Dépistage : cancer du sein, quand faut-il consulter ?

A quoi faire attention lors de la palpation des seins ?
0 avis

Saviez-vous qu’une masse dure dans la poitrine n’est pas le seul signe qui doit pousser une femme à consulter un médecin ? Le cancer du sein peut en effet se manifester différemment. Explications.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/09/2017

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. Heureusement, il fait aussi partie des cancers les mieux soignés ! En particulier quand le diagnostic est posé précocement. Pourtant, le dépistage organisé avec un professionnel de santé ne commence qu’à partir de 50 ans… Le reste du temps, on compte surtout sur les femmes et l’autopalpation pour déceler une éventuelle anomalie. Sauf que nombreuses sont celles qui ne savent pas à quoi faire attention.

 

Des citrons pour mieux informer les femmes

Consciente de cette problématique, Corrine Ellsworth Beaumont, du « Worldwide Breast Cancer » a mis sur pied une campagne de sensibilisation internationale baptisée « Know your Lemons » (Ndlr : « Connaissez vos citrons »). « La plupart des informations liées à la santé passent par le biais de textes avec des mots issus du monde médical et pas du grand public », explique-t-elle. « Et c’est encore plus vrai dans le cas du cancer du sein puisque les photos de seins sont généralement censurées sur internet, l’un des médias qui a la plus large audience. »

 

Cancer du sein : à quels signes faire attention ?

Corrine Ellsworth Beaumont a dès lors imaginé une campagne de sensibilisation ludique où les seins sont représentés par des citrons avec sur chacun d’eux les manifestations qui peuvent être le signe d’un cancer :

  • une masse dense, dure,

  • un renfoncement,

  • une petite plaie,

  • une rougeur, une chaleur localisée,

  • un liquide inhabituel qui s’écoule du sein,

  • un léger enfoncement, comme une petite fossette,

  • une bosse visible ou cachée dans le sein,

  • une ou des veines plus grosses que d’habitude,

  • le téton qui s’enfonce,

  • un changement dans la forme ou la taille du sein,

  • une texture de « peau d’orange ».

Si vous observez l’un de ces signes, prenez rendez-vous sans tarder avec votre médecin généraliste ou votre gynécologue. Notez que la présence d’une grosseur n’est pas forcément liée à un cancer. Mais elle nécessite dans tous les cas de prendre l’avis d’un professionnel.

 

 

Palpation des seins : à quoi faire attention ?

Afin d’aider les femmes à bien palper leurs seins, Corrine Ellsworth Beaumont a également imaginé un schéma leur permettant de mieux connaître l’anatomie des seins.


 

 

À lire aussi

Cancer du sein : quand nos gènes nous prédisposent

La chasse aux cancers est ouverte !


Plus d’infos
www.worldwidebreastcancer.org


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/09/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Cancer et sexualité
Les angoisses inhérentes à un cancer ainsi que les traitements anticancer détériorent souvent la vie…
check-up : dépister les cancers
En France, le cancer est la première cause de mortalité chez les hommes et la deuxième chez les femm…
Seintinelles : aide à la recherche des cancers féminins
Créer une plateforme internet qui met en relation des volontaires et des chercheurs spécialisés dans…