Cancer de l'utérus et du col de l'utérus

Traitement et prévention du cancer du col de l'utérus
0 avis

Dans plus de 99% des cancers du col de l’utérus, on retrouve un virus présent : le papillomavirus ; ce virus est transmis lors des rapports sexuels. Le cancer du col de l’utérus est le 2ème cancer le plus fréquent en France et la 3ème cause de mortalité par cancer après les cancers du sein et du poumon chez la femme.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/04/2015

Le cancer du col de l'utérus

L'utérus fait parti des organes génitaux de la femme, il se compose de deux parties :

  • le corps : lieu de développement du fœtus après fécondation
  • le col : qui permet la communication entre le corps de l'utérus et le vagin.

Chacune d'elle peut être la localisation d'un cancer. Le cancer correspond au développement d'une tumeur maligne au sein du corps ou du col de l'utérus.

Ces deux cancers se distinguent par leurs facteurs de risque, leur diagnostic et leurs traitements.
Dans plus de 99% des cancers du col de l'utérus, on retrouve un virus présent : le papillomavirus ; ce virus est transmis lors des rapports sexuels.

 

Les symptômes du cancer du col de l'utérus

Au début d'un cancer du col de l'utérus, il n'y a pas de symptômes cliniques permettant de le suspecter : pas de douleurs, pas de saignements.

Le seul moyen de diagnostiquer un cancer du col de l'utérus est de réaliser régulièrement un examen gynécologique et un frottis cervico-vaginal.

Par la suite, la tumeur grandit et des symptômes peuvent apparaitre : douleurs et/ou saignements pendant les rapports sexuels, troubles urinaires...

 

Le diagnostic du cancer du col de l'utérus

Le diagnostic est fait grâce à la réalisation de frottis cervico-vaginaux : on recherchera des cellules anormales dans le prélèvement.

Si les résultats du frottis sont douteux ou positifs on pourra alors réaliser :

  • une colposcopie ou une biopsie
  • un curetage endocervical
  • un conisation (intervention chirurgicale)

 

Le traitement du cancer du col de l'utérus

En cas de diagnostic de cancer du col de l'utérus, le traitement variera selon le type et l'évolution du cancer, chaque cas étant particulier.

On pourra avoir recours au laser, à l'ablation partielle ou totale du col et/ou de l'utérus, à la radiothérapie...

 

La prévention du cancer du col de l'utérus

Pour limiter le risque de contamination par le papillomavirus, deux conseils peuvent être suivis :

  • L'utilisation du préservatif : il permet de limiter la transmission des papillomavirus mais ne bloque pas totalement leur passage.

 

  • La vaccination : Ce cancer a des origines virales, c'est la raison pour laquelle une campagne de vaccination luttant contre ces virus a été lancée auprès des jeunes filles âgées de 14 à 23 ans. Ce vaccin doit être réalisé avant le début de la vie sexuelle ou dans sa première année.

Deux vaccins sont donc aujourd'hui disponibles avec un schéma vaccinal en 3 fois :

  • CERVARIX : 2 injections : Une injection à J0 et une 2ème injection 6 mois plus tard pour les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans révolus.

  • GARDASIL : A partir de 15 ans, trois doses à 0,1 et 6 mois

 

Ces vaccins diminuent le risque de cancer du col de l'utérus mais aussi pour le GARDASIL de condylomes (verrues génitales), mais ils ne protègent en aucun des maladies sexuellement transmissibles. Il est donc important d'utiliser des préservatifs en cas de rapports sexuels.
Ces vaccins permettent de diminuer de 70% le risque de cancer du col de l'utérus, donc malgré la vaccination, il est nécessaire de réaliser des frottis cervico-vaginaux tous les 3 ans.

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

Le meilleur moyen de prévenir ce cancer est de réaliser un examen gynécologique avec un frottis cervico-vaginal au moins une fois tous les 3 ans.
En cas de questions ou de doutes, n'hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre pharmacien Giphar.

 

À lire aussi

Cancer du Sein

Cancer de l’utérus : deux mesures clés pour l’éviter !

 

Source

Vidal : CERVARIX

Vidal : GARDASIL


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Cancer de la prostate: le premier cancer des hommes
En France, le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus fréquents chez l’homme. Heureuseme…
Le vaccin contre le cancer de l'utérus est efficace
Le cancer du col de l’utérus provoque chaque année près de 1000 décès en France*. Il est possible d’…
check-up : dépister les cancers
En France, le cancer est la première cause de mortalité chez les hommes et la deuxième chez les femm…