ou encore de la prostate, les tissus qui recouvrent la cavité buccale peuvent voir leurs cellules se multiplier de manière anormale : on parle alors de cancer. « S'il n'existe pas de cancer de la dent, tous les autres tissus qui se trouvent dans la sphère buccale peuvent être touchés : la langue, les joues, le palais, les gencives, les glandes salivaires, l’os maxillaire,  etc. », explique Jacques Wemaere, chirurgien dentiste spécialisé en cancer des voies aérodigestives. 

 

Alcool, tabac et papillomavirus

Il existe bien entendu un facteur de prédisposition génétique aux cancers de la sphère buccale. Mais il ne s’agit pas du facteur de risque prépondérant ! « Les deux facteurs de risque les plus importants sont la consommation de tabac et d’alcool. Ensuite, vient l’infection par un papillomavirus, le virus qui est également responsable des cancers du col de l’utérus. Ces trois facteurs de risque dessinent les deux grandes catégories de cancers de la sphère buccale. »

  • Les cancers alcolo-tabagiques qui touchent essentiellement des hommes âgés de plus de 50 ans. « Ce sont les cancers de la bouche les plus fréquents. Ils se localisent par exemple au niveau de la lèvre, là où la cigarette repose. La consommation conjointe d’alcool et de tabac augmente drastiquement le risque de développer ce type de cancer. »

  • Les cancers causés par le papillomavirus qui touchent plutôt des personnes jeunes, tant les femmes que les hommes. « Cette infection est liée à la pratique du sexe oral non protégé. Si la relation sexe oral – cancer de la sphère buccale est encore peu documentée, elle existe bel et bien. » 

 

Lésion : soyez vigilant !

Parce qu’ils restent méconnus, les cancers de la sphère buccale sont très souvent tardivement diagnostiqués. Pourtant, une inspection régulière de la cavité buccale peut considérablement anticiper le diagnostic et ainsi améliorer le pronostic. « Toute lésion buccale qui ne guérit pas spontanément en quelques semaines doit pousser à consulter, même si elle n’est pas douloureuse. Un aphte, une blessure liée au port d’une prothèse, un bouton de fièvre qui ne guérit pas ne sont sans doute plus une simple lésion ! Il convient de les montrer sans tarder à son chirurgien dentiste. Chez les personnes qui présentent un ou plusieurs facteurs de risque, il est conseillé de faire tous les 3 à 6 mois le tour de la bouche à l’aide de deux miroirs pour s’assurer qu’aucune lésion n’est apparue entre les rendez-vous annuels chez le dentiste », conclut Jacques Wemaere.

 

Cancers de la sphère buccale : quand consulter ?

Outre la présence de lésions qui ne guérissent pas, plusieurs signes avant-coureurs doivent alerter surtout s’ils persistent plus de trois semaines : 

  • langue douloureuse, gonflée,

  • plaques blanches ou rouges dans la bouche, 

  • maux de gorge, 

  • enrouement, 

  • problème de déglutition, 

  • difficulté ou douleur en avalant, 

  • narine bouchée, 

  • saignement de nez inhabituel, 

  • ganglions dans le cou.

 

À lire aussi

Cancer de la bouche : l'autre cancer des fumeurs...

Pharynx et larynx : des cancers du fumeur

 

Source

European Head and Neck society


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Cancer de la bouche : Qu'est-ce que c'est ?
Avec environ 7.000 nouveaux cas (1) par an, le cancer de la bouche (cavité buccale) est l’un des plu…
Les symptômes et les traitements du cancer du pharynx et du larynx
Les cancers du larynx et du pharynx touchent principalement les fumeurs. Comment diagnostique-t-on c…