Cancer et effets indésirables : votre pharmacien peut vous aider !

Le rôle du pharmacien dans l’accompagnement des traitements contre le cancer
0 avis

Lutter contre un cancer est une épreuve physique et psychologique. On peut se sentir démuni face aux effets indésirables des traitements. Votre pharmacien est là pour vous aider à les prévenir et à les atténuer. Rencontre avec Matthieu Willaume, pharmacien Giphar.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emilie Pommereau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/04/2017

Quel est votre rôle dans l’accompagnement des personnes qui suivent un traitement contre le cancer ?

Matthieu Willaume : Tout d’abord, j’essaie de leur réexpliquer le fonctionnement de leur traitement. Les personnes atteintes d’un cancer reçoivent beaucoup d’informations à l’hôpital et n’arrivent pas à tout retenir. Je les conseille aussi sur tous les soins qui peuvent leur permettre d’améliorer leur qualité de vie. C’est pourquoi j’ai suivi une formation Giphar complète sur les soins de support. Le but est d’éviter qu’ils arrêtent leur traitement à cause d’effets indésirables qui deviendraient trop difficiles à supporter.

 

Conseillez-vous des méthodes alternatives complémentaires au traitement contre le cancer ?

Matthieu Willaume : Oui bien sûr, nous conseillons beaucoup l’homéopathie pour lutter contre les effets indésirables. En tant que pharmacien, nous devons rester attentifs aux interactions possibles entre les différents traitements. Certaines plantes utilisées en phytothérapie peuvent interagir avec des médicaments anti-tumoraux par exemple. Avec l’homéopathie, on est sûrs qu’il n’y a aucun risque. Par ailleurs, nous avons eu des retours assez positifs.

 

Quels sont les effets indésirables des traitements anti-cancer pour lesquels vous êtes le plus sollicité ?

Matthieu Willaume : La fatigue, les nausées et les vomissements, les problèmes de peau, etc. Une partie de ces effets peut être anticipée, notamment grâce à l’homéopathie. Phosphoricum acidum peut limiter la fatigue, et Ipeca peut prévenir les nausées. Comme la chimiothérapie diminue les défenses immunitaires, on conseille aussi Meduloss 4 CH dès le début du traitement.
D’autres types de recommandations peuvent être utiles. En cas de syndrome main-pied par exemple (atteintes de la peau de la paume des mains et de la plante des pieds), on conseille d’hydrater la peau avec une crème émolliente et d’éviter tout ce qui peut l’irriter : des chaussures trop serrées, une eau trop chaude, faire la vaisselle, etc.

 

Un dernier conseil pour les personnes qui souffrent d’un cancer ?

Matthieu Willaume : Les patients qui suivent un traitement contre le cancer ne doivent pas hésiter à questionner un maximum toutes les personnes qui les accompagnent, de l’infirmière au médecin en passant par le pharmacien. Nous sommes là pour les écouter et les aider.

À lire aussi
Cancer : les effets indésirables des traitements

Cancer : bien gérer les effets indésirables

Cancer : votre pharmacien à vos côtés

Source
Merci à Matthieu Willaume, pharmacien à la pharmacie Feutrie-Willaume à Lilliers.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emilie Pommereau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/04/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Immunothérapie : stimuler le système immunitaire pour tuer des cellules cancéreuses
Stimuler le système immunitaire pour qu’il se débarrasse des cellules cancéreuses, quelle merveilleu…
Immunothérapie : combattre le cancer par nos propres défenses immunitaires
Particulièrement prometteuse, l’immunothérapie mise sur nos propres défenses immunitaires pour comba…
Les effets indésirables des traitements anticancéreux
Fatigue, diarrhées, nausées, perte de cheveux…, les effets indésirables varient selon les traitement…