Prostate : les traitements hormonaux et leurs effets secondaires

Les traitements hormonaux pour soigner les maladies de la prostate
0 avis

Des traitements hormonaux sont utilisés dans le traitement des maladies de la prostate. Y-a-t-il des effets secondaires et quels sont-ils ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/06/2015

Les traitements hormonaux n'agissant pas sur la testostérone

Si la testostérone ne semble pas affecter le développement des pathologies de la prostate, dans la mesure où la prostate est une glande hormonodépendante, les traitements hormonaux permettent de jouer sur le cours de leur évolution.
Ainsi, comme on l'a vu précédemment, on utilise les inhibiteurs de la 5alpha-réductase dans le traitement de l'hyperplasie bénigne de la prostate.
Ces médicaments ont peu d'effets secondaires car ils n'agissent pas sur la testostérone mais sur sa transformation en DHT.
Ils affectent le volume du sperme (il diminue du fait de la diminution des sécrétions prostatiques), mais ils n'affectent pas (ou peu) le tonus ou la libido.

 

Les traitements hormonaux agissant sur la testostérone

Mais dans la prise en charge des cancers, on a recours à d'autres types de traitements qui comportent plus d'effets secondaires :

  • Les agonistes de la LHRH : ces molécules qui ressemblent à la LHRH (produite par l'hypothalamus), agissent comme un leurre et bloquent l'ordre de production de testostérone envoyé vers l'hypophyse et les testicules. Le taux de testostérone chute.
  • Les anti-androgènes stéroïdiens ou non stéroïdiens : ils agissent en bloquant la fixation de la testostérone au niveau des cellules et des tissus, la rendant inefficace.
  • La pulpectomie (ablation du testicule) qui coupe la production de testostérone, est rarement utilisée car elle comporte des effets secondaires irrémédiables.

 

Tous ces traitements qui jouent sur le taux de testostérone ont des effets secondaires importants, en rapport avec les fonctions de l'hormone :

  • baisse du tonus
  • baisse de la pilosité
  • baisse de la masse musculaire
  • baisse de la libido, etc.

Ils ont donc un retentissement sur la vie sexuelle des patients.

 

À lire aussi

Comment remédier aux effets des traitements sur la vie sexuelle des patients ?

Prostate : A quoi sert elle ?

 

Source

Mis en ligne avec l'autorisation de l'association française d'urologie.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/06/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Dépistage des maladies de la prostate
Pour favoriser le dépistage des tumeurs à un stade précoce et guérissable, les urologues recommanden…
Anatomie et constitution de la prostate
La prostate est une glande appartenant au système reproducteur masculin. Son rôle principal est de s…
Dosage du PSA dans le diagnostic des maladies de la prostate
La Prostatic Specific Antigen ou PSA est une protéine générée par la prostate. Son dosage permet de …