Troubles urinaires : brisez le tabou !

Les fuites urinaires et les cystites
0 avis

Gênantes, désagréables, embarrassantes, les fuites urinaires peuvent gâcher la vie ! Ce sont pourtant des troubles très répandus dans la population, qui touchent toutes les classes d’âge. Et pour lesquels il existe des solutions efficaces.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2016

Anne, 42 ans, adore la course à pied. Depuis quelques mois, il lui arrive d’avoir de petites fuites pendant son jogging… Bernard, lui, a 74 ans. Il se lève de plus en plus souvent la nuit pour soulager une envie pressante. Il peut même ne pas arriver à temps aux toilettes… Leur point commun ? Ils n’osent pas en parler…
Ils sont pourtant loin d’être les seuls ! En France, on estime que :

  • 30 % des femmes de plus de 50 ans ont des fuites ;

  • l’incontinence à l’effort toucherait la moitié des coureuses, y compris les jeunes femmes ;

  • 10 % des hommes ayant subi une ablation de la prostate souffrent d’incontinence ;

  • 12 % de la population française souffrent d’hyperactivité vésicale (urgence mictionnelle avec ou sans incontinence), dont 42 % des hommes de plus de 75 ans…

 

Troubles urinaires : un vrai tabou

Des millions de Français ont des pertes urinaires involontaires, mais tout le monde ne consulte pas, loin de là ! « De nombreuses personnes ont honte de ce type de problème », explique le Dr Adrien Vidart, chirurgien urologue à l’Hôpital Foch à Suresnes. « On estime que 40 % des hyperactivités vésicales ne sont pas diagnostiquées. Or, la politique de l’autruche n’est pas une bonne politique ! Selon les facteurs favorisants (surpoids, grossesse(s), âge, etc.) et les mécanismes en cause, les problèmes d’incontinence peuvent s’aggraver… » Ils peuvent aussi altérer l’image de soi, restreindre la personne dans ses activités, avoir un impact sur sa vie sexuelle, etc.
C’est d’autant plus dommage que, au-delà des protections urinaires, des traitements efficaces existent pour améliorer la continence, et permettre de retrouver sa liberté de mouvement, l’esprit tranquille.

 

Qu’est-ce qui favorise les incontinences ?

 

La cystite, un autre tabou

Si on discute sans peine de sa dernière bronchite ou grippe avec ses connaissances, on se garde généralement de parler de sa dernière… cystite. Résultat : les conseils qui permettent de l'éviter restent méconnus.

Pourtant, il suffit de quelques astuces pour prévenir cette infection urinaire.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Un arsenal de protections adaptées
Nombreux sont ceux qui recourent à des plans B pour pallier leurs fuites : papier toilette, gant de toilette, etc. Des « astuces » loin d'être efficaces et qui ne sont pas dépourvues de risques sanitaires. Or, il existe de nombreuses protections discrètes et adaptées à la situation de chacun.

Demandez conseil à  votre pharmacien qui pourra vous proposer des échantillons adaptés à votre situation.

 

À lire aussi

Comment apparaît l'incontinence urinaire ?

Incontinence : et si on brisait le tabou ?

Parler de l'incontinence à un spécialiste


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les traitements contre les fuites urinaires
Kiné, médicaments, chirurgies…, on peut venir à bout des fuites urinaires ! Mais attention : que l’i…
Les causes de l'incontinence urinaire
L'incontinence urinaire, les pertes involontaires d'urine sont liées à un mauvais fonctionnement de …
L'incontinence urinaire par regorgement
Cette forme d'incontinence est, dans la plupart des cas, imputable à un rétrécissement de l'urètre, …